AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:18



River Charlie Fields

i don't think i'm coming home and i said i'll check in tomorrow if i don't wake up dead.

à partir de maintenant, tu t'appelles Blanche-Neige.

NOM(S) : Fields. PRÉNOM(S) : River Charlie. AGE : 28 ans (11 septembre 1984). LIEU DE NAISSANCE : Redstone, en effet, je suis née sur la base, j'ai jamais connu vraiment autre chose. ORIENTATION SEXUELLE : Pas spécialement définie, je prends ce qui passe, femme ou homme je m'en fous .. SITUATION AMOUREUSE : Célibataire, et tant mieux, trouver quelqu'un est bien le cadet de mes soucis. SITUATION FINANCIÈRE : Plutôt aisée à vrai dire ; je suis la dernière Fields à être encore debout, ça a ses avantages .. MÉTIER/ÉTUDES : Militaire, c'est dans mon sang, dans mes gènes. SI MILITAIRE, GRADE : Lieutenant. GROUPE : LEARNING WAR. AVATAR : Freja Beha Erichsen CRÉDITS : gif - tumblr.


⊱ this time i'll be a bulletproof
✈️ Si on m'avait dit que j'en serais là il y a 10 ans je n'y aurais absolument pas cru. J'avais l'habitude d'être cette gamine lâche, inconsciente .. Je ne me préoccupais pas de mon avenir, du monde qui m'entourait. Je prenais tout ce que j'avais pour acquis, j'étais prétentieuse et hautaine. Ouais je crois qu'on peut le dire : j'étais conne, une petite conne imbue de sa personne, se foutant de toute autorité, et s'autorisant tout. Et puis je n'ai pas vraiment eu le choix, je suis entrée dans l'armée, j'étais toujours une tête brûlée mais assez disciplinée pour ne pas trop me faire remarquer. J'ai eu quelques rapports à cause d'une ou deux bagarres sur la base .. mais rien de grave, j'ai été suspendu deux fois, à chaque fois pour une durée maximale de 3 semaines. J'étais pas vraiment un exemple, ni une fierté pour la famille.
✈️ Mais maintenant tout ça c'est fini, pour de bon. Après les événements récents, je ne pouvais plus continuer à être égoïste. Je suis maintenant déterminée à tout remettre en ordre, je ne laisse rien ni personne se mettre sur mon chemin. Je dois faire ce que je pense être juste, peu importe si mes amis trouvent que je ne suis plus si enjouée, mais que je suis devenue plus froide et distante. Je suis la dernière Fields à être encore debout et je ne supporte plus d'entendre les commères rapporter que "Les enfants Fields n'ont vraiment pas fait honneur au nom de leur père". Alors je me suis réveillée, j'ai ouvert les yeux. Maintenant je ne laisserais plus jamais laissé tombé qui que ce soit, je serais forte comme j'aurais dû l'être bien avant.
Perfectionniste — Impulsive — Sportive — Obstinée — Motivée — Solitaire


⊱ i was meant to be a warrior Je ne fête plus mon anniversaire depuis les attentats de 2001 et je deviens très vite irrité quand on me le souhaite ✈️ Je suis végétarienne depuis mes 15 ans, et j'ai eu droit à pas mal de blagues là dessus au sein de mon unité ✈️ Je suis en arrêt maladie depuis 3 mois mais je compte être de retour sur le terrain dans moins de 2 mois ✈️ Je fume beaucoup, et ce depuis mon adolescence, j'ai plus de chance d'avoir un cancer du poumon que de mourir au combat. ✈️ Malgré ça, j'ai toujours eu une très bonne forme physique, j'essaye d'ailleurs de la retrouver après les récents événements ✈️ Je suis la dernière de ma famille encore en vie ✈️ J'ai refusé d'aller à tous les entretiens psy' que l'on m'avait organiser ✈️ Je ne supporte pas la pitié et je refuse tout traitement de faveur dû à ma nouvelle condition ✈️ Si je suis devenue si froide et distante, même avec mes plus proches amis, c'est pour éviter de craquer devant eux ✈️ Même si j'ai décidé de me battre, j'ai souvent des mauvais jours où je bois beaucoup, mais je nie dès qu'on aborde le sujet ✈️ Ce que je nomme toujours 'les récents événements' ce n'est autre que le fait que j'ai perdu ma jambe droite au combat lors de ma dernière mission ✈️


dévoile-nous ta véritable identité soldat.

PSEUDO/PRÉNOM : apple box./Marine FILLE OU MEC ? : Fille What a Face AGE : 18 ans trois quarts. FRÉQUENCE DE CONNEXION: Pour le moment c'est les vacances alors H24. SCENARIO OU INVENTÉ ? : Inventé. LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : Plus que ça même (aa) LE MOT DE LA FIN : J'ai finalement craquée pour m'inscrire avec un personnage inventé parce que j'ai eu une idée pour mon perso que je ne pouvais pas laissé passer i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2739476978 

Code:
[b]freja beha erichsen[/b] ✈️ river c. fields


Dernière édition par River C. Fields le Sam 20 Juil - 16:11, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:18




⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…
On a toujours eu une vie plutôt confortable. La famille Fields, militaires de générations en générations. Issue d'une classe sociale plutôt aisée, j'ai grandi au sein d'une famille aimante, avec la peur de ne pas voir son père revenir de mission, mais avec le soutien de ma mère et de mon frère. J'ai grandi sur une base militaire, alors au fond ma famille ne se limitait aux seules personnes portant le même nom que moi. Quand on grandit dans un environnement tel, toute la base devient la famille, tous les enfants du même âge deviennent des frères et soeurs, même si certains partent et d'autres arrivent on sait qu'on pourra toujours se retrouver si on en ressent le besoin. Mais tous ceux qui ont grandis sur une base militaire pourront vous le dire : C'est aussi extrêmement stressant. Les nouvelles vont vites, tout le monde est toujours au courant de tout, alors il y a une pression constante sur nos épaules. Il faut toujours bien se tenir, faire honneur à sa famille et être parmi les meilleurs. Mais parfois la pression est juste beaucoup trop forte, et c'était le cas pour moi. Je ne pouvais pas supporter d'entendre tous les jours ma mère me dire de prendre exemple sur mon frère pour faire honneur au nom de que je porte. Je ne supportais plus le fait que même un A- n'était plus suffisant pour mes parents. Toute cette pression me forçait à croire que je n'étais pas assez bien pour ma famille, alors quitte à être décevant autant faire les choses à fond.

( . . . )


19 Décembre 2000 — Huntsville, à Denny's
Depuis maintenant trois mois et demi mon frère Joe est parti à l'université. Il n'était même pas revenu pour mon anniversaire, c'était mes 16 ans et la personne la plus importante pour moi n'était même pas là. Autant dire que l'accueil que je lui avais réservé quand il m'avait confié revenir en ville pour faire une grande annonce n'avait pas été des plus chaleureux. Il avait profité du fait que notre père soit juste rentré de mission la veille, pour revenir. Depuis que Joe était parti, je ne vivais donc qu'avec ma mère et pour être franche c'était assez tendu. Elle avait l'habitude de dire que je commençais à filer un mauvais coton, qu'il fallait que je me tienne mieux pour que les gens ne commèrent pas à mon sujet. C'était exactement ce qu'il ne fallait pas me dire, j'avais commencé à sécher les cours de plus en plus souvent, à rentrer complètement saoule et parfois défoncée à l'aube. Mais ma mère ne disait rien, il ne fallait pas inquiéter mon père pendant les rares coup de fils qu'il pouvait passer, il ne fallait pas annoncer à Joe que sa gentille petite soeur était devenue hors de contrôle. C'était notre secret, et tant mieux pour moi .. Alors que nos plats venaient à peine d'arriver, Joe décida qu'il était temps pour lui de faire son annonce. Il tapota sur son verre avec son couteau pour attirer notre attention, mes parents posèrent leurs couverts alors que je levai à peine les yeux de ma salade. Joe s'est éclairci la voix, regardant mon père dans les yeux, avant de baisser la tête et rediriger son regard vers moi. « Je .. hm .. J'ai décidé d'arrêter la fac. » lança-t-il. Mes parents restaient silencieux, sous le choc, alors que je pouffais de rire dans mon coin. Finalement, je n'étais peut-être pas si décevante, mes écarts de conduite passeront bien mieux maintenant que le fils prodige arrête ses études. Mon père essayait toujours d'avaler la pilule mais il réussit tout de même à articuler : « Très bien mon fils, mais que comptes-tu faire alors ? » Ouais bien sur, si c'est Joe qui arrête ses études tout va bien. Mais comme je n'avais aucune idée de ce qu'il préparait je ne pouvais pas m'empêcher de continuer à pouffer. Je l'imaginais déjà bosser comme barman dans un rade pourri du coin, toujours libre pour venir déconner avec moi. « Je vais m'engager dans l'armée. Papa a toujours été mon héros et je veux .. » Je n'ai pas attendu qu'il finisse sa phrase, je savais très bien ce qu'il allait dire. Il veut servir son pays, défendre les valeurs qui lui tiennent à coeur .. La bombe qu'il venait de lâcher m'avait exploser en pleine figure. Je me suis levée brusquement, faisant tomber ma chaise bruyamment et envoyant ma salade sur le sol. J'ai attrapé ma veste et je suis partie sans me retourner dehors. Appuyé contre le mur dans une ruelle adjacente, j'allumais ma cigarette, les mains tremblantes. Je sentais les larmes monter puis couler lentement le long de mon visage. On se l'était promis ! On s'était promis qu'aucun de nous deux ne s'engagerait, même si c'était une sorte de tradition dans la famille .. On était tellement liés tous les deux qu'on ne pouvait pas risquer de se perdre, pas même au nom du patriotisme. « River ! T'es où ? » C'était Joe qui me cherchait, toujours à vouloir me protéger ou me réconforter. D'ordinaire j'aurais adoré l'avoir à mes cotés, c'est le seul qui sait me changer les idées quand ça va pas, mais là, forcément c'est juste la dernière personne que j'avais envie de voir. Je tirais une latte sur ma cigarette quand j'ai senti sa main sur son épaule. J'ai baissé les yeux vers le sol, mais il se plaça devant moi, m'arrachant la clope de la main. « Tu te fous de moi ?! Tu fumes ? C'est nouveau ça .. J'ai vraiment loupé plein de trucs en partant à la fac. » Je le reconnaissais bien là, changer de sujet, éviter de parler de ce qui fâche, ça a toujours été sa technique quand il est la cause de ma colère. Il se rapprocha de moi, attendant une réponse, mais je le repoussai brusquement en arrière. « Va chier Joe ! » J'ai récupéré ma cigarette, tiré dessus avant d'hurler à Joe tout ce que j'avais. «  Tu te fous de ma gueule ?! Tu oublies mon anniversaire, tu reviens comme un prince annonçant fièrement que tu veux aller te faire descendre au fin fond d'un désert, et je suis censée me laisser juger et t'accueillir les bras ouverts ? On s'était promis de ne pas s'engager, de rester tous les deux, en vie, en un seul morceau .. » Un silence lourd s'est installé alors que ma voix se brisait sur les derniers mots. Je ne sais pas vraiment combien de temps s'est écoulé, mais il est finalement revenu près de moi pour me prendre dans ses bras. « Tu sais bien que je ne laisserais jamais rien nous séparer. Mais c'est mon devoir de servir notre pays, et puis tant que je ne suis pas en mission je suis toujours là pour toi. » J'étais tellement en colère contre lui, j'avais tant de haine en moi .. Mais je ne pouvais pas le repousser, c'était le seul en qui j'avais jamais eu confiance, c'est la personne qui comptait le plus pour moi, je n'avais pas vraiment le choix.

( . . . )


Alors que mon frère s'engageait, je continuais à m'enfoncer dans ma crise d'adolescence. Chaque fois que je rentrais complètement saoule, ma mère inventait un nouveau mensonge pour me "couvrir" auprès de mon frère et mon père. Je ne lui avais rien demandé, bien que je redoutais que mon père soit capable de m'en mettre une si jamais il était au courant, l'idée que mon frère puisse savoir à quel point j'étais inutile ne me faisait ni chaud ni froid. En y réfléchissant, j'avais peut-être envie qu'il soit au courant, qu'il puisse voir que ça n'allait pas et que ce n'est pas en fermant les yeux et en mentant à tout le monde que j'allais aller mieux. À cause de tous mes écarts, j'ai réussi à me faire expulser de mon lycée quelques semaines avant la fin de l'année. J'allais avoir 18 ans, aucun diplôme, pas d'avenir, je passais mes soirées à sortir, et mes journées à décuver et dormir. J'ai alors décidé que j'allais passer le meilleur été de ma vie, je devais partir en road trip avec une bande d'amis que je connaissais à peine .. Mais ma mère a soudainement décidé que c'en était trop et a mis mon frère au courant de mes agissements. Alors au lieu de partir en road trip j'ai eu la plus grosse altercation de ma vie avec mon frère. On est en tous les deux venu aux mains, on s'est dit des choses qu'on regrettera toute notre vie, mais il a réussi à me faire revenir plus ou moins à la raison ce jour-là .. Je n'avais aucune autre alternative, alors même si j'avais juré à mon père qu'il ne me verrait jamais en uniforme, j'ai rejoint l'armée, comme mon frère.

( . . . )


2 Octobre 2003 — Redstone, salle de tir
Je m'étais engagée depuis un peu plus d'un an maintenant. Ce jour-là, en fin de matinée, notre supérieur nous avait tous réunis pour une petite séance de tir. Je venais de préparer mon arme, j'étais en position pour tirer quand la porte s'est ouverte. D'habitude je ne laisse pas quelque chose comme ça me déranger mais alors que je n'avais pas encore mis mon casque anti-bruit, j'entendais tout le monde murmurer mon nom sans vraiment comprendre. Je m'apprêtais à mettre mon casque quand j'entendis cette voix tant redoutée. « Soldat River Charlie Fields. Je vous demanderais de me suivre. » C'était la voix du chef de la base, je ne pouvais pas faire la même chose qu'à chaque fois que mon supérieur m'appelait, je ne pouvais pas juste ignorer cette fois-ci, on n'ignore pas le chef de la base. J'ai alors détaché mon regard de la cible pour le regarder. Il était dans l'encadrement de la porte, le visage fermé, je pouvais apercevoir mon frère derrière lui. Joe me fixait droit dans les yeux, les siens étaient rouges, gonflés. Je ne l'avais jamais vu comme ça, alors j'ai vite compris. J'avais beau remuer la tête de gauche à droite, pour refuser d'y croire, je voyais Joe me murmurer qu'il était désolé. J'ai mis mon casque anti-bruit et j'ai vidé mon chargeur sur ma cible le plus vite possible. Je ne savais absolument pas où je tirais, mes yeux étaient totalement embués, mais ça n'importait pas, il fallait juste que je laisse sortir ce que je ressentais. J'ai senti Joe poser sa main sur mon épaule, alors calmement j'ai posé mon arme, j'ai enlevé mes lunettes de protection, mon casque et j'ai pris une grande respiration. J'ai senti qu'il voulait me prendre dans ses bras mais s'il le faisait j'allais craquer et je ne pouvais pas me permettre de craquer devant mes camarades. Je sentais déjà tous leurs regards sur moi et c'était difficilement supportable, alors j'ai quitté la pièce au plus vite pour rejoindre le couloir adjacent, attendant que le chef de la base me disent enfin les mots que j'avais toujours tant redouté. On était tous les trois dans ce couloir, et tout me semblait si irréel. J'ai pris la main de Joe et j'ai demandé en baissant les yeux. « Allez y, dites le .. » Tant que rien n'est dit, on peut tout imaginer, et je ne voulais pas tout imaginer, je voulais être fixée. « Nous avons eu des nouvelles de nos troupes en Irak. » commença le chef de la base, « Une de nos unités est tombée dans une embuscade, nous avons perdu trois hommes. » Je me foutais totalement des détails, je voulais qu'il en arrive au fait. Je sentais mes jambes faiblir, mon corps trembler. « Je suis sincèrement désolé, votre père est l'un d'entre eux. Toutes mes condoléances. » Ça y est , il l'a dit, c'est réel .. Et pourtant je n'arrivais même pas à pleurer. Mon frère m'a pris dans ses bras, je sentais ses larmes couler sur mon épaule.

( . . . )


Jamais je n'aurais pu imaginer que la mort de mon père nous aurait entrainé dans cette spirale à la con .. Seulement 2 mois après la mort de mon père, ma mère s'est barré avec son prof de pilates en Europe. J'étais venue la voir, histoire de passer un moment être mère et fille. Elle était là, en train de descendre sa valise, avec pour seule excuse qu'elle en avait marre de ne pas être heureuse. Elle se fichait de savoir comment ses enfants allaient le prendre, seul son propre bonheur importait. Je me souviendrais toujours de cette phrase : Je crois que je n'aurais jamais dû me marier avec un militaire. Ça fait toujours plaisir d'entendre ça. Je me suis retrouvée seule avec mon frère, plus que tous les deux. Je ne lui laissais même pas le droit d'être mal, il n'avait pas le droit d'être faible, parce que je reposais tout sur lui. J'étais tellement dévastée que j'ai replongé dans les démons de mon adolescence. J'ai recommencé les excès, j'ai recommencé à sortir, à boire .. Je suis déjà arrivée sur la base complètement défaite, mais mes camarades ou mon frère me couvraient. Parfois ça ne suffisait pas, alors je me suis faite suspendre quelques semaines. Le chef de la base a toujours été compréhensif, et jamais trop sévère avec moi mais encore une fois, sur une base militaire, les rumeurs vont vite. Et entendre que je déshonorais mon nom, ma famille et l'uniforme que je portais, ça ne m'aidait pas vraiment à aller mieux. Quand j'ai finalement été affectée à la même unité que mon frère et qu'on est partie en Irak, ça m'a secouée assez pour me remettre les idées en place. Là-bas je ne pouvais pas me permettre de faire quoi que ce soit qui pourrait nuire à notre unité. Et puis il y a eu cette mission, la dernière qu'on a eu ensemble, en Afghanistan cette fois-ci, plus n'a jamais été comme avant à notre retour.

( . . . )


24 Décembre 2012 — Redstone, Aile Ouest, Appartement de Joe
On était rentré d'Afghanistan depuis quelques semaines, trois au plus. Mais c'était tellement différent des autres fois. Il est certain que cette mission avait été plus difficile, on avait vu un village entier se faire bombarder ; une école, des familles, tout a été souffler en un claquement de doigt. On avait perdu des collègues, des amis de longues dates dans ce drame, mais on était tous les deux encore vivants. Et je pensais qu'on s'en était plutôt bien tiré, mais finalement j'avais tord. Depuis qu'on est rentré, je n'ai pas passé une seule journée dans mon propre appartement, je n'ai pas dormi plus de 3 heures en une seule nuit. Mon frère est méconnaissable, il fait des cauchemars toutes les nuits, il semble terrifié dès qu'un bruit se fait entendre trop soudainement. J'arrête pas de lui demander s'il ne veut pas aller voir quelqu'un, qu'il est possible de l'aider. Mais je n'ai jamais de réponse claire, d'après lui on ne peut pas l'aider. Ça me tue parce que je sais que le stress post-traumatique finit rarement bien, mais je ne sais pas quoi faire pour qu'il se sente mieux. Alors j'ai préparé comme je pouvais un repas de noël. Quand il est rentré chez lui après sa petite séance de footing, je l'ai enfin vu sourire, pour la première fois depuis qu'on était rentré. On s'est planté devant la télé, et alors que je me collais à lui il s'est mis à se confier. « Tu sais que tu dois rester forte, River ? » a-t-il commencé, « Peu importe ce qui va se passer, ce qui va m'arriver, tu ne dois pas baisser les bras. Tu dois nous rendre fier. » Je ne comprenais pas pourquoi il me balançait ça comme ça. « Quoi ? Non, ferme là .. J'vois pas où tu veux en venir et je déteste quand tu parles comme ça .. » Il parlait comme si j'allais finir seule, comme si il allait partir, et ce n'était absolument pas une option envisageable pour moi. Mais il continuait dans sa lancée. « Tu sais que je t'aime, mais que je ne peux plus vivre comme ça, ça me bouffe de l'intérieur. Alors ce soir tu vas sortir, tu vas aller boire un coup avec tes potes dans un bar, tu fais ce que tu veux mais ne reste pas là. » Je ne voulais pas partir, je n'allais pas laisser mon frère seul chez lui, avec l'envie d'en finir, sans rien faire pour intervenir .. mais je n'avais pas le choix, il m'avait déjà poussé dehors, sur le seuil de la porte. Il a déposé un baiser sur mon front et m'a donné une lettre, une seul chose était inscrite sur l'enveloppe : A ne pas ouvrir avant demain. Je savais très bien ce qui allait se passer maintenant, mais j'étais terrifiée, je ne pouvais rien faire. Je me suis assise contre sa porte, le regard dans le vide. J'ai sorti mon téléphone, mais je ne savais pas qui appeler. Le médecin de la base ? Un psy ? Un flic ? Un pompier ? Aucune de ces possibilités ne me paraissait convenir. Pendant un court instant j'ai pensé à appeler la ligne anti-suicide .. Mais en tentant d'aider mon frère, j'avais l'impression de le trahir. S'il ne supportait plus de vivre, s'il ne voulait pas essayer d'aller mieux, s'il voulait tout simplement que tout s'arrête, pourquoi ne pas le laisser faire. Et puis il fallait être réaliste, je n'allais pas appeler les flics alors qu'on est sur une base militaire. Il fallait que je fasse quelque chose, que je me bouge, que j'appelle quelqu'un, mais qui ?! Je me suis levée et je suis allée boire un verre chez moi. Je ne sais pas combien de temps s'est écoulé avant que je réalise vraiment ce qui se passait, mais dès que j'ai enfin compris que je ne pouvais pas rester sans rien faire, j'ai couru chez lui. J'ai ouvert la porte d'un coup de pied, mais c'était trop tard, il était allongé par terre. Deux bouteilles de whisky vide à coté de lui, plusieurs boites de médicaments divers vides elles aussi et un petit mot, sur un post-it à moitié froissé : "Dis leur que je suis désolé" .. Je m'étais enfin décidée à agir et c'était déjà trop tard. J'ai hurlé pour essayer d'attirer les voisins, mais un soir du réveillon de noël beaucoup n'était pas là. On a fait venir les équipes médicales de la base. Mais c'était trop tard, son coeur s'était déjà arrêté quand je suis revenue. On m'a demandé si j'étais au courant de ce qu'il prévoyait de faire. J'ai toujours nié en bloc. Tout le monde se souviendra que mon frère s'est suicidé, mais au final .. c'est moi qui l'ai tué, en ne faisant rien pour l'aider, et en ne prévenant pas les secours plus tôt.

( . . . )


Cette fois, c'était bon ; j'étais toute seule. Plus personne à qui m'accrocher, plus de famille à contacter en cas d'urgence, plus rien. Alors quand on m'a proposé de prendre du temps pour moi, de faire une pause avant de retourner en mission, je peux vous assurer que j'ai bien ri. J'ai refusé immédiatement, et 2 semaines après l'enterrement de mon frère, j'ai pu être partir à nouveau. L'Afghanistan encore une fois, j'avais un peu d'appréhension au début, on partait pour un minimum de six mois et tout le monde me mettait la pression. C'était soi-disant trop long pour recommencer, après "ce que j'avais vécu", mais sérieusement, si je restais plus longtemps sans rien faire j'allais finir par péter un câble .. Mais il faut croire que je porte la poisse, ou bien que je ne suis pas faite pour être heureuse, pour avoir une vie simple et tranquille.

( . . . )


4 Mai 2013 — Afghanistan, milieu de nulle part
Des bruits sourds parvenaient à mes oreilles, j'avais du mal à ouvrir les yeux, je ne voyais pas grand choses. Des formes, de la lumière, les sons se précisaient un peu, des voix, des cris. Putain mais qu'est ce qu'il venait de se passer. Une silhouette connue se penchait au dessus de moi, j'ai eu du mal à le reconnaître au début mais c'était mon supérieur. Je voyais ses lèvres bouger mais je n'entendais rien, juste un grondement, un bourdonnement. Je refermais les yeux, j'avais besoin de dormir, mais le major me gifla pour me réveiller. « Hey ! Fields ! Tu restes éveillée ok ? Tout le monde va bien, aucun autre blessé grave. » J'avais l'impression de comprendre un mot sur deux, "aucun autre blessé grave" ? Ça voulait dire quoi ça, que c'était moi la blessée ? J'essayais de me relever, mais mon dos me faisait trop mal pour que je puisse me relever, et il y avait au moins 3 gars de mon unité en plus du major occupés à me tenir immobile. Je ne comprenais toujours pas ce qui c'était passé, j'avais encore du mal à garder les yeux ouverts, à rester concentrée sur leurs voix, alors ils ne se priaient pour m'en mettre une de temps en temps, pour que je reste consciente. Le major s'est finalement penché vers moi, « Écoute moi, on a roulé sur une mine, on s'est en tous plus ou moins bien sortis. Mais toi … tu .. Ta jambe droite est coincée sous la jeep, ça saigne beaucoup. Est-ce que tu la sens, tu peux bouger ou pas ? » C'est à ces mots-là que j'ai compris en fait, je n'avais pas seulement des douleurs ici et là, je ne sentais absolument plus une de mes jambes. J'ai commencé à paniquer, à essayer de me débattre pour dégager ma jambe, mais j'étais maintenue au sol et je pouvais juste voir mes camarades essayer de me dégager sans succès. « Sortez moi de là, je vous en prie. En entier, je veux sortir en entier, et c'est pas négociable. Je préfère crever ici plutôt que de sortir sans ma putain de jambe. » Il n'était pas question que je sorte d'ici en morceau, mais je voyais bien aux visages de mes camarades que c'était mal parti. Et puis soudainement j'ai senti un poids en moins sur moi, ils avaient réussi à soulever l'engin assez longtemps pour me tirer plus loin et pouvoir observer ma blessure. Enfin si on pouvait appeler ça une blessure, c'était plutôt de la boucherie à vrai dire. J'avais demandé à ce qu'on me redresse pour voir ce qu'il en était, mais j'aurais peut-être du éviter. Mon treillis était déchiqueté, la peau de mon mollet était brulé, il semblait d'ailleurs que mon pied n'était pas très bien aligné avec le reste de ma jambe. Mais le plus impressionnant c'était peut-être cet énorme morceau de métal planté en plein milieu de ma cuisse. A la vue de ma jambe dans cet état toutes les personnes m'entourant ont pu voir la peur envahir mon regard, je me suis laissée retomber sur le sol, j'étais terrifiée, mais j'entendais le médecin militaire arriver, alors je pouvais enfin fermer les yeux et me laisser aller.
Je me suis réveillée plusieurs heures plus tard. Au vu de la température de la chambre dans laquelle j'étais, on était toujours en Afghanistan, la peinture des murs se décollait .. On devait être dans un hôpital miteux près de notre base. J'entendais des voix familières, le major et le médecin, mais je voulais savoir ce qu'il se passait vraiment, alors j'ai continué à faire semblant de dormir. « On a tout organisé avec Redstone, elle repart cette nuit, ça ira ? Elle sera en état ? » Si le major voulait me renvoyer aux USA, c'était pas pour des vacances. Ça voulait dire que j'étais plus blessée que je ne pouvais le croire. Mais je n'arrivais pas à bien entendre les réponses du médecin. « Il va lui falloir du temps non ? Et du soutien, elle a déjà perdu son frère il y a quelques mois, elle était toujours seule, et là elle perd sa jambe. Ça risque de lui faire un choc. Je ne sais pas comment lui annoncer. » Ma jambe ? Ils n'ont pas pu sauver ma jambe ?! Je me suis redressée brusquement et plutôt maladroitement, mon corps entier était engourdi et douloureux. J'ai jeté ma couverture et mon drap hors de mon lit .. C'était donc ça cette sensation étrange de picotement, je croyais que c'était dû à l'anesthésie de l'opération que j'avais surement dû subir, mais non. Ça semblait tellement irréel que je ne pouvais rien touché. « Je vous avais dit de me laisser crever .. » Je n'avais même pas la force d'hurler, j'articulais à peine ces quelques mots entre deux respirations. « Je .. je .. Il me manque une jambe, vous avez coupé ma putain de jambe. » Les deux hommes se sont approchés de moi, remettant les draps en place. Ils m'ont dit qu'il fallait que je dorme, qu'on en parlerais plus tard .. Le médecin m'a alors injecté un sédatif, et j'ai pu dormir jusqu'à mon retour au pays.

( . . . )


Ça fait maintenant 2 mois et demi que je suis rentrée, et j commence à accepter le fait d'être amputée. Je veux retourner sur le terrain, alors même si la prothèse est parfois douloureuse (et parfois est un euphémisme), je m'entraine tous les jours, encore plus durement que lorsque que j'étais en entier. Même si je veux retrouver ma forme physique d'avant, je ne supporte toujours pas de me voir sans ma jambe, même après deux mois, il m'est toujours impossible de prendre une douche avec la lumière allumée. Le médecin est toujours sur mon dos pour me dire de ralentir le rythme, et pour me rappeler que je ne suis toujours pas allé voir le psy, chose obligatoire si je veux retourner au combat. Mais si je vais voir le psy ce sera foutu .. Si je lui dis que parfois j'ai encore l'impression d'avoir ma jambe, si je lui dis que la nuit j'ai le pied droit qui me démange, alors que je n'ai même plus ce pied, il va me prendre pour une cinglée, et me rendre inapte. Alors que si je retrouve ma forme d'avant, si j'arrive à m'entraîner assez, je pourrais retourner bosser. Et c'est la seule chose envisageable, même si pour y arriver il faudrait surement que j'arrête de m'isoler, de refuser toute aide et de boire autant de whisky.



Dernière édition par River C. Fields le Sam 20 Juil - 16:09, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:21

FREJA. wtf omagad excellent choix. héhéhéhéhé 
Bienvenue sur BP ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:24

mon dieu. mon dieu. mon dieu. omagad Freja est genre ... ma déesse. Alors voilà, je t'aime. let\'s make babies bienvenue sur le forum ! héhéhéhéhé I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:26

Freja est tellement .. i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2104563482 On ne peut que l'aimer *0*
Merci à vous I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:29

Bienvenue à toi! Bonne chance pour ta fiche! I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyVen 12 Juil - 23:33

Merci (aa)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 0:19

Bienvenue sur BP I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 0:22

Merci =D
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 3:29

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 7:32

freja et le prénom, épouse-moi omagad rhaaaa omfg let\'s make babies 
bienvenue bril bril les zieux

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 10:07

Non mais ce choix de malade omagad bril bril les zieux rhaaaa omfg 
Trop parfaite, bienvenue a toi !!!!
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 11:39

annnnw bril bril les zieux
merci merci tout le monde ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 11:48

freja est magnifique, et ton prénom est juste trop cool mia cara la la la

bienvenue à toi river, si tu as besoin d'aide, on est là niark niark niark
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 13:53

Merci beaucoup rhaaaa omfg 
Bon allez c'est parti ! Je commence la première partie de ma fiche wtf
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 16:01

Welcome here Wink
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 16:09

Merci (:
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 18:03

Bienvenue I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 18:35

excellent choix d'avatar i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2104563482 i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2104563482 i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2104563482 
bienvenue bril bril les zieux 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptySam 13 Juil - 18:42

Merci vous deux bril bril les zieux
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyDim 14 Juil - 0:28

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! mia cara la la la 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyDim 14 Juil - 1:00

Merci merci rhaaaa omfg 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyDim 14 Juil - 11:36

Riveeeer, ce prénom de fou omagad  bienvenue par ici, j'espère que tu t'y plairas i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2145037518  I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyDim 14 Juil - 21:30

Mercii rhaaaa omfg Vous êtes tous trop gentils i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 2145037518 Roh puis Hugh Dancy est trop chouuu bril bril les zieux 
Je suis crevée ce soir donc finalement je ferais mon histoire demain \o/
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cillian R. Hartwood
Cillian R. Hartwood
messages : 1838
avatar : Colin O'Donoghue
âge : 34 ans
côté coeur : célibataire
quartier de résidence : Base Redstone, Aile Nord
métier/études : Capitaine dans l'armée de terre
i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Tumblr_inline_mmmkr7Y9Nx1qz4rgp

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER 11896035_10207872670357691_3337258071826116419_n
pseudo : Alinoé
dc : Octavia C-F Leicester
Tirelire : -3

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER EmptyMar 16 Juil - 11:28

Bienvenue !

Bon courage pour ta fiche :)

_________________

    I might as well jump !
    It's for you ! Hey ! I get up, and nothing gets me down. You got it tough, I've seen the toughest around and I know, baby, just how you feel. You got to roll with the punches to get to what's real. Ah, can't ya see me standing here, I got my back against the record machine. I ain't the worst that you've seen. Ah, can't ya see what I mean ? Ah, might as well jump, jump !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty
MessageSujet: Re: i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER   i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

i've got troubled thoughts and the self-esteem to match — RIVER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-