AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 14:53



Clovis Jaxon O'Bryan

ici tu écriras une petite citation. ici tu écriras une petite citation. ici tu écriras une petite citation.

let me introduce myself.

NOM(S) : O'Bryan. PRÉNOM(S) : Clovis Jaxon. AGE : 24 ans. LIEU DE NAISSANCE : San Diego, Californie. ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro SITUATION AMOUREUSE : Célibataire. SITUATION FINANCIÈRE : Mauvaise. MÉTIER/ÉTUDES : Barman. SI MILITAIRE, GRADE : Pilote de chasse. GROUPE : Learning War. AVATAR : Harvey Newton Haydon. CRÉDITS : Tumblr.


⊱ this time i'll be bulletproof
✈ Le jeune homme a un sacré caractère, il aime faire ce qu'il veut, il n'écoute que très rarement les ordres mais cela il a dû l'apprendre pourtant lorsqu'il s'est engagé dans l'armée. Il a bien vite appris qu'il ne pouvait pas faire comme bon lui semble à l'armée. Il a appris la discipline, respecter les ordres et persévérer surtout. Il est toujours cet homme avec beaucoup d'humour, il adore faire des conneries et des blagues, on se marre généralement bien avec lui. Il est très jaloux et possessif comme mec, pourtant au départ, il s'amuse beaucoup, il a du mal à s'investir dans une relation sérieuse surtout après que son ex l'ai quitté en même temps ça se comprend. Il est très protecteur envers sa petite soeur, il l'est encore plus depuis que son père est décédé et qu'il doit subvenir à ses besoins et ceux de sa soeur, ce qui ne l'empêcher pas de déconner et aimer s'amuser lorsqu'il prend.  

⊱ i was meant to be a warrior ✈ Lorsqu’il se réveille, il a prit l’habitude de rester allongé dans son lit un moment avant de le quitter. Dans ses pensées, il ne peut s’empêcher de se remémorer des souvenirs et repenser à son passée et comment se sont déroulées les choses.
 ✈ Depuis son retour à l’armée, il fait souvent des cauchemars qui le réveillent en sursaut plein de sueurs. Il n’en parle jamais.
 ✈ Il a une manie de passer une main dans ses cheveux lorsqu’il est nerveux. Une manie qu’il n’a jamais perdue.
 ✈ Depuis qu’il a été à l'armée les choses sont plus faciles. C’était comme si il pouvait enfin montrer les talents qu’il avait et pas qu’il n’était qu’un bon à rien comme le lui rappelait son père lorsqu’il échouait en cours.
 ✈ Doit obligatoirement boire une tasse de café le matin pour être en forme pour la journée à venir.
 ✈ Il ne peut s’empêcher de penser à ce qu’était sa vie avant l’armée et à comment les choses ont changé. A ce qu’il a perdu en s’engagant.
 ✈ Se mordre sa lèvre inférieure lorsqu’il ne sait pas quoi dire et qu’il réfléchit. 
✈ N’aime pas se plaindre sur son sort et déteste les personnes qui font ça. Malgré les deux ans qu’il a perdu en étant dans le coma et le bouleversement dans sa vie depuis son arrivée et sa rééducation, il garde espoir que tout peut s’arranger un jour même si ça prendra du temps.
 ✈ Il déteste qu’on lui dise ce qu’il doit faire et d’habitude, il fait tout l’inverse de ce qu’on lui dit. Et ce depuis toujours. Il se rend bien compte de son attitude mais c’est plus fort que lui.
 ✈ Il prend son rôle de grand frère et le seul homme de la maison à cœur. Il tient à tenir le bar familiale qu’il a racheté avant que celui-ci ne soit perdu pour toujours.


dévoile-nous ta véritable identité soldat.

PSEUDO/PRÉNOM : Tibbar. FILLE OU MEC ? : Mec. AGE : 25. FRÉQUENCE DE CONNEXION: 4/7. SCENARIO OU INVENTÉ ? : Inventé. COMMENT AS-TU CONNU BULLETPROOF ? : Bazzar. LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : Oui. LE CODE DU RÈGLEMENT : Shoot down but I won't fall. LE MOT DE LA FIN : Fin.

Code:
[b]harvey newton haydon[/b] ✈ clovis j. o'bryan


Dernière édition par Clovis J. O'Bryan le Jeu 1 Jan - 20:27, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 14:54




⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…
Clovis - Faut manger Lis’. Clovis regardait sa sœur qui était allongée dans sa chambre ou son ancienne chambre qu’ils partageaient les deux. Ils allaient bientôt vivre chez leur marraine car ils manquaient de la place ici puis leur père ne pouvait s’occuper d’eux convenablement avec le bar. Pour reprendre les mots de Madame Michaels, ils ne pouvaient pas vivre dans un endroit ou l’alcool coulait à flot et où des ivrognes passaient leur temps. Son père avait mis du temps  à accepter la proposition de la meilleure amie de sa femme décédée, mais il finit par se résigner, il savait qu’elle n’avait pas tord et que sa défunte compagne n’aurait pas aimé voir les enfants élevés au dessus du bar. Il accepta son aide et d’ici quelques jours, les deux jeunes O’Bryan allaient vivre avec la famille Michaels. L’un s’en fichait tandis que l’autre ne voulait pas quitter le foyer.
Lisa - J’n’ai pas faim ! Qu’elle lui dit sans même lever la tête, il soupire puis ferme la porte derrière lui après être rentré dans la petite pièce. Il vint s’asseoir sur le lit où se trouvait sa petite sœur.
Clovis - T’as quoi ? La petite fillette se détourna pour faire dos à son ainé, elle ne voulait pas qu’il la voit ainsi. Elle était assez grande maintenant pour ne plus compter sur lui. Ne disant rien, les larmes coulent rapidement. Elle essayait d’être discrète le temps que son frère s’impatiente et décide de partir seulement il ne bougeait pas et restait là à la regarder, elle sentit une main se poser sur son épaule. Tu ne veux pas partir c’est ça ? Tu te dis que si tu pars d’ici, tu n’auras plus rien qui te rattachera à maman… Elle n’avait jamais comprit comment il faisait ça. Comment il pouvait deviner ses sentiments comme ça. Elle se demandait s’il n’avait pas des super pouvoirs de grand frère parfois. Elle renifla un petit coup, ça ne servait plus rien de se cacher, il avait compris. Elle se retourne vers lui, s’essuyant les yeux d’un revers de sa manche. Clovis s’allongea à son tour et prit sa sœur dans ses bras. Elle se sentait en sécurité là-dedans bien plus que dans les bras de son père. Clovis a toujours été protecteur envers sa sœur, jouant le rôle du grand frère comme il le devait mais également celui du père, c’est lui qui lui disait d’aller se brosser les dents. De faire ses devoirs. Qui lui faisait à manger. Ils étaient que les deux et même si leur père était toujours en vie, ils ne le voyaient que très rarement. Quitter l’appartement au dessus du bar allait faire que les deux enfants verraient encore moins leur père qu’à l’habitude. Enfouissant son visage contre le torse de son grand frère, elle avait envie d’être rassurée et de croire que ce dernier sera toujours là avec elle, quoiqu’il arrive. Il était son repère dans cette vie.
Lisa - Tu promets que toi, tu ne me quitteras jamais ? Lui demanda-t-elle de sa petite voix d’enfant. Clovis la serre un peu plus contre lui. Sa sœur était tout pour lui, il ferait n’importe quoi pour la protéger et qu’elle soit heureuse bien qu’il soit encore jeune et qu’il ne comprenait pas encore la vie. Il savait que c’était tous les deux ensembles qu’ils l’affronteraient.
Clovis - Je te le promets Lise… Je ne te quitterais jamais.


Kathy - T’es sûr que ça ne gênera pas ta sœur ? La jeune femme ne se priva pas pour autant de laisser échapper un soupire de plaisir. Elle s’en fichait de sa réputation de tombeur. Le fait qu'il faisait passer les femmes les unes après les autres dans son lit sans aucune attache. Elle voulait être l’une de ses filles justement, elle le voulait et puis qui sait, peut-être réussirait-elle à le garder comparer aux autres. Après tout, celle qui réussira à faire de Clovis, l’homme d’une seule femme, aura tout gagné. Il était beau, gentil même si parfois un peu trop grossier selon elle, il savait comment s’y prendre. Bien qu’il manquait un peu de popularité au lycée et également d’argent. Mais il deviendrait un joueur de baseball célèbre et ce ne serait pas ce qu’il manquera. Rien que cette idée la fille devenait folle. Elle, à ses côtés, lors d’une soirée en l’honneur de son équipe qui aura gagné les championnats de la MLB. Elle était toute émoustillée rien que d’en rêver seulement.
Clovis - Lisa dort chez une amie ce soir et puis pourquoi ça la gênerait ? Que lui répond le jeune homme tout en repoussant ses cheveux – trop long à son goût – pour pouvoir dévier ses baisers dans le cou de la brunette. Il avait rapidement réussit à la faire monter dans sa chambre après avoir mangé des popcorns et regarder un film d’horreur à la télé. Elle n’avait pas arrêté de crier à la moindre surprise enfin dès qu’elle voyait l’homme aux masques de hockey. Elle l’appelait comme ça alors que pendant tout le long du film, les personnages l’appelaient « Jayson ». Clovis préférait regarder les films d’horreur avec Sasha, au moins, elle savait apprécier le film tout comme lui et faire des commentaires constructifs et pas ringard comme celle-là.
Kathy - Non mais pas ta petite sœur mais la grande, Sasha. L’adolescent stoppa ses baisers pour regarder la brunette en fronçant les sourcils, pourquoi lui parlait-elle de Sasha ? D’accord, il avait l’habitude que de parler de toutes ses relations à sa « sœur ». En vrai, il ne savait pas exactement comment la nommé parce que d'un côté ils ont été élevé ensemble par la mère de cette dernière et ils vivent sous le même toi, les chambres juste à côté l’une de l’autre et d'un autre, côté ils n'avaient aucun lien de parenté. La plus part du temps, elle pouvait entendre tout ce qu’il se passait dans la chambre de Clovis. Il roula des yeux avant de répondre.
Clovis - Si ça la dérangeait, elle serait déjà là à nous dire de nous casser crois-moi. Il avait juste envie qu’elle se la ferme et qu’ils puissent passer à l’acte. Il n’avait aucune intention de sortir avec elle, tout ce qu’il voulait c’était se la faire et qu’elle dégage ensuite. Il n’avait jamais eu d’attache pour une fille. Les seules femmes qui se trouvaient dans sa vie étaient Lisa, sa petite sœur, puis sa marraine qui est la mère de Sasha et Sasha elle-même. Il reprit là où il en était resté, repoussant à nouveau ses cheveux pour embrasser son cou, il l’entend rire et le repousser. Il s’arrête et la regarde en fronçant les sourcils, dans le genre « dis moi pas que t’es chatouilleuse à cet endroit ! ». Mais il se contente de ne rien dire et d’embrasser ses lèvres, il était doué, ses baisers ne ressemblaient pas à des baisers tendres qu’un homme amoureux pourrait faire à la femme de sa vie. Il détestait tout ce qui se rapportait à l’amour et à ses conneries. Pour lui, lorsqu’on était amoureux, ça ne pouvait jamais bien se finir pour nous, soit on finissait par faire une erreur et perdre la femme qu’on aime, soit elle fait l’erreur et vous ne pouvez lui pardonner. Y a toujours quelque chose qui ne va pas jouer. L’amour n’est là que pour faire du mal à court ou à long terme. Pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple ? Il avait trouvé son quotidien et ça lui allait parfaitement. Les filles défilaient dans son lit, une par une, Madame Micheals n’aimait pas ceci mais malgré les discussions qu’elle a avait eu avec le jeune homme, les choses n’ont pas changé. Il reste convaincu qu’aucune femme ne pourra conquérir son cœur. Jamais !


Clovis - Sérieux ? Au cimetière ? Derrière Sasha, le jeune homme marchait tout en poussant les branches qui venaient lui fouetter le visage, la nuit était déjà tombée sur la ville. Elle le tenait par la main et pressait le pas, elle connaissait cet endroit par cœur ou quoi ? Il se demandait combien de fois, était-elle venue ici pour connaitre ce raccourci. Il n’y avait pas mis les pieds depuis le décès de sa mère. Et c’était il y a fort longtemps. Il n’avait jamais osé venir, de peur de ne pas assurer, de ne pas être fort face à sa tombe. Il avait évité le cimetière pendant toutes ces années et aujourd’hui il était là avec elle.
Sasha - Te fais pas de fausses idées pervers, il va rien se passer Clovis ! Il ria en secouant la tête. Elle s’arrêta puis se retourna vers lui, elle avait un petit sourire sur ses lèvres, la lune était pleine derrière elle. La lumière qu’elle dégageait lui laissait voir le visage de la belle blonde. On aurait dit un sorte d’ange, pourtant, ce n’était pas quelque chose qu’il irait lui dire, trop poétique et pas du tout son style. Il leva un sourcil avant de répliquer.
Clovis - C’est vrai ! Comment n’y ai-je pas pensé plutôt ! T’es un loup garou et tu vas me dire que tu te transformes lors des pleines Lunes et tu vas me demander si tu peux me transformer pour que je sois comme toi mais surtout à toi pour toujours c’est ça uh ? Pas la peine de faire ton discours… je te répond que je ne tiens pas à avoir des poils partout, merci de ta proposition mais…  Elle ne le laissa pas finir, ses lèvres sur les siennes, il sourit tout en l’entourant de ses bras pour la serrer contre lui. Il aimait ses baisers si doux et sensuels à la fois, il ne pourrait jamais s’en passer. Elle rompit le baiser après quelques secondes pour poser ses deux mains sur son torse et lever les yeux pour le regarder. Il avait un sourire aux lèvres et un sourcil hausser se demandant en quoi il avait mérité un baiser de la sorte.
Sasha - Je l’ai fais juste parce que je devais te faire taire car tu racontais des conneries, ne vas pas t’imaginer autre chose ! Lui dit-elle avec son petit air d’ange qui le faisait craquer à coup sûr. Clovis fit une petite moue dans le genre « mais bien sûr ! » avant qu’elle ne se mette à rire et de lui donner une tape sur son épaule droit.
Clovis - Aouch ! Elle leva les yeux au ciel avant de justement lever la tête pour regarder le ciel. Le jeune adulte ne comprenait pas ce qu’elle voulait lui montrer ici, il n’y avait rien à part des tombes. Et ce n’était pas du tout romantique, lui qui pensait ne pas l’être, il voyait que la jeune femme était pire que lui ! Quoiqu’il en soit, il ne dit rien et se contente de faire pareil qu’elle. Ce qu’il vit le bluffa, jamais il n’avait vue autant d’étoile dans le ciel que ce soir-là. Wah… C’est magnifique ! Il posa son regard sur Sasha, toujours serrée contre lui. C’était encore un peu bizarre que de ressentir ses choses, choses qui étaient des sentiments. Oui, il éprouvait des sentiments pour la belle blonde. Ce petit bout de femme avec qui il avait grandit et qu’à un moment, il avait considéré comme sa sœur. C’était fou, tout ce qu’il s’était passé était inimaginable y a encore quelques mois. Si un de ses potes lui auraient dit qu’il coucherait avec elle, il lui aurait donné un coup de poing direct. Mais tout c’était passé si bizarrement, elle avait eu le cœur brisé et comme toujours, il était là pour elle. Pour la réconforter et lui dire que les hommes sont que des cons. Une chose en entrainant une autre, ils s’étaient embrassé et avait couché ensemble. S’ils n’avaient pas grandit ensemble comme des frères et sœurs, cet acte là aurait pu sembler tout à fait naturel seulement ils savaient que ce n’était pas très sain et que ce serait difficile que de le raconter aux gens. Au départ, ça avait dérivé, elle n’avait pas aimé être « comme ces filles qui passent dans ton lit une à une » et une tension entre eux s'était mise en place. Ce fut dure que de revenir à la communication mais fallait croire qu’elle était toujours plus forte que lui, elle fut la première à ouvrir le dialogue, il ne pourrait jamais la remercier d’avoir fait le premier pas. Les choses allaient bon train entre eux malgré le fait qu’ils devaient rester discret sur leur relation. Si Madame Michaels apprenaient qu’ils entretenaient une relation autre que fraternels ou amicales, elle les tuerait sur place et lui le premier.
Il la regardait depuis quelques minutes alors qu’elle observait les étoiles, son visage toujours illuminé par la lueur de la Lune et les mots qui traversait l’esprit du jeune O’Bryan étaient « Mon dieu qu’elle est belle. ». Il ne s’était jamais imaginé ressentir des sentiments pour une femme un jour. Jusqu’à cette fameuse nuit avec Sasha, sa définition du mot « amour » était fausse et pourtant il y avait cru dur comme fer. Mais elle lui faisait voir le monde d’une nouvelle manière, d’une autre façon. C’était comme si il n’avait jamais vécu avant elle, il découvrait tellement de nouvelles choses.
Sasha - Quoi ? La jeune femme venait de se rendre compte qu'il l’observait. Il pourrait le lui dire, là, tout de suite, lui dire ce qu’il ressentait pour elle seulement à quoi bon ? Il ne voulait pas la faire fuir et encore moins gâcher tout ce qu’ils partageaient. Il se contenta de hausser les épaules, et fidèle à lui-même, répondre tout simplement.
Clovis - J’essaye de voir si je ne vois pas des signes d’une transformation future pour que je puisse anticipé le truc, tu vois ? Elle rit tout en le repoussant, il adorait la faire rire, elle riait comme si c’était la première fois et ça le remplissait d’un bonheur encore inconnu jusqu’à présent. Il se contenta de lui sourire en ajoutant. Non mais sérieusement, merci.
Sasha - Viens là idiot. Elle le tira vers elle en attrapant son t-shirt et l’embrassa à nouveau mais d’une autre manière cette fois-ci. Il savait exactement ce que cela signifiait, ils n’étaient pas prêts à rentrer à la maison tout de suite… et qui sait peut-être même pas avant le lendemain.


Harry - NON, Clovis, non c’est pas comme ça que tu dois faire ! Monsieur Harry O’Bryan, le père de Clovis, continuait à crier malgré les personnes qui leur prêtait attention. Le jeune adulte commençait à en avoir marre, tout ce qu’il souhaitait, c’était passé une dernière journée avec son père et sa sœur avant de les quitter. Mais il avait l’impression que le fait de rentrer à l’armée n’allait rien changé au fait qu’il décevra toujours son père quoiqu’il fasse. Il n’avait pas de bons résultats en cours, il s’était fait virer donc il ne pourrait avoir une bourse d’études pour le baseball, il sortait avec Sasha qu’il devait considérer comme sa sœur et par dessus tout, il s’engageait dans l’armée alors qu’il ne savait même pas c’était quoi la guerre ou tenir une arme. Clovis répondait toujours à son père qu’il n’avait pas besoin de savoir tenir une arme, qu’il s’engageait dans l’armée de l’air. Son père était un ancien marine étoilé pour sa bravoure et sa loyauté. Il avait toujours été fier d’avoir fait la guerre, d’avoir combattu pour son pays, d’être un Marine Américain. Vadim pensait que s’inscrire à son tour, rendrait fier son père mais c’était tout faux. Ce dernier ne cessait de lui dire qu’il s’inscrivait pour de mauvaises raisons à l’armée. Ce n’était pas pour défendre son pays mais pour fuir comme une mauviette les conséquences de ses actes. Le jeune adulte avait l’impression que quoiqu’il fasse, rien n’était jamais assez bon pour son père. Il courra pour récupérer la balle avant de revenir vers son père.
Clovis - Ok j’ai compris p’pa, ça va. On retourne au bar ? Son père haussa un sourcil avant de hausser les épaules, il avait l’habitude que son fils abandonne rapidement dès que quelque chose devenait dure pour lui. Il détestait apprendre, qu’on lui dise quoi faire parfois il avait l’impression de se voir lui-même des années plus tôt. Il était pareil que Clovis, il aimait faire les choses comme lui le sentait et pas comme les autres le lui disaient de faire et pourtant, il avait du mal a accepté les déceptions de son fils.
Harry - Tu vas aller la voir ? Pourquoi Clovis devait toujours être mêlés à toutes les conneries qu’il entendait ? Son fils avait le don de se trouver dans les pires situations et là c’était le cas, s’il ne partait pas pour l’armée, il se ferait virer de la maison des Michaels ce qui était plutôt normal vu la situation. Le jeune homme s’était arrêté pour faire face à son père. Ecoute mon grand… Vaut mieux que tu partes sans rien lu dire. Pas d’adieu ni rien, c’est ce qu’il y a de mieux à faire pour elle… pour vous deux. Si jamais il t’arrivait quelque chose…
Clovis - Il ne va rien m’arriver ! C’était sorti tout seul, d’un ton sec. Il n’arrivait pas à croire que son propre père lui dise ce genre de chose au lieu de le rassurer de lui dire que tout va bien se passer et qu’il va revenir sain et sauf. Mais non, même ça c’était trop demandé. Il soupira avant de prendre son matériel et de marcher d’un pas rapide vers son pick-up.
Harry - Clovis… Clovis ! Son père arriva derrière lui et posa une main sur l’épaule de son ainé. Je ne dis pas ça car je pense que tu ne vas pas réussir mais parce que je pense à son bien à elle et tu devrais faire pareil fiston. Que lui arrivera-t-il si tu ne reviens pas ? Tu y as pensé ? Quelle serait sa réaction ? Combien elle en souffrira ? Ne lui laisse pas croire que tu vas revenir, quitte là maintenant. Repoussant violemment l’épaule de son père, Clovis se retourne vers lui en l’empoignant par le col.
Clovis - Je vais revenir, et je ne compte pas l’abandonner comme toi tu as abandonné maman. Se regardant tous les deux dans les yeux, le jeune homme finit par lâcher son père et monter dans le véhicule puis mettre le contact en marche. Ne m’attendez pas pour manger. Pas même un regard en direction de son père, il démarra et quitta le terrain de baseball ou il aurait aimé y mettre bien plus souvent les pieds qu’il ne l’avait fait avec son père.


Clovis - Ok, je sais qu’on s’était dis qu’on en parlerait pas mais… Tu m’as terriblement manqué ! Ils étaient tous les deux assis sur les ailes du R543 de Clovis. Après un vol au dessus de la ville et des loopings bien maitrisés, ils s’étaient arrêtés à l’aéroport de l’armée. Il avait tenu à ce qu’elle puisse monter avec lui au moins une fois, qu’elle voit ce que lui voit de là-haut lorsqu’il est en plein vol au dessus des villes Irakiennes. Il n’a pas envie de lui parler de ce qu’il se passe « là-bas », c’était comme ça qu’ils appelaient sa mission. Croquant dans une pomme rouge, il avait son regard posé sur Sasha.
Sasha - Non, on avait dit qu’on en parlerait pas alors je vais faire comme si je n’avais rien entendu ! Elle sourit en coin puis s’empare de sa pomme pour croquer dedans à pleine dents, Clovis hausse un sourcil en la regardant mais finit par être vaincu. Son regard se perd à nouveau au loin dans ses forêts qu’il connaissait pratiquement par cœur tant de fois il y avait trainé avec ses potes à l’époque. Il était dans ses pensées et il n’entendit pas Sasha qui lui parlait depuis un moment, c’est avec une tape sur la tête qu’elle retint son attention. D’ailleurs cela lui faisait bizarre de voir Clovis les cheveux aussi court, elle le préférait avec ses cheveux d’avant et elle ne se privait jamais pour le lui dire. Ca va ? Dis tout de suite que je t’emmerde tu sais, y a du monde qui m’attends chez moi. Il savais très bien qu’elle était attendu pour fêter dignement le repas de Noël, Il aurais aimé rester bien plus longtemps avec elle mais il repartait en mission le lendemain à peine. Clovis savait qu’il n’était pas le bienvenue au repas familiale, plus depuis que Madame Michaels les avaient surpris tous les deux en plein acte sexuel. Un moment terriblement gênant qu’il ne voudrait plus se rappeler.
Clovis - Arrête c’est pas ça, tu sais que j’adore passer du temps avec toi et que si je rentre à la maison c’est pour vous voir Lisa et toi. Même si c’était assez dur avec sa sœur qui lui en voulant de s’être engagé mais il restait son grand frère et ils arrivaient encore à communiquer même si elle était plus distante qu’auparavant. A chaque fois qu’il rentrait pour quelques jours, il essayait de se faire pardonner et dès que ça marchait, il devait retourner en mission et elle le haïssait d’autant plus. Le jeune homme ne parlait plus à son père depuis cette fameuse journée père/fils mais ça n’empêchait pas que ce dernier lui manquait tout de même.
Sasha - Mais y a un truc qui va pas tout de même. Je te connais Clovis, je sais exactement quand quelque chose ne va pas ! Dis moi ! Et elle pouvait être très convaincante, c’était difficile de lui cacher la vérité, lorsqu’elle voulait savoir quelque chose, elle le savait. Un soupire sorti de la bouche du jeune homme avant qu’il se décide à parler, le regard perdu à nouveau dans la nature.
Vadim - Ce que je vois là-bas… C’est assez… effrayant. Il se mouilla les lèvres pour les desséchés et le froid se fit ressentir immédiatement. Il avala sa salive avant de continuer. Je pensais que j’allais être fort, que ce n’était rien tu vois ? Que… j’allais juste voler au dessus des villes et le tour était jouer ! Je ne pensais pas que j’allais devoir… Il s’arrêta, sa voix se fit couper par le nœud dans sa gorge. Il arrêta de parler et sentit la main de Sasha prendre la sienne et la porter jusqu’à ses lèvres pour y déposer un baiser. C’est à ce moment-là, que Clovis reporte enfin son regard sur la belle blonde. Lorsqu’elle le regardait, il avait l’impression d’être en sécurité, c’est bizarre car ça devrait être le contraire, il devrait pouvoir la rassurer et lui dire que tout allait bien mais il n’y arrive pas. Son regard le transperce, il se sent vivre à chaque fois qu’elle le touche, qu’elle lui sourit. Une petite bise s'est levé et il la vit trembler. Il se leva pour venir se poser derrière elle et l’entourer de ses bras pour la tenir au chaud.
Sasha - Toi aussi tu m’as manqué Clovis… Un sourire vint enfin se poser sur les lèvres du jeune homme.


Infirmière - Encore un peu. Voilà. Le patient grimaça de douleur avant de s’asseoir sur son lit, enfin. A l’aide de ses mains, il recula pour rejoindre son coussin vers la tête du lit. Le jeune homme reposa sa tête avant de soupirer, ça faisait du bien de pouvoir s’allonger un peu, la physio lui prenait un maximum d’énergie et à la fin de la journée, il était épuisé. Il ne vous reste plus que une semaine. Vous pourrez rentrer chez vous, Monsieur O’Bryan. Elle avait un fort accent et il avait du mal à comprendre tout ce qu’elle pouvait lui dire. L’hôpital dans lequel il s’était réveillé y a quelques mois était loin d’être celui qu’il avait fréquenté aux Etats-Unis. Ca ne sentait pas le désinfectant et toutes ces conneries mais plus le renfermé, des odeurs qu’il ne savait pas encore reconnaitre. Il ferma quelques secondes les yeux, il avait sommeil et pourtant la nuit n’était pas encore tombée. Lui, qui avait toujours été un nocturne voilà qu’il passait son temps à dormir.
Docteur - Comment va le patient ? Clovis entendit la voix du docteur qui lui avait – selon les infirmières – sauver la vie. Le jeune homme écoutait que d’une oreille, les yeux toujours fermées. L’armée américaine vient le rapatrier aujourd’hui même en fin de journée, ils ne veulent pas le laisser plus longtemps. Ils préviennent à la dernière minute alors que la date avait déjà été fixée et c’est à nous de nous manier à présent. Même pas un merci ni rien. Je hais ces américains, si j’avais su… Tout en continuant à parler, il quitta la chambre de Clovis. Ce dernier ouvrit les yeux et porta son regard sur l’infirmière, une brune aux cheveux très court et fins. Elle lui sourit de toutes ses dents pour le rassurer.
Infirmière - Il ne parlait pas à vous. Ne vous inquiéter pas. Dormez maintenant. Elle tapota la tête de Clovis avant de quitter à son tour la chambre de ce dernier. Fermant à nouveau les yeux, le jeune homme ne put s’empêcher d’essayer de se rappeler ce qu’il s’était passé ce jour-là. Pourquoi avait-il perdu le contrôle de son avion. Pourquoi n’avait-il pas utilisé le parachute pour sortir de là au lieu d’essayer de reprendre les commandes. Il se rappelait que toute sa vie avait défilé devant ses yeux et que la seule pensée qui lui était venue était : « Alors c’est vrai. ». Pensée idiote. Il avait revu le visage de sa mère, de Lisa, de Sasha et de son père. Les erreurs qu’il avait pu commettre, il voulait les réparer, revenir en arrière pour faire mieux, être un meilleur fils, un meilleur grand frère, le petit ami idéal. Il avait hâte que de pouvoir retrouver les siens, de leur dire que c’était fini, qu’il laissait tomber l’armée. Qu’il ne les quitterait plus jamais. Des mois passés loin d’eux sans nouvelle, lui avait suffit.
Trois heures plus tard lorsqu’il ouvrit les yeux à cause de l’agitation qui se tramait autour de lui, il comprit que l’infirmière avait eu tord et que c’était pour lui que l’armée était venu.
Clovis - Qu’est-ce qu’il se passe ? Demanda-t-il à un soldat lorsque ce dernier s’arrêta juste en bas de son lit. Il ne lui répondit puis se poussa pour laisser la place à un autre homme.
Général Walker - Général Walker, 3ème division. Nous avons intercepté un message radio disant que nos ennemis savent que nous avons plus d'une vingtaines d'hommes dans cet hôpital, nous avons décidé d’expatrier tous nos soldats au pays et ce dans les plus brefs délais. Clovis ne comprenait pas très bien mais il ne posa aucune question se contentant d’essayer de se relever et de marcher jusqu’à la porte à l’aide de l’infirmière toujours. Entendant juste derrière lui des « C’est lui ce soldat porté disparu y a plus de 2 ans ? Putain, j’n’imagine pas tous les changements dont il va devoir faire face… Sa gronzesse doit déjà être dans le pieu d’un autre ! » Et l’autre de rajouter. « Ouais, surtout car il a été déclaré mort lors de la bataille du 11 octobre, alors que le gars était toujours vivant mais dans le coma depuis deux ans. Je remercie Dieu de ne pas être à sa place. »


Steven - Je passe te prendre à 21 heure ? Clovis se stoppa net en entendant la voix d’homme. Il s’arrêta un peu plus loin de l’entrée de la maison des Michaels, un blondinet se trouvait sur le pas de la porte avec Sasha. Le jeune O’Bryan pouvait la reconnaitre parmi des milliers de femmes. Il eut immédiatement un sourire aux lèvres en entendant le son de sa voix. Il avait envie de la voir de face, de pouvoir la regarder dans les yeux, malgré ces trois ans sans ses nouvelles, il savait qu’elle n’avait pas pu l’oublier et passer à autre chose. Ce qu’il y avait entre eux était fort et allait bien de l’au-delà. Un pas en avant mais une nouvelle fois, quelque chose le retint de ne pas avancer. Ce blondinet prit Sasha dans ses bras puis l’embrassa. Son cœur fit un bond dans sa poitrine puis commença à battre vite, puis encore plus vite. Il cognait dans sa poitrine et Clovis avait presque du mal à respirer, il ne savait pas pourquoi il réagissait ainsi, il avait été con, il aurait dû s’en douter qu’une belle femme comme elle ne pourrait rester bien longtemps célibataire. Ces soldats avaient eu raison, tout était différent depuis qu’il était revenu, son père était décédé d’une crise cardiaque y a de ça une année et sa sœur a dû se débrouiller seule pendant ce temps-là, elle avait perdu les deux hommes de sa vie. Elle était devenue blanche lorsqu’il s’était présenté à elle puis elle avait fait comme si ça ne l’avait pas affectée plus que ça. Il se dit que finalement c’était peut-être mieux ainsi, que Sasha ait refait sa vie avec un autre, qu’elle soit heureuse et c’était tout ce qui l’importait. Il n’eut pas le besoin de réfléchir plus longtemps, c’était décidé, elle ne saurait jamais qu’il était encore en vie. Son père l’avait prévenu, il devait d’abord penser aux autres, à leurs sentiments et revenir dans la vie de Sasha, y foutre le bordel n’était certainement pas une bonne chose. Serrant les dents, il dû rassembler toutes ses forces pour faire demi tour et la laisser à sa propre vie dont il en faisait plus parti. Rejoignant son Pick-up, il roula jusqu’au bar familiale où il avait rendez-vous avec le banquier pour régler des papiers. Ce dernier était déjà ouvert, il passa la porte et se posta sur une chaise haute avant de se commander un verre.
Barman - Il est tôt pour commencer à boire non ? Clovis posa son regard sur ce dernier avant d’avaler d’un trait sa boisson alcoolisée. Il en redemanda un autre. Il se demandait comment il allait faire pour passer à autre chose. Il avait eu deux ans de coma et une année de thérapie, elle avait eu trois ans pour passer à autre chose.  Durant ces deux années de coma, le temps s’était figé pour lui alors que tout le monde autour de lui avait continué sa vie. Le jeune O’Bryan avait l’impression d’être parti il y a seulement quelques mois alors qu’il n’avait pas mis les pieds aux Etats-Unis depuis des années.
Clovis - J’en avais besoin. Répondit-il au barman avant de terminé son deuxième verre lorsque la porte du côté des escaliers s’ouvrit.
Lisa - Tiens, ça me fait penser à quelqu’un ! Sa sœur venait d’en sortir et c’était arrêter quelques secondes à l’observer lui et son verre de whisky. Il soupira en l’entendant, il savait exactement à qui elle faisait allusion lorsqu’elle lui disait ça. Il se leva pour attraper son bras avant qu’elle ne quitte le bar. Elle s’arrêta pour se retourner vers lui. Lâche moi Clovis. Elle ne plaisantait pas, il avait l’impression de ne plus la reconnaitre et sans rien dire, il la lâcha. Elle le toisa du regard une nouvelle fois avant de quitter le bar. Le jeune homme se retourna vers le barman et demanda un nouveau verre que ce dernier déposa devant lui. Clovis observa longuement son verre avant de finir par le repousser puis de se commander un café noir.



Dernière édition par Clovis J. O'Bryan le Ven 2 Jan - 12:28, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 14:58

krkrkrkrkrkrk bienvenue et bonne chance pour ta fiche, j'avoue mon inculte, je ne connais pas le charmant monsieur de ton avatar but il est cool ♥
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 15:48

Ce choix d'avatar! omagad
Bienvenue, et bon courage pour ta fiche! I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Daniel Fleming
Daniel Fleming
messages : 436
avatar : chris pine ;
âge : trentre-cinq ans ;
côté coeur : "Ce n’est pas de l’amour que l’amour qui change quand il voit un changement, et qui répond toujours à un pas en arrière par un pas en arrière." W. Shakespeare.
quartier de résidence : Dans une vieille maison vers Harvest. Si vous le cherchez, c'est là qu'il se cache ;
métier/études : Agent de la CIA sous couverture ; Sous-directeur du CSLA (Communications Security Logistics Activity) de la base militaire Redstone.


Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Ne0jk

______________________

MEMBRE DU MOIS FEV '15
______________________


pseudo : elow ;
dc : La schizophrénie ne nécessite pas plusieurs corps, mais une seule tête.
Tirelire : 3

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 16:23

Bienvenue ! :)

_________________




    - TWO FACES IN ONE
    Heroes represent the best of ourselves, respecting that we are human beings. A hero can be anyone from Gandhi to your classroom teacher, anyone who can show courage when faced with a problem. A hero is someone who is willing to help others in his or her best capacity.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 18:17

Bienvenue à toi!
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 18:19

Bienvenue à toi jeune homme! What a Face
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 19:23

Jésus Marie Joseph, Haaaaarvey rhaaaa omfg omagad très très bon choix de vava, et le gif dans la deuxième partie de ta fiche Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 2104563482 Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 3049928492
J'aime beaucoup le pseudo également bril bril les zieux J'ai hâte d'en savoir plus sur ce personnage mia cara la la la

Bienvenue à toi sur bp ! bon courage pour ta fiche, et en espérant que tu te plaises parmi nous lick lick I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 20:43

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 20:52

houhou, ce super choix d'avatar Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 2145037518 ! et de pseudo ! héhéhéhéhé
bienvenue sur bp mon beau et courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 29 Déc - 23:09

Je ne connais pas non plus cet avatar, mais il n'est pas moche Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 337664734

Bienvenue par ici et bonne chance pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cillian R. Hartwood
Cillian R. Hartwood
messages : 1838
avatar : Colin O'Donoghue
âge : 34 ans
côté coeur : célibataire
quartier de résidence : Base Redstone, Aile Nord
métier/études : Capitaine dans l'armée de terre
Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Tumblr_inline_mmmkr7Y9Nx1qz4rgp

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 11896035_10207872670357691_3337258071826116419_n
pseudo : Alinoé
dc : Octavia C-F Leicester
Tirelire : -3

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyMar 30 Déc - 20:51

Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche :)

_________________

    I might as well jump !
    It's for you ! Hey ! I get up, and nothing gets me down. You got it tough, I've seen the toughest around and I know, baby, just how you feel. You got to roll with the punches to get to what's real. Ah, can't ya see me standing here, I got my back against the record machine. I ain't the worst that you've seen. Ah, can't ya see what I mean ? Ah, might as well jump, jump !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyMar 30 Déc - 21:04

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyMer 31 Déc - 16:37

Merci beaucoup tout le monde ! rhaaaa omfg lick lick J'kiffe bien Harvey ouais ! Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 1991969838
Et vous avez des ava supra cool ! bril bril les zieux
Je vais commencé ma fiche dès que je ne serais plus bourré du réveillon (ouais je compte me mettre une mine ce soir ! Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 1128288640 Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 2739476978 Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 3846509917 :drunknoel: )
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyMer 31 Déc - 16:50

HARVEY !!! J'étais tellement amoureuse de lui [avant] *^* Il est bow quand même. [Cela n'est pas étrange de voir un Ulliel faire sa fan girl ? >>]

Bienvenue MEC ! *tape sur sa poitrine en se grattant les c***lles..* Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 2234215494
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptySam 3 Jan - 11:30

Mdrrr ça fait rien !! Merci à toi dude ! rhaaaa omfg
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cassandra T. Robinson
Cassandra T. Robinson
messages : 1753
avatar : Lyndsy Beautiful Fonseca
âge : 27 ans
côté coeur : Fiancée à Annaël, l'homme de sa vie.
quartier de résidence : Une petite maison dans le quartier de la providence avec son frère Samuel.
métier/études : Psychologue Militaire
Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! DDzcG2
Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 625809tumblrn34td2Rf2p1qd1kvjo8r2250

« Je rentrerais sain et sauf et on se mariera comme prévu, on aura des enfants, un petit garçon d'abord avec ton sale caractère et une petite fille qui aura tes yeux. »
Annaël & Cassandra ♥


Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Shane-and-Lyndsy-michael-and-alex-35153275-245-170

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Koda & Kenai ♡


pseudo : Tender Kangaroo
Tirelire : -53

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! EmptyLun 5 Jan - 11:48

Bienvenue sur BP ! Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! 1553171811
Te voilà officiellement validé; amuses toi bien ! rhaaaa omfg

Bienvenue et félicitations soldat, tu viens tout juste d'être accepté sur BULLETPROOF. Pour t'aider à t'intégrer au mieux parmi nous, voici quelques points et conseils qui te guideront et t'aideront à faire ton petit bout de chemin :

✈️ Pour un profil plus attractif, veille à remplir tous les champs de celui-ci. Comme ça, les autres membres en sauront davantage sur ton personnage. N'hésite surtout pas à te faire également une jolie signature. Si tu as besoin d'aide, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition. Enfin, sache que tu peux faire une demande de rang afin d'embellir encore plus ton profil.

✈️ Il est désormais temps de t'occuper un peu de ton personnage et, pour se faire, il est important que tu ailles ajouter ton quartier de résidence dans ton profil ainsi que ton métier.

✈️ Maintenant que ton personnage n'est plus à la rue, à toi de créer ton petit réseau d'amis et d'ennemis; alors, file vite poster ta fiche de lien ICI et ta demande de rps LA.

✈️ Si ton personnage a besoin d'un camarade, d'un amoureux ou d'un tout autre lien essentiel à son évolution, n'hésite pas non plus à créer ton propre scénario; BP offre aussi un système de  boîte à liens vers lequel on t'invite à te tourner. Il est tout aussi important de s’intéresser aux scénarios actifs qui sont un bon moyen de se trouver pleins de liens tout en facilitant l'intégration de nouveaux membres.

✈️ Enfin, histoire de compléter ton intégration totale au sein de la vie de BULLETPROOF, tu peux toujours t'inscrire dans la partie parrainages afin de devenir le petit protégé d'un des dinosaures anciens du forum.

✈️ Et voilà, ton personnage est maintenant plutôt bien intégré! Mais, il reste une étape importante: le hors-jeu. Ne t'en fais pas, on ne mord ici. Fais-toi plaisir en envahissant LE FLOOD ou n'hésite pas à aller te présenter aux autres. Pour terminer, les jeux sont également un bon moyen de s'intégrer.

Voilà soldat, tu connais maintenant les secrets de l'armée pour bien s'intégrer. Si tu as le moindre soucis, les soldates du staff sont là pour toi. Et n'oublie pas, le plus important est de s'amuser !

_________________
Love stronger than war.

○ Tomber amoureux, c’est sans doute ce qu’il y a de plus merveilleux, de plus extraordinaire au monde. L’amour nourrit nos rêves, c’est notre plus bel espoir alors si vous êtes amoureux, vous devriez en profiter parce qu’il arrive que l’amour ne dure pas.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty
MessageSujet: Re: Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !   Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Jésus, Marie, Jospeh en levrette, c’est de la merde ce dessin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Gendarme se marie [DVDRiP]
» [UploadHero] Allons z'enfants [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-