AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

Partagez
 

 RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:00



Rafe B. Ayres

Votre devoir n’est pas de mourir comme un con pour votre pays, mais de faire ce qu’il faut pour que le con d’en face meurt pour son pays (c) Patton

à partir de maintenant, tu t'appelles Blanche-Neige.
NOM(S) : Ayres PRÉNOM(S) : Rafe, Bob AGE : 33 ans LIEU DE NAISSANCE : Los Angeles ORIENTATION SEXUELLE : hétéro SITUATION AMOUREUSE : Dom Juan célibataire SITUATION FINANCIÈRE : Comme celle d'un capitaine MÉTIER/ÉTUDES : Capitaine, pilote de chasse, US Marine Corps SI MILITAIRE, GRADE : Capitaine GROUPE : learning war AVATAR : Alex O'Loughlin CRÉDITS : (c)JavaJunkiie|Tumblr


⊱ this time i'll be a bulletproof
✈️ Si il y a une chose à retenir sur le capitaine Rafe Ayres, c'est qu'il a un tempérament de chien. Nombreux sont ses soldats qui ont du mal à le supporter. Le capitaine est une personne intransigeante. N'ayant eu que peu de repères dans son enfance, et ayant compris que les règles étaient importantes pour fixer les choses, il ne laisse jamais rien passer. Mais même si il tape parfois du poing sur la table, il n'en reste pas moins quelqu'un de très sensible. Il a beau avoir vu beaucoup de misères humaines, même en étant là-haut, il n'arrive toujours pas à s'y faire. Les gens gentils ne devaient pas avoir le droit de souffrir. Les méchants, si. Quand il appuie sur le bouton et qu'il sait qu'il va tuer quelqu'un, il ne va pas pleurer sur son sort. Ce type n'avait qu'à faire les bons choix. Tant pis pour lui. Mais le soir, quand il se couche, et qu'il repense à cet hangar qui a explosé, ou à cet avion qu'il a envoyé à mille lieux, il ne peut s'empêcher de penser aux personnes qu'il a rendu triste. Même un horrible monstre a des amis. Il a une pensée pour eux, avant de repenser à la personne tuée. Et là, il se dit qu'il avait bien fait. Une vie de perdue peut en sauver des dizaines d'autres. C'est comme ça qu'il voit la chose.
Sinon, hors de son métier de militaire, Rafe est un drôle de rigolo. Détestant toujours avoir tord dans sa carrière comme dans la vraie vie, il peut vite devenir infect, capable de trouver mille et un stratagèmes pour démontrer par A + B (- C) qu'il a raison. C'est aussi un très bon vivant. Il a parfaitement assimilé que sa vie ne tenait qu'à un mauvais choix, un bouton appuyé trop tard, un regard jeté au mauvais moment, et il tient plus que tout a en profiter jusqu'au bout. Et pour cette vie, sa vie, il se battra jusqu'au bout. Comme il se battra pour celle de son nouvel ange dans sa vie; Hailee. Elle a le droit à toutes ses attentions. Si elle hurle la nuit, il est capable de la serrer dans ses bras et de s'endormir à ses côtés pour la rassurer. Si elle fugue la nuit, il va l'engueuler, mais va ressentir de la joie en la retrouvant. Au fond, ces derniers temps, il a apprit une chose; avoir des responsabilités, c'est aussi donner tout son amour.


⊱ i was meant to be a warrior Rafe refuse d'avoir tord. C'est simple, même quand il a tord, il a raison.✈️ Il est capable d'énumérer chaque type d'avion de l'armée, et d'en parler pendant des heures ✈️ Les femmes passent dans son lit assez rapidement, mais en tout bien tout honneur; il aime que les choses soient précises avec les femmes, et leur dit carrément que pour lui, ce n'est rien d'autre que du plaisir ✈️ Il boit du chocolat chaud sans lait, rien qu'avec de l'eau et du chocolat ✈️ Il a déjà été en service à Hawaii, sait danser la Hula et jouer du Ukulélé ✈️ Il lit n'importe quel type de magazine quand il rentre de missions; même ceux des femmes ✈️ Il déteste, déteste, déteste la drogue ✈️ Il joue relativement bien au tennis ✈️ Il déteste regarder les matchs de football américain ✈️ Il fait parti de ceux qui ne croient pas à une paix éternelle, et tant mieux; que deviendrait-il sinon? ✈️ Il aime regarder toutes les séries les plus idiotes du monde ✈️ Mais pas après minuit. A minuit, on éteint tout ✈️ Il aimait sa vie sans responsabilité ✈️ Il est cependant fier d'avoir pris sous son aile Hailee ✈️ Il tape du poing quand il est énervé ✈️ Il chante sous la douche quand il est de bonne humeur ✈️ Il ne louperait pour rien au monde un meeting d'aviation qui se passe pas loin ✈️ Il est toujours très heureux lorsqu'il reçoit un ordre de mission ✈️ Il a toujours une pensée, chaque soir avant d'aller se coucher, pour Ashton, Erin, et Jamie, le gamin mort lors du crash ✈️ Il déteste le whisky✈️


dévoile-nous ta véritable identité soldat.
PSEUDO/PRÉNOM : Nini FILLE OU MEC ? : J'espère qu'aucun homme a Nini comme surnom Arrow AGE : J'deviens vieille!! FRÉQUENCE DE CONNEXION: 5/7 soldat! SCENARIO OU INVENTÉ ? : inventé ! LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : Oh que ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii LE MOT DE LA FIN : Je suis venue ici, avec deux supers personnes, et j'espère bien m'éclater <3. Puis, ce fo', c'est de la bombe!

Code:
[i][color=#3d5987]Alex O'Loughlin[/i][/color] ✈️ Rafe B. Ayres




Dernière édition par Rafe B. Ayres le Jeu 11 Avr - 19:12, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:01




⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…

IL Y A EU UN AVANT...
Dès que je suis né, ou plutôt qu'on est né, ma soeur et moi, notre vie a mal tourné. On se partageait à deux le ventre, peu extensible, de notre mère, lui tambourinant nos petits pieds contre ses pauvres muscles fatigués. Je reste encore persuadé aujourd'hui qu'elle devait passer le plus clair de son temps à se plaindre. Parce qu'on était deux. Parce qu'elle était déformée. Mais surtout, parce qu'elle devait être en manque.
Mes parents étaient des drogués.
Du plus loin que je m'en souvienne, j'ai toujours vu des papiers qui trainaient sur la table basse, une machine spéciale à côté, quelques comprimés qui étaient posés de ci, de là. Une chance d'ailleurs que jamais, Erin et moi gamins n'avions touché à cette merde; ces drogues. Peut-être était-ce parce qu'on avait encore le goût de cette came dans notre sang, on n'a jamais été tenté. Il faut dire que dès qu'on est né, on a souffert. On était en manque.
On avait une minute de vie, et la drogue nous manquait.
Ca commençait mal comme début de vie, non?
On est né, dans un milieu de merde, à côté d'une ville au nom magnifique, Los Angeles. Mais notre quartier était tellement pourri, que même les rats fuyaient hors de notre milieu. Et nous, on restait là, à vivre avec des gens qui trainaient chaque jour avec une arme dans leur poche, de l'herbe dans le porte-feuille, et une seringue dans le bras. Notre vie a mal commencé. Ca aurait été un miracle si nous deux, les jumeaux Ayres, nous nous en étions sortis.


Une cigarette entre les doigts, adossé contre le mur de la bâtisse délabrée aux briques rouges, Rafe tirait un coup. Dans sa cigarette, il n'y avait que du tabac. Du tabac et rien d'autre. Bien sûr, comme chaque jeune qui vivait dans cette citée, ils avaient un jour eu entre leurs mains un joint. Un joint, mais rien d'autre. Il n'avait jamais eu le courage de se planter une aiguille dans un bras. Il n'avait jamais eu l'occasion de gober un Kinder Rasta. Il se contentait juste de mener sa petite vie, une petite vie de voyous, du mieux qu'il pouvait. L'adolescent de seize ans passa sa main sur son visage, grimaçant encore dès que ses doigts se posèrent sur son arcade. Son vieux ne l'avait pas loupé! Et tout ça pour quoi? Pour une pauvre heure de colle! Il secoua la tête, encore énervé. Quand il agissait comme ça, il haïssait son père. Son père. Sa mère. L'héroine. Le cannabis. Les amphet'. Le quartier. La vie. Mais ce jour-là, il était plus que stressé. Il taffait plus qu'il ne fumait, attendant patiemment que sa soeur daigne ramener ses fesses. Et franchement, dès qu'elle allait ramener son derrière, il n'allait pas la louper. C'est en mettant pour la quatrième fois sa cigarette à ses lèvres qu'il vit apparaître sa soeur au coin de la rue. Délaissant son mur, il courut vers elle, et l'attrapa par le bras, la forçant à se retourner. « C'est vrai? » Son regard dans le sien, il attendait -espérait- un 'mais non'. Au contraire, Erin souffla un grand coup et balança ses mots fatidiques : « Mouais, je suis enceinte. » Enceinte. Enceinte? Comment ça enceinte? « J'attends un bébé quoi. » En l'entendant, Rafe reprit peu à peu conscience avec la réalité. Sa soeur attendait un enfant. Mais au lieu de voir la gaieté d'une naissance en vue, Rafe ne voyait que le présent. « Tu sais ce que c'est un bébé? » Putain pour qui le prenait-elle? Bien sûr qu'il savait ce que c'était qu'un gosse. « Ouais, je sais. Un truc tout moche qui pleure tout le temps, et qui gigote dans tous les sens.. T'as plus qu'à te démerder pour trouver un adulte majeur, de le payer même en nature je m'en fiche, d'aller dans une clinique, et de te le faire enlever! » Il comprit aussitôt qu'il venait de dire une anerie. Sa soeur qui jusque-là se débattait pour retrouver l'usage de son bras, s'était immobilisée d'un coup. Ses yeux se firent alors plus ronds, tandis que dans un geste, elle parvint à se libérer de l'emprise de son frère. « QUOI? Nan.. Nan, nan, nan, c'est une super mauvaise idée.. » Elle pouffa un coup, fit un pas sur le côté. Un large sourire sur le visage, elle balança des mots encore pires que ceux d'avant. « Je vais leur dire. » Leur. Eux. Leurs parents. Incapable de bouger, pétrifié pour la première fois de sa vie -alors que quand la supérette s'était fait braquée, Rafe n'avait pas eu la moindre peur-, il laissa juste quelques mots sortir de sa bouche. « Ils vont te tuer. » Sa soeur, son jolie sourire enjoliveur qui plaisait tant aux garçons -ça, et sa nature bien foutue- se retourna vers lui, et lui hurla. « Ah ouais? Ils t'ont tué toi quand t'as ramené deux jours d'exclusion du bahut? » Prenant une taff de sa cigarette, stressé à l'idée que sa soeur allait rencontrer peut-être des monstres en montant chez eux, il hurla alors à son tour. « .. ok, ils ont été cool là. Mais à ce moment-là, ils planaient, ils n'ont rien compris de ce que je leur faisais signer. Par contre, t'oublie que hier, il m'a pas raté pour une heure de colle. »

C'était la dernière fois que j'ai vu ma soeur. Son sourire magnifique, et ses yeux shootés, ne revinrent plus dans notre quartier. Les parents l'avaient tué. Mon père s'était tellement emporté qu'il en avait même jeté par la fenêtre sa dose du soir. Ma mère s'était effondrée en prenant une bouteille d'alcool. Et ma soeur s'était sauvée, avec quelques affaires dans sa valise. Je n'ai même pas essayé de la retrouver. Je le savais d'avance; qu'importe ce qu'elle avait décidé de faire, elle ne reviendrait pas en arrière. On était trop têtu pour ça. Je ne sais pas où elle a passé le reste de sa vie. J'ai juste appris, un jour, qu'elle avait accouché. J'ai su que c'était d'une petite fille que quelques années plus tard. Au mois de juillet, trois ans plus tard, elle avait sonné à la porte de ma maison, sa gamine rousse, toute chouette, dans les bras. Je lui ai filé quelques dizaines de dizaines de dollars. Et je l'ai perdu, une fois de plus. Je ne l'ai plus jamais revu. Ce jour-là, je l'ai perdu, elle et ma nièce éphémère, et la femme que j'avais dans mon lit. Cette folle avait cru que c'était ma gamine. La folle ! Comme si moi, Rafe Ayres, je voudrais me caser, et avoir des responsabilités!!
J'avais d'autres rêves en tête. Je voulais me battre. Je voulais devenir à mon tour un héros, être celui qui sauve des vies. J'avais ma tête dans les nuages, des ailes me poussaient dans le dos. Moi, je voulais ressembler à celui qui m'a sauvé moi-même.
Il s'appelait Ashton.


Explorant chaque mètre carré de la maison, les adolescents, leurs sacs à dos entre leurs mains, essayaient d'être le plus discret possible. Comme à leurs habitudes, ils s'asseyaient au cambriolage. Aller dans les maisons de bourges, leur piquer de l'argent, des bijoux, et se barrer pour les revendre était leurs jeux favoris. Et en plus, ça rapportait gros. « Regarde-moi le comme il est fier ce type sur la photo! Tu crois que c'est vraiment un militaire? » Le regard dérivant de la photo jusqu'à son meilleur pote, Mike, Rafe espérait que c'était le cas. Il ne savait pourquoi, mais il avait toujours aimé entendre parler de guerre, d'armée, de militaires, de missions, et mieux encore, d'avions de chasse. « Rafe, je m'en fous. Faut qu'on se magne, j'ai une mauvaise intuition. » Un sourire aux lèvres, Rafe prit entre les mains une montre qu'il fourra dans son à dos. « T'es qu'un froussard mec! ». Et comme à son habitude, dès qu'on l'embêtait, dès qu'on lui faisait une remarque, Rafe faisait l'exact inverse de ce que l'on demandait. Il voulait qu'il se dépêche? Traine bien, il allait trainer! Un bruit plus tard, et son nez contre le mur quelques secondes après, Rafe comprit qu'il venait de se faire chopper. Quelqu'un le maintenait par la peau du cou. Quelqu'un venait de le surprendre en plein vol. Il allait prendre cher.
Il ferma un instant les yeux, priant pour que ce ne soit qu'un mauvais rêve. Mais dès qu'il ouvrit ses yeux, le gars qui le tenait lui hurlait dessus. « T'es qui toi? » Si il croyait qu'il allait dire son nom, il rêvait! Muet comme une carpe, il se laissa retourner. Là, face à lui, se trouvait l'homme qu'il avait vu sur la photo, habillé d'une tenue militaire. Alors, ouais, c'en était vraiment un. Ce gars imposait le respect. « Réponds bordel!! » Son regard dans le sien, Rafe ne pipait toujours pas mot. Si il parlait, il risquait gros, il le savait. Il n'avait même pas conscience que, plus il se tairait, moins ça irait pour lui. Il n'avait même pas peur. Il ne ressentait rien. Juste un grand respect pour cet homme. « File moi ton sac!! Allez!! » Il laissa le militaire le dépouiller de ces trouvailles. Il était en transe; ses yeux luttaient et n'observaient que ces petits bouts rajoutés sur sa tenue. Des galons sans doute. Des médailles aussi. Ce type devait être un héros. Un héros des temps modernes. Il inspirait le respect, juste parce qu'il arborait quelques victoires à son actif. « T'as piqué tout ça?? TOUT CA? Tu comptais en faire quoi après? Les vendre? Te payer de la drogue? » Cette fois, l'adolescent sortit de sa rêverie. De la drogue?. Ce type croyait qu'il allait se shooter avec les billets récoltés. Mais lui, Rafe Ayres ne s'abaissera jamais à cela. Il ne se droguerait jamais. Il ne s'injecterait jamais rien. Il ne goberait jamais rien. Alors, de sa voix d'ado buté, il hurla ce mot. « Jamais! » Il préférerait crever que de devenir comme ses vieux, des gens incapables de se rendre compte de ce qu'est la réalité. Il leur en voulait tellement; si ils avaient été des parents normaux, si ils avaient eu conscience de ce qu'était le bien, et le mal, si ils avaient donné une chance à leurs gamins de réussir, il aurait pu pardonné. Mais sa soeur s'était sauvée à cause d'eux. D'eux. De leur drogue. De leur vie de camés.
C'est juste après avoir dit ce mot que son regard se posa sur cette maquette. Elle était là, elle trônait sur la table, mais il ne l'avait encore pas vu. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres. Cette maquette était magnifique; et très réaliste. Son regard se posa alors sur l'homme. Il pointa du doigt cette beauté et demanda alors. « C'est un Belle P-39 Airacobra Monsieur? » Le regard du militaire s'était adoucit. Ses lèvres s'étaient relevés. Son ton s'était calmé. « Tu t'y connais on dirait. »

C'est comme ça que tout a commencé. Par une connerie. Et si je suis devenu un pilote de chasse digne de ce nom, c'est grâce à lui. Avec sa passion pour son métier, son envie de se battre pour son pays, il m'a appris à voir plus loin que les murs de mon quartier. Moi-même, je me suis rêvé, à être à sa place, aux manettes d'un magnifique avion, et grâce à lui, j'ai pu atteindre mon rêve. Il m'a aidé à payer ma formation. Il m'a soutenu lorsque j'arrivais mal à me faire à l'armée. Il m'a félicité lorsque j'ai reçu ma première médaille. Je voyais dans son regard la fierté qu'il avait de me voir intégrer quelques temps après l'élite des Marins. Aujourd'hui encore, là-haut, dans le ciel, il doit toujours être fier de moi. Il est mort lorsque j'avais trente et un ans. C'était son ultime mission. Il n'aura pas eu la joie de connaître la retraite. Il a été tué lors d'un raid. Tout autant un père, un frère, un ami, je n'ai pas pleuré sa mort. Je le sais. La mort fait partie de la vie. Quand on est militaire, on côtoie la mort tout autant que la vie. On le sait; la vie ne tient qu'à un fil. Mais on n'a jamais peur de mourir.



Dernière édition par Rafe B. Ayres le Jeu 11 Avr - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:02


⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…

ET PUIS IL Y EUT UN APRES...
277 jours.6648 heures.398880 minutes.23932800 secondes. Une éternité en somme. Durant tout ce temps, je n'ai jamais cessé de lever les yeux au ciel, et de me voir, arborant de nouveau ma tenue militaire, piloter mon avion. Quand je repensais au bel appareil que j'astiquais autant qu'un pilote de course astique son bolide, j'en étais malade. Pour la première fois de ma vie, j'étais malade. Mon ventre se nouait. Mon coeur battait la chamade beaucoup plus vite.
Parce que mes ailes étaient brûlés.
Je m'étais crashé, moi, et ce jeune de mon escadron. Tous les deux victimes de l'ennemi. Mais j'étais le seul à m'en être sorti, le seul à être durant tout ce temps, cette éternité, aux mains de l'ennemi. J'ai mis du temps avant de comprendre pourquoi ils ne me tuaient pas. Tout aurait été alors plus simples pour eux. Mais non, ils savaient qui j'étais. C'est la règle. Quand on est fait prisonnier, il faut donner son nom, son grade, son numéro de matricule et sa date de naissance. Le reste, je n'ai rien dit. Je me suis tu. Ils savaient que je n'étais pas qu'un simple soldat. Ils savaient que j'étais un Marins. Un de ceux de l'US Marine Corps. Alors, comme je l'ai juré tant de fois, je ne me suis pas laissé faire. J'ai vite éludé leurs questions, j'ai feins ne pas comprendre, j'ai tenté de m'enfuir. Encore et encore. En vain. Ils mettaient en place alors un plan d'action, me contraignant encore plus, me rendant encore un peu plus otage, m'obligeant à les insulter de plus en plus, et me forçant à me taire encore et encore malgré leurs tortures pour me faire parler.
Je pensais finir ma vie là. Mais je m'en fichais. Je suis un Marine. Je n'ai peur de rien.
Mais, j'en restais quand même persuadé. Moi, Rafe Ayres, Capitaine des Marins, j'allais mourir ici, sans doute sous les balles de l'ennemi, après temps de temps passé entre leurs mains et après avoir raté cette mission périlleuse. C'était ça qui faisait mal; avoir rater sa mission. Avoir échoué.
Mais rien n'y fut.

Et un matin, j'ai entendu des coups de feux. Un. Deux. Trois. Quatre.. des dizaines.. Peut-être même des centaines. Ca tirait dans tous les sens. Mes ailes brûlés se sont peu à peu réparés. Sous l'effet de l'adrénaline, j'ai réussi un coup de maître. Et on m'a sauvé. Après 277 jours, 6648 heures, 398880 minutes, ou 23932800 secondes de captivité. J'étais libre. Et c'est seulement à ce moment précis, quand j'ai vu des hommes de l'armée s'approcher de moi, un sourire sur leurs lèvres, que j'ai repensé à toute ma vie d'avant. A cette femme au corps splendide que j'avais délaissé pour une mission secrète plus que périlleuse et qui m'avait laissé presque sans voix. A ma soeur qui devait sans doute continuer à vivre une vie de merde dans une banlieue pourrie en Amérique. A mes parents qui étaient peut-être en train de se shooter un bon coup. A mon voisin qui m'avait vu partir, et qui m'avait souhaité bonne chance. A la femme d'en face qui ne faisait que râler parce que j'écoutais la musique trop forte. A cet imbécile de commandant qui m'exaspérait à chaque fois qu'il ouvrait la bouche.. A Ashton qui avait sans doute veillé sur moi depuis là-haut. A ce jeune soldat qui ne cessait de jouer avec mes nerfs. A ces autres filles qui étaient passés dans mon lit.
Et c'est à ce moment-là, en revenant à la réalité que j'ai compris une chose; j'étais un homme, ami, frère, fils horrible. Pendant 277 jours, 6648 heures, 398880 minutes, ou 23932800 secondes, je n'ai pas pensé à eux.
Le retour à la réalité fut merveilleux. Mais brutal.


« Beaucoup de choses ont changé depuis votre départ en mission. »
« Des choses comme quoi? »
« Je suis sincèrement désolé de vous annoncer le décès de votre soeur. »

« Et Reilley, comment elle va? »
« Reilley? »
« oui.. Ma nièce quoi.. Comment elle va? »
« Ah! Hailee! Elle.. Elle a eu un choc. Il paraît qu'elle ne parle plus. »
« Je veux m'en occuper. Je veux être son tuteur. »

C'est comme ça que tout a commencé. Par une simple phrase que j'ai balancé au nez et à la barbe de ce psy. Il eut du mal à me croire. J'avais limite l'impression qu'il se foutait de ma gueule, et j'avais envie de lui en faire passer l'envie par quelques coups bien placés. Je crois qu'à force de m'entendre hurler mon entêtement, il m'a cru. Il a accepté de m'aider dans ma demande, si -et seulement si-, j'acceptais de passer quelques temps dans le centre où j'avais atterrit. Je n'avais plus le choix; j'ai accepté. C'était la seule façon pour que je l'ai. Pour que ma nièce ne finisse pas son enfance dans un foyer misérable.

D'un air plus que sérieux, le regard rivé vers la dame devant lui, assise confortablement sur son bureau, le capitaine Ayres prit la parole. « Madame, avec tout le respect que je vous dois, vous devriez cesser de critiquer les jeunes que vous hébergez dans votre foyer. » La vieille dame semblait surprise par le ton de sa voix, et ne semblait guère apprécier ses propos. Mais qu'importe. « Elle a quand même fugué. » Son regard bleuté se posa dans le sien. Elle plaisantait là, non? « Et alors? Vous n'avez jamais fait de conneries à son âge, vous? » Il secoua doucement sa tête, comme pour essayer de chasser la mauvaise opinion qu'il avait de cette dame.
Quand enfin, elle daigna l'amener jusqu'à la chambre de la jeune fille, Rafe en fut bien content. Il ne supportait plus la vieille. Elle et son air de pimbêche l'emmerdait. Dès que la porte s'ouvrit, il se faufila dans la salle. Les murs étaient tapissés. La pièce était petite, mais tentait d'être malgré tout accueillante. Et là, sur la table, se trouvait une jeune fille. Rousse. Magnifique. Perdue. C'était elle; elle avait le visage de sa mère. Essayant de lui sourire, il leva doucement sa main pour lui montrer ce qu'il tenait. « salut! Je t'ai amené des cookies, et quelques magasines de filles!.. Je pense que tu aimeras. » Ses yeux se posèrent dans son regard. Elle l'observait d'un air bizarre. Elle était perdue. Sous le choc. Il eut du mal à comprendre ce que ce regard signifiait. Mais au bout de quelques secondes, il comprit. Elle le prenait pour un fou. Sa propre nièce le prenait pour un fou !! Il eut un léger rire et ajouta alors. « Ca commence mal hein? » Elle ne réagissait toujours pas. Ses lèvres ne bougeaient pas; on l'avait prévenu. Seul son regard montrait à quel point elle aurait aimé ne pas le voir. « Alors je recommence.. ». Il fit demi-tour, et fila hors de la chambre, prenant bien soin de refermer la porte derrière lui.
Il inspira un bon coup, fit de nouveau demi-tour, et ouvrit la porte. Se faufilant dans la chambre, il retrouva sa nièce à l'endroit même où elle était. Elle n'avait pas bougé, n'avait pas cillé. « Salut. » lui fit-il avec un petit sourire. « Je suis ton oncle, Rafe. »

Il avait deux missions maintenant.
Celui d'être un Marine.
Et celui d'être un oncle.




I am an American, fighting in the forces which guard my country and our way of life. I am prepared to give my life in their defense.
I will never surrender of my own free will. If in command, I will never surrender the members of my command while they still have the means to resist.
If I am captured I will continue to resist by all means available. I will make every effort to escape and to aid others to escape. I will accept neither parole nor special favors from the enemy.
If I become a prisoner of war, I will keep faith with my fellow prisoners. I will give no information nor take part in any action which might be harmful to my comrades. If I am senior, I will take command. If not, I will obey lawful orders of those appointed over me and will back them in every way.'
When questioned, should I become a prisoner of war, I am required to give name, rank, service number, and date of birth. I will evade answering further questions to the utmost of my ability. I will make no oral or written statements disloyal to my country or its allies or harmful to their cause.
I will never forget that I am an American, fighting for freedom, responsible for my actions, and dedicated to the principles which made my country free. I will trust in my God and in the UNITED STATES OF AMERICA.
Code d'honneur, US Marine Corps




Dernière édition par Rafe B. Ayres le Jeu 11 Avr - 18:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:03

Excellent choix d'avatar bril bril les zieux
Bienvenue chez toi !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:07

oh god, tu viens avec un avatar de malade et deux autres personnes ? mais je t'aime toi bril bril les zieux

bienvenue à toi Rafe, si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un admin ou à poser ta question ici mia cara la la la
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:24

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:25

Bienvenue ! RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps 2145037518 I love you
Aleeeex. RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps 2104563482
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Matthew Channing
Matthew Channing
✈ I will follow you into the dark.
messages : 3119
avatar : Tom Hardy
âge : 36 ans
côté coeur : Père célibataire
métier/études : flic
RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Tumblr_nk4mgfhDDC1qmqinzo4_250
I won't give up on us
Even if the skies get rough


RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Tumblr_lxrjha7thf1r9kgnfo1_500
pseudo : NYN
dc : Addison
Tirelire : 46

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:25

Bienvenue bril bril les zieux

_________________

I HATE YOU. DON'T LEAVE ME.
©️.mad love

Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 21:29

Ca fait quelques semaines qu'on lorgne dessus (et oui, on vient à trois ^^), et j'avais trop peur qu'alex soit pris <3.
Je suis ravieeee !!!

Merci tout le monde !!
Je m'attèle à ma fiche dès demain :)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMar 9 Avr - 22:20

OH ALEX. omagad Très bon choix. Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cillian R. Hartwood
Cillian R. Hartwood
messages : 1838
avatar : Colin O'Donoghue
âge : 34 ans
côté coeur : célibataire
quartier de résidence : Base Redstone, Aile Nord
métier/études : Capitaine dans l'armée de terre
RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Tumblr_inline_mmmkr7Y9Nx1qz4rgp

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps 11896035_10207872670357691_3337258071826116419_n
pseudo : Alinoé
dc : Octavia C-F Leicester
Tirelire : -3

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 4:03

Bienvenue !

Bonne chance pour ta fiche :)

_________________

    I might as well jump !
    It's for you ! Hey ! I get up, and nothing gets me down. You got it tough, I've seen the toughest around and I know, baby, just how you feel. You got to roll with the punches to get to what's real. Ah, can't ya see me standing here, I got my back against the record machine. I ain't the worst that you've seen. Ah, can't ya see what I mean ? Ah, might as well jump, jump !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 11:20

Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 11:59

Oo Sexy Alex RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps 2104563482

Bienvenue bril bril les zieux
Bonne chance pour la suite
Et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 13:54

    alex omagad
    bienvenue mon beau, hâte de lire ta fiche rhaaaa omfg

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 15:12

Bienvenue Rafe I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 18:18

*miaule*

bienvenue *o*
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 18:21

ALEX ... rhaaaa omfg

Tu vas te faire violer par de jolies filles XD

Bienvenue en tous cas !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 19:14

Merciii! Vous êtes tous des amours dis donc <3


Et allez, essayez de le violer ^^!
J'ai commencé ma fiche, je suis loin de l'avoir fini. Demain, ou après-demain je pense !!! <3
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyMer 10 Avr - 20:54

bienvenuuue. bril bril les zieux I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyJeu 11 Avr - 19:02

bienvenue RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps 2104563482 I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyJeu 11 Avr - 19:13

Eleanor, et Deborah, je vous remerciieeee <3<3

Je crois que je n'ai rien oublié !
Ma fiche est finiieeeee Cool
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyJeu 11 Avr - 20:46

ta fiche est absolument parfaite. et longue en plus, tu gères mia cara la la la
tu es validé mon coco, mais alors avec un énorme plaisir omagad


Bienvenue et félicitations soldat, tu viens tout juste d'être accepté sur BULLETPROOF. Pour t'aider à t'intégrer au mieux parmi nous, voici quelques points et conseils qui te guideront et t'aideront à faire ton petit bout de chemin :

✈️ Pour un profil plus attractif, veille à remplir tous les champs de celui-ci. Comme ça, les autres membres en sauront davantage sur ton personnage. N'hésite surtout pas à te faire également une jolie signature. Si tu as besoin d'aide, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition. Enfin, sache que tu peux faire une demande de rang afin d'embellir encore plus ton profil.

✈️ Il est désormais temps de t'occuper un peu de ton personnage et, pour se faire, il est important que tu ailles faire une demande de logement pour ne pas qu'il dorme à la rue et, une demande de métier pour qu'il puisse payer son chez-lui et ses factures.

✈️ Maintenant que ton personnage est à l'abri du froid et, qu'il peut payer ses crédits, il lui faut pleins de liens pour pas qu'il finisse seul et dépressif. Alors, file vite poster ta fiche de lien ICI et ta demande de rps LA. N'hésite pas non plus à créer tes propres personnages grâces aux scénarios. Enfin, il est important de s’intéresser aux scénarios actifs qui sont un bon moyen de se trouver pleins de liens tout en facilitant l'intégration de nouveaux membres.

✈️ Et voilà, ton personnage est maintenant plutôt bien intégré. Mais, il reste une étape importante: Le hors-jeu. Ne t'en fais pas, on ne mord ici. Fais toi plaisir en envahissant LE FLOOD ou n'hésite pas à aller te présenter aux autres. Pour terminer, les jeux sont également un bon moyen de s'intégrer.

Voilà soldat, tu connais maintenant les secrets de l'armée pour bien s'intégrer. Si tu as le moindre soucis, les soldates du staff sont là pour toi. Et n'oublie pas, le plus important est de s'amuser !


_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps EmptyJeu 11 Avr - 20:48

Je te remerciie grandementtttttt Amelia (sache que quand je suis heureuse, j'ai tendance à laisser mes doigts sur les lettres du clavier Razz) <3<3<3

Je file faire tout ça !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty
MessageSujet: Re: RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps   RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

RAFE - La victoire appartient à celui qui y croit le plus et surtout le plus longtemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-