AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez
 

 ✈ concours d'écriture numéro trois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Quel texte avez-vous préféré ?
Woody
✈ concours d'écriture numéro trois. Empty25%✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
 25% [ 5 ]
Reese
✈ concours d'écriture numéro trois. Empty25%✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
 25% [ 5 ]
Robin
✈ concours d'écriture numéro trois. Empty20%✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
 20% [ 4 ]
Bonnie-B
✈ concours d'écriture numéro trois. Empty30%✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
 30% [ 6 ]
Total des votes : 20
 

AuteurMessage


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 11 Mai - 11:10

Bonjour à tous et à toutes !

Après le succès des deux premières éditions, nous avons décidé de continuer la tradition du concours d'écriture, avec une troisième édition ! Pour ceux qui avaient raté les précédentes versions, voici les règles :


règles a écrit:
Régulièrement, un groupe du forum sera mis à contribution pour un concours d'écriture. Les membres de ce groupe auront donc une semaine (ou plus) pour répondre à l'énoncé du concours, en postant leur travail dans ce topic.
Ensuite, les autres membres du forum voteront pour le texte qu'ils préféreront, qui définira le plus le groupe pour eux.

Le membre qui aura eu le plus de votes pour son texte gagnera une place inédite sur le prochain header du forum !

Pour le mois de mai, voilà venu le tour des HELPING WAR ! Woody, Janaë, June-Taylor et tous les autres, vous êtes attendus par ici rhaaaa omfg
Copiez le formulaire entre spoilers, remplissez le et postez votre réponse ci-dessous.
Bonne chance à tous, et nous avons hâte lire vos magnifiques textes bril bril les zieux
Spoiler:
 


Les participations sont à présent fermées ! Il est temps de voter pour votre texte préféré. Tout le monde peut voter, alors n'hésitez pas à donner votre avis !
Le gagnant sera présent sur un futur header du forum bril bril les zieux


WOODY


Spoiler:
 


REESE

Spoiler:
 

ROBIN

Spoiler:
 

BONNIE-B

Spoiler:
 

A vous de voter ! Wink

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 25 Mai - 16:14

HELPING WAR

JE SUIS... c. woody-elios baxter
VOTRE PLUS GRAND REGRET EST... avoir laissé mon meilleur ami mourir

LES REGRETS VOUS HANTENT ET SONT AUTANT DE FANTÔMES QUE L'ON NE PEUT FAIRE DISPARAÎTRE. AUJOURD'HUI, QUE RESSENTEZ VOUS FACE A EUX ? DITES-NOUS.




Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Malgré la mort,
Allons mon ami, retrouver le
Trajet qui nous sortira de cette
Satané démence.


Il regardait la scène se dérouler sous ses yeux, incapable de faire quelque chose. Impuissant, il ne peut rien. Rien pour lui, sauf le rassurer. Il n'aurait pas dû l'entraîner dans cette merde. Jeunes et insouciants, ils avaient voulu être des héros, risquer leur vie comme dans les films. Mais la vie, ce n'est pas comme dans les films. Dans la vraie vie, rien est amusant pour très longtemps, le destin revient toujours vous mettre une claque en pleine face. Pour l'allemand, le destin avait décidé que c'était aujourd'hui et pas plus part. Aujourd'hui, ici, au milieu de nulle-part. Éloigné de sa ville natale, de sa famille et désormais de sa vie.

Woody-Elios avait beau essayer d'arrêter l'hémorragie avec ses mains, désormais souvenir d'une responsabilité adoptée. C'était sa faute, seulement la sienne. Tout était de sa faute, il en était persuadé. La respiration saccadée du jeune Badstuber s'harmonise avec les battements de son cœur. Et Woody, son cœur à lui, il pleure. Oui, il pleure. Il a peur. Peur de perdre la seule personne qui lui reste. Peur de le laisser partir, laissant sa famille seule alors que lui n'avait plus rien. Plus de famille, partie en cendre elle aussi. Qu'un seul ami, dont la vie commençait à partir, lentement pour rendre la scène plus dure et plus marquante.

Son ami lui dit que ce n'est pas la peine, qu'il est trop tard. Non, il n'est pas trop tard, Woody-Elios en est certain. Il peut, il doit faire quelque chose. Mais non, il est trop tard.

Les regrets, Woody-Elios vit tous les jours avec eux. Il ne peut pas s'en débarrasser. Son idiotie fait souvent penser que le gallois est passé à autre chose, mais il n'en est rien. Oublier, c'est impossible. Tourner la page, c'est pour ceux qui n'ont pas de cœur. Les regrets, ils ne viennent jamais seuls. Ils ont toujours des copains qu'ils doivent ramener à la fête. La tristesse qui empêche de faire sourire le plus abruti de service. L'angoisse qui l'empêche d'être cent pour cent lui-même. Les cauchemars qui l'empêchent de dormir calmement. Les regrets, véritables instruments de torture impitoyables. A croire que la personne qui inventa ce terme avait véritablement ce qu'on appelle une vie de merde.

Certes, les souvenirs sont là pour raviver une mémoire agréable, mais le souvenir, ce n'est qu'un regret apaisé comme le dit le poète. Se souvenir de lui, le revoir mort de rire. Mort. Woody-Elios se souvient de lui complètement déchaîné pendant les matchs de football, mais il est mort. Il se souvient de lui déclenchant une bataille de bouche dans le régiment, mais il est parti. Et c'est de ta faute Woody-Elios, de ta faute. Alors, regrette. Regrette sans jamais donner fin à ta souffrance.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 13:39

    olala woody, c'est juste parfait omagad zieux qui brillent

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 14:56

j'aurais pas pu dire mieux qu'amelia. c'est beau, c'est fort et ça faisait longtemps que je voulais lire ce moment de la vie de woody ✈ concours d'écriture numéro trois. 2145037518
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 14:59

Contente que ça vous plaise ✈ concours d'écriture numéro trois. 2145037518 personne n'a remarqué mon acrostiche en haut ? ✈ concours d'écriture numéro trois. 1826528627
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 15:01

OH. MON. DIEU.

mais tu es un génie dis donc ✈ concours d'écriture numéro trois. 1826528627
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 18:42

HELPING WAR
JE SUIS... Reese Warner
VOTRE PLUS GRAND REGRET EST... d'avoir été incapable de dire ce que je ressentais à mon meilleur ami avant qu'il la mort ne le fauche





Les regrets, j’en avais des caisses pleines à ne plus savoir qu’en faire. J’en avais assez pour en fournir à toute la base et peut-être même à l’état tout entier. C’était une véritable maladie que de ne pas être capable de saisir le moment présent. Sans doute était-ce à cause de ce que je dissimulais sous mon pessimisme maladif, une part de candeur qui m’amenait à croire qu’il ne pouvait rien arriver à ceux que j’aimais, tout simplement parce que mon amour incommensurable les protégeait. Stupides croyances d’enfant. Quand il était question de Riley, je régressais toujours sans véritablement savoir pourquoi. Notre relation avait toujours fonctionné de la sorte. Il était l’élément rationnel de notre binôme et j’étais celle qui cumulait les erreurs et apportait un brin de folie à un duo aussi improbable qu’insolite. Ce fut lui qui me tint la main dans chacune des épreuves que j’eus à travers dans ma vie, tout comme il l’avait fait dans cette cour d’école alors que nous n’étions que des gamins. Il avait veillé sur moi comme on garde jalousement un trésor, jusqu’à parfois m’étouffer avec ses bons sentiments et tout ce qu’on ne se disait pas. Mes sentiments pour lui ne firent surface qu’à l’adolescence, au moment où les hormones prennent le pas sur la raison et j’eus beaucoup de mal à contrôler tout ça et même à l’intégrer. Il était mon meilleur ami, celui à qui je disais tout et principalement le pire. Il savait, à cette époque, toutes les choses les plus sordides de mon existence et je savais que ce n’était pas ce qu’un garçon cherchait chez une fille. Il fallait du mystère pour les envouter, un brin de glamour et beaucoup de distance. Ce que nous n’avions pas et qu’il aurait été impossible d’avoir, nous qui passions notre temps ensemble à raconter des âneries, à picoler ou à fumer des cigarettes pour avoir l’illusion d’être de véritables marginaux. Mais j’eus beau me raisonner à maintes reprises, je ne parvins jamais à me défaire de mes sentiments sincères pour lui. Que ce soit dans les bras d’autres ou bien en partant à l’autre bout du pays pour mes études. Il suffisait que j’entende sa voix, que je reçoive un mot écrit par ses soins ou que nous parvenions à nous voir durant l’une de ses permissions pour que je sache que je l’aimais encore plus que la dernière fois. Mon amour était irrationnel et viscéral, il me dévorait de l’intérieur jusqu’à me couper la respiration, jusqu’à me donner l’impression que ma tête allait éclater, jusqu’à me pousser à prendre les pires décisions possibles pour les faire disparaître.

Jamais je n’y parvins, ils étaient devenus une partie de moi, une partie de notre amitié et il les avait consciemment entretenus en m’offrant de maigres espoirs. J’avais tant de fois cru qu’il ferait le premier pas, qu’il me verrait enfin autrement et chaque fois que j’avais l’impression que nous faisions un pas dans cette direction, il faisait quelque chose de détestable. Sa manière de me faire comprendre que nous étions en train de franchir la ligne jaune et qu’il était mort de trouille. J’avais appris à le connaître au fil du temps, comme si je l’avais façonné et si j’étais sûre d’une chose, c’était que toutes ces choses entre nous le terrifiaient. Sinon pourquoi aurait-il été se chercher une pimbêche pour lui passer la bague au doigt ? Hein ? Ce jour-là, alors qu’il me faisait face et m’annonçait la grande nouvelle avec une drôle de lueur dans le regard - lueur qui n’avait rien à voir avec du bonheur mais s’approchant davantage du défi – j’avais presque trouvé le courage de lui en parler, parce que j’étais furieuse contre lui et contre son choix débile. Comme souvent, j’avais commencé par l’invectiver, sentant une envie irrépressible de lui coller une baffe. J’espérais que dans l’action, ça m’échapperait, même si j’étais la reine du contrôle et qu’il était rare que quoi que ce soit ne sorte de ma tête et de ma bouche sans que je ne l’ai décidé préalablement. Mais il me coupa avant que je ne parvienne au bout, il me coupa la chique d’une remarque bien sentie et disparut. Les jours suivants, je composai son numéro à de nombreuses reprises sans être capable de lui parler quand il décrochait, je finis par abandonner, par le laisser repartir au combat. Quelques semaines après, j’apprenais qu’il était mort. Rien ne pouvait exprimer ma peine ou cette sensation qui m’étreignait les tripes chaque fois que je pensais au fait que je ne saurais jamais. M’avait-il jamais aimé autrement que comme une simple amie ? Qu’aurait-il fait ou dit si je ne m’étais pas emportée ? Quelle aurait été sa réaction si je lui avais tout déballé ? Lui, je n’en savais rien mais moi, cela m’aurait apporté une paix intérieure et un immense soulagement de me défaire de ce poids que je traînais depuis des lustres. Je reconnais que mes regrets sont purement égoïstes et probablement superficiels mais ils me hantent. Quand je pense à lui, je vois davantage tout ce temps perdu et gâché, ces mots jamais prononcés et ces rendez-vous manqués plutôt que nos bons moments. Quand je pense à lui, je finis par me dire que c’était le roi des manipulateurs et qu’il avait peut-être manigancé tout ça pour me faire parler. Nous formions le duo gagnant, nous, les handicapés des sentiments et jusqu’au bout, nous fûmes incapables de changer de cap. Après deux ans, je suis enfin capable d’accepter que dans cette histoire, nous sommes tous les deux fautifs, ce qui ne m’empêche pas de regretter d’avoir gardé tout ça pour moi. J’aurais voulu lui donner ce fardeau à porter après me l’être coltiné pendant des années. En partant si vite, il ne fit que mêler la culpabilité au reste. Je regrette mon silence, je regrette sa mort mais je regrette surtout d’être encore prisonnière de tout ça. Il fut mon geôlier pendant des années et il était mort en m’abandonnant dans ma prison, celle que nous nous étions construites à deux, notre bulle. Lui, mon égoïste préféré. Roi des enfoirés !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 18:51

purée reese, mais c'est... c'est parfait. sérieusement, tu écris vraiment trop bien omagad
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 19:11

Woody, Reese c'est MA-GNI-FIQUE omagad C'est fou les plumes qu'il y a sur ce forum quoi bril bril les zieux bril bril les zieux

(moi je poste d'ici mercredi, amen mon inspiration qui reviens ✈ concours d'écriture numéro trois. 2145037518)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyDim 26 Mai - 20:13

Contente que ça vous plaise bril bril les zieux
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyLun 27 Mai - 17:49

HELPING WAR
JE SUIS...Lennon Jules Robin Lightwood
VOTRE PLUS GRAND REGRET EST... d'avoir laissé un homme détruire une partie de ma vie

LES REGRETS VOUS HANTENT ET SONT AUTANT DE FANTÔMES QUE L'ON NE PEUT FAIRE DISPARAÎTRE. AUJOURD'HUI, QUE RESSENTEZ VOUS FACE A EUX ? DITES-NOUS.

Justifiée, cachée par des prétextes, la violence est dévastatrice. Quelle conne on fait quand on a pas d'expérience. Chaque jour, Robin remerciait sa famille de l'avoir initiée à la guerre. En tant que soldat, elle pouvait fuir et échapper à sa réalité mais aussi se battre, se battre contre un bourreau qu'elle considéra pendant des années comme son mari. À toujours s'entendre dire que ça va aller, on finit par ne plus croire à ces mots et les détester. Les larmes pleuvent autant que les coups d'un homme qui croit vous aimer, qui croit vous faire du bien et vous respecter. Des coups qu'on ne peut qu'encaisser.
La vie ne tient qu'à un fil, à un coup de fil parfois. Laissée comme morte sur le sol d'une chambre sans vie, vous daignez tendre un bras bien trop faible vers le combiné du téléphone. Vos doigts hésitant sur chaque numéro. Dans votre esprit, la colère, la fatigue, la douleur et la peur se mélangent à un point tel que vous hésitez à raccrocher pour rester là à agoniser et à respirer avec difficulté. Puis la tonalité se fait entendre, quelqu'un décroche et la seule chose que vous savez murmurer est un « help.. » et au bout du fil, elle sait qui vous êtes, votre mère sait qu'elle doit venir immédiatement. Baignant dans vos larmes et une partie de votre sang vous songez à la manière dont vous allez vous battre après que votre génitrice ne soit venue vous porter secours.
Les yeux de Robin sont lourds de regrets et d'une jeunesse trop vite gâchée; Ils finissent par se fermer.
Elle s'était promis de tout arrêter. Quand les premiers coups sont portés, elle est à la fois tentée d'être effrayée autant qu'elle se dit que c'est normal, que ça n'arrivera plus, que la chance n'était pas de son coté en ce mercredi. Robin pense que son mariage sera aussi heureux que celui de ses parents jusqu'à ce qu'elle découvre que celui qui fait battre son cœur va aussi le lui briser. Elle l'aime et le pardonne jusqu'à frôler un passage dans le cercueil. À partir de là, la réalité se pose et la fuite n'est plus la solution. Terminé les justifications de tous ces bleus, ces hématomes et cette douleur qui fait d'elle une femme à fleur de peau. De toute façon sa peau ne lui appartient plus depuis le jour où il l'a touchée. Ce corps meurtri d'amour. Qui comprendrait ces coups ? Elle s'est juste "blessée en mission, à force d'éviter les balles et les tirs ennemis." Ses mots sonnent faux, son sourire aussi. Robin qu'est ce qu'il t'arrive ? Robin réveille toi ! Et quand elle se réveille, c'est déjà trop tard. Un enfoiré a volé sa vie... Difficilement, elle s'accroche, elle déambule, elle essaye de survivre et de garder la tête hors de l'eau jusqu'à la prochaine coulée. Et soudain, elle atteint la surface sans savoir comment, une bouffée d'air lui donne l'envie de vivre.
Elle claque la porte après quelques dernières marques de violence. Oui, on appelle ça des marques. Des traces qui ne partent jamais tout à fait, qui restent là à attendre qu'on les réveille et qui continuent à la détruire à petit feu. En attendant elle sourit, les larmes se répandent sur son visage, en contournent les imperfections, les bosses et les traces. Mais elle respire la délivrance et la liberté. Elle balaie les regrets d'un revers de la main pour avancer, franchir les obstacles. Elle est vivante à présent. Après 7 ans de sommeil, elle se réveille à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMar 28 Mai - 12:51

    omagad zieux qui brillent

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 16:31

HELPING WAR

JE SUIS... Bonnie-B Orha
VOTRE PLUS GRAND REGRET EST... d'avoir laissé partir la Bonnie d'autrefois.

LES REGRETS VOUS HANTENT ET SONT AUTANT DE FANTÔMES QUE L'ON NE PEUT FAIRE DISPARAÎTRE. AUJOURD'HUI, QUE RESSENTEZ VOUS FACE A EUX ? DITES-NOUS.

Noam. Noam. Noam.

Écho du cœur. Écho de la douleur. Maelström de désespoir qui se répercute sur un palpitant inerte, dans l'attente d'un rayon de soleil qui ne vient jamais. Noirceur sentimentale, ancrée dans chaque fibre de mon être comme un ouragan infini, qui broie chaque membres, qui dévaste chaque cellule, bousille l'esprit, démoli l'âme. L'amour est mauvais, vicieux, comme le serpent incitant Eve à mordre la pomme, qui vous offre de jolies ailes, qui se révèlent être de plomb. Qui lorsque vos doigts atteignent les nuages, vous font retomber avec le tumulte d'une cohorte. On se ratatine vicieusement sur une douleur perfide qui vous envoie des dagues et des lances.

Le soleil se ternit et le cœur devient lambeaux. Ne reste en mémoire qu'un souvenir sépia d'un être cher. Son visage angélique qui surplombe l'horizon meurtrier. Un mirage qui vous souffle « Tu as perdue Bonnie. Tu es perdue. » et son rire carnassier qui se moque de ma douleur, qui se joue de ma souffrance. Immolant mon cœur avec les échos de ses souffles ironiques. Alors j'erre. J'erre idiotement, entre vie et mort. Sur le fil d'une existence qui a perdu son sens. Perdue dans la nuit, dans les eaux troubles de l'horreur, sans phare pour me mener au futur.

Je suis le fantôme de l'avenir qui pleure sur les trésors perdus.

Alors, je fixe l'horloge. Et ses tic tac incessants qui soufflent ma peine à mon visage. Pointant du doigt le bocal dans lequel je vis, faisant d'incessants tours qui ne mènent nul part. Plongeant dans le cambouis comme je plonge dans mes idées noires, avec la certitude désolante que je n'en sortirais pas. Une condamnée à ne faire qu'attendre, sans trop savoir ce que j'espérais réellement. Pathétique démon d'amour, capable uniquement de se lamenter, tristement, rageusement.

Amèrement.

Finalement, devant mon morne reflet, mes traits creusés, ravagés par les affres de son absence, je ris. Je m'écroule d'un rire cynique devant mon ce corps, semblable à ma propre ombre. Ne subsiste rien de ce que j'ai pu être. Noam, égoïste, à tout emporté. Je ne détiens désormais que le squelette et sa peau blafarde qui y est rattachée pour cacher les organes démolis qui se trouve à l'intérieur. Je suis statique. Le regard vide, perdu dans l'horizon qui ne fait que chercher une chevelure singulière, une silhouette ancrée dans mon esprit gémissant. Coincé dans ce simili-confort de vie, perdue entre la rage et l'attente.

J'entends encore Madeleine me dire, au temps ou nos vies, encore liées, se déroulaient sur un fond de liberté doucereuse et de radieux espoir : « Il en faut peu pour rendre les gens heureux »

Noam, j'ai jamais compris, je crois,
que la seule chose qui me rend heureuse, c'est toi.

je voulais participer avec Reed mais, finalement, j'ai opté pour Bonnie, sans trop savoir pourquoi. Arrow


Dernière édition par Bonnie-B Orha le Mer 29 Mai - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 16:51

    mais, mais, pourquoi t'es aussi douée toi ✈ concours d'écriture numéro trois. 2145037518
    c'est génial, je suis contente de voir que ton inspiration est revenue en force comme ça omagad

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 17:36

t'es un amour. bril bril les zieux I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 17:52

robin, c'est magique ton écrit ! on découvre une autre facette de ton personnage, c'est magnifique. et le retournement de situation à la fin, mon dieu c'est beau omagad

bb, je pourrais t'en vouloir de pas avoir participé avec reed mais c'est tellement parfait que bon mia cara la la la
j'adore ton personnage, et te lire est toujours un immense plaisir. bril bril les zieux

on attend encore des candidatures hein les gens ! Aurora, June-Taylor, Riley rhaaaa omfg
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 18:14

Merci les filles, c'est trop mignon de votre part zieux qui brillent
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyMer 29 Mai - 18:36

Je vais galérer à voter après -_-
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyJeu 30 Mai - 16:01

j'attendais de lire plusieurs textes pour faire un message groupé, et franchement zieux qui brillent
je meurs quoi, c'est carrément magnifique. omagad omagad
magnifique, et à la fois tuant de savoir qu'il va falloir voter à la fin quoi ! bref, félicitations à vous tous, vos textes sont vraiment à tomber ! omagad I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptyJeu 30 Mai - 17:26

je plussoie mes deux vdds; on va mourir pour voter quoi omagad

on va bientôt fermer les participations, donc pour les retardataires, c'est maintenant ou jamais i set fireeee to the
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Matthew Channing
Matthew Channing
✈ I will follow you into the dark.
messages : 3119
avatar : Tom Hardy
âge : 36 ans
côté coeur : Père célibataire
métier/études : flic
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_nk4mgfhDDC1qmqinzo4_250
I won't give up on us
Even if the skies get rough


✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_lxrjha7thf1r9kgnfo1_500
pseudo : NYN
dc : Addison
Tirelire : 46

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 1 Juin - 15:30

J'ai trop du mal à voter, on peut pas mettre tout le monde gagnant ? ✈ concours d'écriture numéro trois. 1826528627 ✈ concours d'écriture numéro trois. 337664734

_________________

I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
©️.mad love

Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 1 Juin - 15:33

eeeeeeh non bébé, tu sais bien que c'est pas comme ça que ça marche niark niark niark
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 1 Juin - 16:00

    ça a été très dur de choisir, croyez moi. mais mon vote s'est porté sur woody ✈ concours d'écriture numéro trois. 2145037518
    comme l'a dit addie, j'aimerais voter pour tout le monde moi aussi ✈ concours d'écriture numéro trois. 1826528627

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 1 Juin - 16:19

Ca a été dur mais j'ai voté, est-ce que je dois voter également avec Reese ou pas? :)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
✈ concours d'écriture numéro trois. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. EmptySam 1 Juin - 16:23

    un vote par personne ce serait mieux I love you
    mais merci d'avoir voté mon chou lick lick

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.


Dernière édition par Amelia-R. Westerfield le Sam 1 Juin - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

✈ concours d'écriture numéro trois. Empty
MessageSujet: Re: ✈ concours d'écriture numéro trois.   ✈ concours d'écriture numéro trois. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

✈ concours d'écriture numéro trois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: Annonces et sujets commums-