AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Soldes ASOS : -15% supplémentaires sur les ...
Voir le deal

Partagez
 

 Alexis ◊ If you dare come a little closer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 19:51



Alexis Loghan

I could be a sweet dream or a beautiful nightmare

let me introduce myself.

NOM(S) : Loghan, comme ce riche homme d'affaire new yorkais qui était son père. PRÉNOM(S) : Alexis AGE : 29 ans LIEU DE NAISSANCE : New York ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle SITUATION AMOUREUSE : célibataire SITUATION FINANCIÈRE : Très aisée MÉTIER/ÉTUDES : Avocate lorsqu'elle était à New York, elle est là pour changer de vie GROUPE : Ignoring war AVATAR : Emily Vancamp CRÉDITS : tumblr


⊱ this time i'll be bulletproof
✈ Élevée par un père exigeant et une mère qui brillait plus par sa superficialité que son affection, ce qui caractérise Alexis d'un premier abord c'est son sérieux. Cette droiture quasi impassible qui vous donne la sensation que cette jolie blonde est inébranlable, à la limite d'être une machine. Façade professionnelle lorsqu'elle était avocate, ce n'est pas une habitude qu'elle est prête de perdre. C'est ainsi qu'elle apparait la plupart du temps vis à vis des inconnus. Néanmoins sous cette allure formelle, elle n'en reste pas moins avenante et souriante, commerciale et qui inspire la confiance.
Pas pour autant dénuée d'émotions et de sentiments, c'est une lutte constante qui s'engage intérieurement. Partagée entre cette personne qu'elle était aux yeux de tous avant de quitter New York. Cette carapace protège une autre facette d'elle que seuls ses amis proches ont le droit de voir. Sensible et intelligente, Alexis est dotée d'un esprit créatif qui a toujours été bridé par le destin que son père lui avait choisi. Avec le temps, est née de cette frustration une puissante détermination associée à un esprit un peu rebelle. Fonceuse, bien que son côté perfectionniste la contraigne à toujours analyser le choses avant d'agir, Alexis est très têtue.
Plutôt froide en apparence, elle possède un grand coeur qu'elle ne demande qu'à ouvrir. Mais cette méfiance exacerbée qu'à fait développer son éducation la rend parfois difficile d'accès. Plutôt drôle et chaleureuse lorsqu'elle laisse tomber les barrières elle est cependant extrêmement rancunière. Une trahison une seule, et le responsable peut-être rayé de sa vie. Quelque peu revancharde, ayant le goût de la compétition c'est une mauvaise perdante, un point sur lequel elle travaille.
Ayant toujours subit une autorité paternelle forte, elle supporte mal qu'on lui donne des ordres, son désir d'émancipation n'a fait que grandir avec le temps. Maintenant que son père est décédé elle pense d'avantage en ses propres termes, s'interroge sur ses propres envies, idées et cherchent à exploiter cela. Cependant il lui arrive d'être un peu perdue et de douter de ses capacités à faire face aux problèmes (une chose qu'elle ne montre jamais.). Et en quittant sa ville natale et son quartier favoris, Manhattan, elle se lance encore d'avantage dans la prise en main de sa vie.


⊱ i was meant to be a warrior ◊ Sportive elle aime tout particulièrement le tennis, sport dans lequel elle a atteint un niveau respectable qui lui permet de prendre beaucoup de plaisir à affronter d'autres joueurs. ◊ Chaque matin elle a tout un rituel de soin, elle est convaincue qu'il est très important d'avoir ce genre d'attention pour soi-même et que le respect commence là. ◊ Plutôt pince sans rire, les gens qui ne la connaissent pas s'étonnent de l'entendre faire de l'humour. ◊ Elle est très différente dans son milieu professionnel et en dehors. ◊ Gourmande elle raffole de la cuisine italienne, française et asiatique. ◊ Plus jeune elle pratiquait le karaté, elle a arrêté suite à une fracture du pied il y a plusieurs années. ◊ La seule chose qu'elle tienne de sa mère c'est son goût pour les belles fringues et chaussures. Mais cela ne l'empêche pas de traîner en survêtement quand elle est seule chez elle. ◊ Passionnée de musique elle fait du piano depuis petite, mais son père a toujours refusé qu'elle fasse carrière dans le domaine. Ça ne l’a pas empêché d’apprendre la guitare quand elle était ado. ◊ Elle dessine très bien, mais c'est une passion qu'elle ne partage avec personne et elle conserve ses dessins dans un coffre fort. ◊ Depuis longtemps elle le cache mais c'est une romantique. ◊ Pour autant elle ne croit pas au prince charmant. Son boulot, ses responsabilités passent avant les relations sentimentales. ◊ Son père a toujours fait fuir les hommes avec qui elle pensait pouvoir peut-être construire quelque chose et elle lui en a voulu. ◊ Il lui arrivait d'avoir des excès de paranoïa, de se croire en danger. Moins depuis qu’elle a quitté New York. ◊ Elle va souvent rendre visite à sa tante. ◊ Ça la met assez mal à l'aise lorsqu'on la reconnait comme étant l'avocate dont le nom a été cité en lien avec des divorces de célébrités ou des affaires financières importantes. Heureusement ce n'est pas fréquent.


dévoile-nous ta véritable identité soldat.

PSEUDO/PRÉNOM : Houps FILLE OU MEC ? : girl AGE : On demande pas son âge aux filles FRÉQUENCE DE CONNEXION: 5j/7j SCENARIO OU INVENTÉ ? : Inventé COMMENT AS-TU CONNU BULLETPROOF ? : La faute à Dean LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : Et le forum il m'aime d'amour ? LE CODE DU RÈGLEMENT : Shoot me down but I won't fall SOUHAITEZ-VOUS ETRE PARRAINÉ ?: Je devrais m'en sortir. SOUHAITEZ-VOUS REJOINDRE LA ROUE DU RP : Pour le moment non LE MOT DE LA FIN : Vous savez quelle est la différence entre un éléphant et un cachet d'aspirine ?

Code:
[b]emily vancamp[/b] ✈ alexis loghan


Dernière édition par Alexis Loghan le Mer 6 Mai - 17:36, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 19:52




⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…


Partie I

Charles et Edwina Loghan attendait leur premier enfant. Le premier de la jeune femme en tout cas. Ils s’étaient mariés trois ans auparavant et avait essayé de procréer pendant plus d’un an avant qu’enfin Edwina annonce à son mari qu’il allait être père pour la première fois. Oh elle était loin d’imaginer que ça n’était pas le cas, que l’homme entretenait une relation adultère avec une femme à Boston et que de cette union secrète était née une petite fille il y avait presque un an déjà. Mais cette fois ce serait un garçon, le gynécologue le leur avait annoncé il y a de cela plusieurs mois déjà et leur impatience était grandissante. Charles aimait sa petite Lucy, son enfant illégitime comme la prunelle de ses yeux, mais cet enfant là serait son héritier et forcément ça changeait beaucoup de chose. Mais ce qu’il devait surtout à ses deux enfants, c’était sa protection.
Il était quatre du matin lorsque le travail commençait. Sur le front d’Edwina perlait des gouttes  de sueur. Donner la vie ne se fait pas sans efforts, naître n’est pas de tout repos. Aussi il fallu plusieurs heures avant qu’Alexis ne prenne sa première inspiration et cri de toutes ses forces de nourrisson. Il n’était pas un garçon mais une adorable petite fille, une seconde pour Charles. Il était remplie d’autant de joie qu’à la naissance de sa première fille, mais se sentait d’autant plus responsable de celle-ci. Car elle porterai son nom et ainsi, peut-être, le poids que ce dernier pouvait représenter. Avec la naissance de cet enfant, naissait en lui un sentiment de peur. La peur qu’il ne lui arrive quelque chose du fait de ses origines.

Père aimant, Charles se montrait exigeant avec la petite Alexis. Petite déjà il s’adressait à elle comme on parle à un adulte, lui apprenant des valeurs fortes dès son plus jeune âge. A chacune de ses absences il redoutait que quelque chose n’arrive à sa famille, il les savait entre de bonnes mains avec tout ses hommes qu’ils payaient pour leur sécurité, mais la peur est un sentiment qui se contrôle difficilement. Ses entrailles ne se dénouaient qu’en arrivant à Boston, lorsque les grand yeux bleus de sa petite Lucy s’illuminait en le voyant et que l’espace de quelques temps il était d’avantage père que protecteur et enseignant. Il se savait injuste d’être si contrasté dans sa manière d’agir, mais il lui semblait qu’ici, loin de son nom et de ce qu’il avait pu faire par le passé, Lucy, sa mère et ses deux frères qu’il considérait un peu comme ses fils, ne risquaient rien.
Pendant ces moment où son père était en voyage d’affaire, Alexis passait d’avantage de temps avec sa mère. Loin d’être exemplaire sur l’attention qu’elle portait à sa fille et la laissant volontiers aux bons soins de sa nounou, Edwina s’efforçait néanmoins de créer un lien avec sa progéniture. Force était de constater que ce qui lui importait d’avantage c’était la prochaine collection de sac à mains de son créateur favoris. Ou bien encore les escarpins parfaits qu’elle achèterait pour aller avec cette robe dont elle serait habillée au prochain gala de charité auquel elle était invitée. C’est cette passion de la mode, des beaux vêtements qu’elle arrivait le mieux à partager avec sa fille. Finalement celle-ci faisait office de poupée grandeur nature à habiller pour ensuite l’afficher aux yeux de toutes ces pseudos amies de l’Upper East Side qui auraient aussitôt fait de baver sur ses qualités inexistantes de mère lorsqu’elle ne serait plus dans les parages.

Alexis n’était pas malheureuse, elle cherchait l’attention de son père et tentait de comprendre pourquoi sa mère n’était pas comme les autres mamans, celles qu’elle voyait dans les films par exemple. À son échelle d’enfant cela se résumait à être la petite fille parfaite, recevoir des compliments de la par de son père l’enchantait plus que tout… quoi que ce qui pouvait être encore mieux pour elle c’était le piano. À l’âge de cinq ans Alexis avait appuyé pour la première fois sur les touches blanches et noires de cet instrument et la magie avait opéré. Insistante, à la manière des enfants gâtés et quelques peu capricieux, elle avait eu un piano et une professeur afin de lui donner des cours particuliers. Motivée et passionnée elle progressait à l’allure folle des enfants qui ont la soif inaltérable de l’apprentissage et qui surtout s’amuse en jouant. Même le solfège devenait un jeu pour elle et cette passion pour la musique ne faisait que grandir, au point que toute personne la questionnant sur ses envies de métier dans le futur l’entendait répondre : pianiste.

Partie II

Bien vite Alexis compris que la carrière de pianiste n’était pas du goût de son père. Maniant avec habileté la force des mots et usant de toute l’influence dont il était capable sur son enfant, petit à petit il continuait de l’orienté vers une voie qu’il pensait plus juste pour elle. La justice, le droit, le respect des lois… Il savait que tout n’était pas si simple et qu’il pouvait y avoir des loups dans n’importe quelles bergeries mais inculquer ses valeurs là à Alexis la mettrait à l’abris, il en était convaincu. La droiture serait son plus fidèle bouclier, au point que cet objectif de la voir devenir avocate devenait comme une obsession. Croyant aux paroles de son père comme s’il avait été le Messie, se reconnaissant dans les anecdotes qu’il lui racontait en lien avec son enfance, la jeune adolescente se modelait petit à petit selon la voie toute tracée que Charles avait choisi pour elle.
Délaissant ses envies, son rêve, elle poursuivait les ambitions de son père. Enfant elle avait pris l’habitude d’évacuer ses frustrations, vivre ses rêves à travers le dessin, cette activité pris d’autant plus de place pour elle qu’arrivait la délicate étape de l’adolescence. S’essayant à la contestation elle comprit vite que s’opposer à son géniteur ne lui vaudrait aucune victoire. Charismatique et ferme il l’encourageait à se montrer raisonnable et réfléchie, peu importe ses envies de rébellion. Et Alexis reprit rapidement ses allures de fille modèle. Néanmoins, maline, curieuse et surtout bien entouré par quelques amis qu’elle connaissant depuis l’enfance sa perfection était entachée par sa tendance à faire le mur. Ainsi elle se retrouvait à faire la fête avec ses amis comme n’importe quelle ado de son âge, ce jusqu’à ce qu’un jour son père la surprenne. Réprimandé et punie pendant une période suffisamment significative pour lui passer l’envie de recommencer, la jeune fille compris la leçon. Son père lui avait surtout eu peur… encore et toujours.

L’opposition à son père étant difficile et leur lien si fort, que Alexis reportait ses griefs d’adolescente sur sa mère. Le temps passait et elle lui apparaissait d’avantage comme une inconnue qui se foutait pas mal de son existence. Mais elle ignorait que malgré son égoïsme affiché et sa tendance à l’indifférence ou la superficialité, Edwina s’en voulait de ne pas être une mère comme en aurait besoin sa fille. Cependant c’était au dessus de ses capacités et surtout elle se sentait écrasé par la présence de Charles, omniprésent, même lors de ses absences durant lesquelles son autorité flottait encore dans l’air. Dépassée, elle comprit qu’il était trop tard lors d’une énième dispute avec sa fille qu’elle regardait grandir en observant douloureusement qu’hormis son bon goût vestimentaire, elle n’était pour rien dans le devenir de cette jeune femme intelligente et ambitieuse. Ce constat lui fit mal et ce fut comme si elle abandonnait définitivement son rôle de mère.
La vie en famille n’était pas des plus classique pour Alexis, cependant elle n’en demeurait pas moins une jeune fille ordinaire dès lors qu’elle se retrouvait avec ses amis. Pour les autres c’étaient plus difficile de l’approcher, passant bien souvent pour une fille inaccessible et quelque peu sauvage, rares étaient les garçons de son âge qui osaient montrer leur intérêt pour elle. Et pourtant sous ce sérieux et ses allures de fille parfaite, Alexis subissait comment les autres le trouble des premiers émois. Exit les amourettes d’enfant, tout devenait plus compliqué et si elle prenait d’avantage le temps de se pencher sur son travail scolaire qu’à offrir de l’intérêt au sexe opposé, les sentiments la gagnait elle aussi. Ainsi comme ce garçon qui lui avait tapé dans l’œil restait timide à son approche, c’est Alexis qui fit le premier pas et cela portait ses fruits. Une première expérience de relation qui ne durait que quelques mois, mais dont la jeune fille gardait un très bon souvenir. Après tout on oubli jamais son premier amour.

Partie III

Studieuse et toujours si désireuse de rendre fier son père, Alexis redoublait d’efforts lorsqu’elle entamait ses études supérieures. Bien sûr elle avait choisi le droit, et Charles avait sans hésité payé le prix fort d’un enseignement prestigieux afin que sa fille ai les meilleures chances de réussites. Bien sûr il veillait à son assiduité,  jonglant à merveille entre ses obligations de PDG et son rôle de père. C’était peut-être même encore plus facile pour lui de garder un œil sur sa fille depuis qu’elle avait quitté le lycée, car son réseau s’étendait d’avantage dans ce monde d’adulte dans lequel elle venait de mettre les pieds. Chanceuse aux yeux de certains qui l’enviaient d’être soutenu avec autant de passion, pour d’autres elle était soumise à une pression insupportable. Pourtant la jolie blonde l’endurait comme si cela avait été la chose la plus naturelle du monde. Elle avait grandit ainsi sous l’œil vigilant de ce père trop inquiet, autoritaire mais aimant. Et pourtant les années passaient et ses envies d’agir de son propre chef allaient crescendo. Vivre sa vie, obtenir d’avantage de confiance de la part de son paternel comptait à ses yeux. Charles n’était pas fermé à la discussion mais il campait sur ses positions et arrivait à rétablir la situation à son avantage en feignant de lui donner une plus grande liberté. Parfois en se regardant dans le miroir il se détestait d’être ainsi, d’avoir un tel contrôle sur l’existence de sa fille mais il savait que c’était le prix à payer pour ses erreurs passées.
Un subtile mélange d’équilibre, d’ambition et de frustration avait fait d’Alexis une jeune femme dont la réussite impressionnait. Toujours dans les meilleurs à chaque session d’examen, elle suivait avec brio le chemin qu’il lui avait été tracé depuis des années déjà. En outre, si la jeune femme s’appliquait à être irréprochable sur le plan scolaire, elle avait décidé de prendre d’avantage sa vie personnelle en main. Cessant de s’inquiéter sans cesse de l’avis de son père sur ses fréquentations ou ce qu’il pourrait penser d’elle, la jolie blonde trouvait un certain équilibre. Elle n’était pas dupe et savait que son paternel aurait tôt fait de la rappeler à l’ordre si besoin, mais elle s’étonnait d’avoir d’avantage de liberté. Sa vie sentimentale tenait cependant du fiasco, les hommes finissaient pas la fuir le plus souvent et elle commençait sérieusement à douter d’elle et de sa personnalité quand l’un d’eux eu le courage de lui avouer que c’était son père le problème. Protecteur silencieux il avait continué à faire la pluie et le beau temps sur sa vie, cela la mit dans un état de colère qu’elle n’avait jamais ressentit à l’égard de son géniteur.

Durant plusieurs semaines Alexis s’était isolée de tout contact avec son père et celui-ci avait finalement fait le premier pas vers la réconciliation en admettant qu’il avait été trop loin. Il se dégoutait lui même d’avoir autant de difficulté à la laisser vivre sa vie, au risque qu’elle ne fut en danger. Mais après ce moment où il avait failli la perdre, Charles avait lâché du leste. Il aimait trop Alexis pour la voir se détourner de lui à cause de sa paranoïa, surtout pas en sachant que ces jours étaient comptés. Il savait que la mort l’attendait au tournant, il ignorait quand cela arriverait et ne parlait de cela à personne. Il mit alors à profit le temps qu’il lui restait pour coucher son histoire sur papier, donner à sa fille les explications qu’elle méritait, et prendre ses dispositions pour sa succession.
Alexis débutait sa carrière d’avocate au sein d’un cabinet d’associés lorsque son père décéda. Bouleversée par cet événement elle mit du temps à réaliser qu’elle était désormais seule maître de sa vie. Sans son guide et protecteur, comment allait-elle faire face ? Il lui semblait que c’était arrivé trop tôt, il l’avait laissé trop vite. Puis passé la peine douloureuse des premiers temps du deuil, elle avait enfoui ses  doutes pour ne laisser place qu’ à sa détermination, ce moteur puissant dont elle avait hérité de son paternel. Elle devait lui rendre honneur, poursuivre cette belle réussite qu’il avait orchestré pour elle.
Mais ces belles résolutions, ainsi que tout ce sur quoi sa vie avait été bâtit depuis l’enfance se virent ébranlés par la découverte des secrets de son père. En héritage, Alexis avait obtenu des parts de son groupe et beaucoup d’argent, assez pour qu’elle puisse décider de ne plus jamais travailler de sa vie si elle le souhaitait. Peut-être aurait-elle dû se contenter de cela et laisser le reste dans ce coffre fort dont il lui avait légué la clé. Mais sa curiosité avait été la plus forte. Le monde comme Alexis le connaissait s’effondrait un peu plus à chaque ligne qu’elle lisait. Des lettres écrites de la main de son père, ses mémoires, son histoire et surtout la vérité. Le modèle de droiture et de justice qu’il représentait pour elle avait été fissuré à jamais lorsqu’elle apprit comment il avait réussit cette belle ascension. Son père qui avait toujours prôné l’honnêteté s’était en réalité laissé appâter par de l’argent facile en faisant affaire à la manière d’un escroc. Il racontait ensuite sa culpabilité et la peur. Deux sentiments qui ne l’avaient jamais quitté et qui expliquait tout. La peine d’Alexis laissait place à la colère et la rancœur, elle détestait son père pour cette pression avec laquelle elle avait vécu depuis l’enfance. Tout ce sur quoi elle s’était toujours appuyée s’écroulait comme un château de carte.

Son père avait été un requin au dents trop longues et son appétit l’avait fait se jeter dans des flammes dont il ne s’était jamais vraiment débarrassé. Mais le coup de grâce restait à venir : Une deuxième famille. Avant même sa propre naissance son père était déjà le père d’une autre fille. Et dans ces lettres d’une transparence effrayante il lui révélait toute la vérité. Douloureuse, choquante, elle eut l’effet d’une bombe sur Alexis. Le récit était poignant, blessant mais les quelques photos soigneusement conservées par son géniteur l’étaient encore d’avantage. La jeune femme y lisait une joie de vivre et une légèreté dont elle se sentait comme privée depuis trop longtemps. Cette autre fille, sa demi-sœur avait connu un tout autre homme que son père à elle. C’était tout ce qu’elles avaient en commun et même ça avait été différent pour chacune.
Bien qu’elle fut réellement ébranlée par toutes ces découvertes, Alexis ne laissait rien paraître. Aux yeux de tous elle restait la même jeune femme brillante et sérieuse, mais en elle quelque chose s’était brisée et elle se savait à tout jamais différente. Des failles s’étaient ouvertes, des frustrations se réveillaient et une profonde rancœur lui tordait les entrailles. Pour faire face à cela elle ne pouvait compter que sur elle même, sa mère restait cette inconnue qui l’appelait de temps à autre pour faire bonne figure et définitivement elle ne pouvait pas compter sur elle. Seule, pleine de doutes malgré sa force, Alexis décidait d’avancer. Elle trouvait un aspect positif à la mort de son père, elle allait pouvoir prendre sa vie en main une bonne foi pour toute. Le premier pas dans cette nouvelle vie c’était de rencontrer cette demi-sœur dont elle avait toujours ignoré l’existence jusque là. Charles leur père souhaitait que cette autre fille bénéficie aussi d’une partie de l’héritage, un bon prétexte pour faire sa connaissance. Élaborant une approche via sa profession d’avocate, c’est d’abord comme telle que Alexis s’était présentée à sa demi-sœur. Faire semblant de ne pas être réellement concernée lui avait facilité la tache. Ainsi elle avait exposé les faits avec le recul de sa profession, laissant d’abord sa sœur dans l’ignorance totale qu’elles étaient en réalité du même sang.

Quand elle s’était sentie prête Alexis avait ensuite franchie une autre étape en souhaitant officiellement rencontrée celle qui était son aînée de manière officielle. La surprise passée elles purent faire connaissance, apprendre doucement à ce connaître et si l’entente était cordiale il demeurait évident qu’elles étaient très différentes. Mais dans la vie simple de sa demi-sœur, l’avocate avait puisé une certaine inspiration au point que sa vie choisie d’avantage par son père que par elle même, lui paraissait désormais inadaptée à ses envies. Pourquoi continuer de vivre dans la rancœur et la frustration ? Qu’aurait-elle a gagné à s’entêter de poursuivre dans cette voie ? Elle aimait son métier mais n’était-ce pas plus par habitude finalement ? Les mois passèrent et l’idée de changer de vie s’imposait de plus en plus dans son esprit. C’était peut-être fou, mais son père avait tellement bridé son existence qu’elle ne savait plus vraiment ce que ce mot voulait dire. Le faste et le luxe, elle pourrait les avoir ailleurs quand bien même rien n’était semblable à Manhattan. Et si quitter la Grosse Pomme lui serrait le cœur, elle sentait dans cette décision un tournant vers un avenir que cette fois elle était la seule à choisir.
Alexis décidait de garder ses parts dans l’entreprise paternelle, les dividendes seraient une entrée d’argent non négligeable. En revanche elle revendait ses parts du cabinet d’avocat dans lequel elle était associée, à la grande surprise de ces collaborateurs qui n’avaient rien vu venir. Ils perdaient un bon élément mais furent compréhensifs, depuis la mort de son père la jeune femme n’avait plus vraiment été la même. Dans son entourage les réactions étaient diverses, la plupart bienveillantes mais certains la traitaient de folle sous prétexte qu’elle ne gagnerait plus autant d’argent. Mais de l’argent elle en avait plein ses comptes en banque et preuve en était son bonheur n’en dépendait pas puisqu’il manquait toujours quelque chose à sa vie. Ce qui surprenait le plus c’était la ville qu’elle avait choisi pour refaire sa vie. Huntsville, une ville d’Alabama où vivait la sœur cadette de son père chez qui elle avait passé parfois quelques semaines en vacances. Elle avait le souvenir d’une vie simple et paisible chez Lauren, des moments rares où elle ne se sentait plus constamment sous pression. Et si elle n’avait pas revu sa tante très souvent depuis qu’elle était une adulte, Alexis avait cependant toujours gardé le contact avec elle. Les deux femmes avaient toujours été complice et c’était auprès d’elle que la désormais ancienne avocate venait prendre un nouveau départ.
Habituée à son confort la jeune femme avait acheté une spacieuse et luxueuse villa, ayant revendu son appartement de Manhattan avec la quasi totalité de son mobilier, Alexis avait pu accorder son nouveau chez elle à cette nouvelle vie qu’elle commençait. Et bien sûr l’un de ses premiers achats fut un piano. Une pièce entière était dédiée à la musique, des travaux pour améliorer l’acoustique avaient été fait, car la jolie blonde voulait se lancer dans la musique. Un rêve de gosse que son père lui avait refusé, sa plus grande frustration depuis toujours, et désormais elle allait pouvoir faire ce qui lui plaisait. Et peu importe que cela marche ou pas, malgré ce temps de crise, Alexis n’avait aucuns soucis à ce faire.



Dernière édition par Alexis Loghan le Mer 6 Mai - 17:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cillian R. Hartwood
Cillian R. Hartwood
messages : 1838
avatar : Colin O'Donoghue
âge : 34 ans
côté coeur : célibataire
quartier de résidence : Base Redstone, Aile Nord
métier/études : Capitaine dans l'armée de terre
Alexis ◊ If you dare come a little closer  Tumblr_inline_mmmkr7Y9Nx1qz4rgp

Alexis ◊ If you dare come a little closer  11896035_10207872670357691_3337258071826116419_n
pseudo : Alinoé
dc : Octavia C-F Leicester
Tirelire : -3

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 20:07

Je plussoie ce pseudo. Je raffole de ce prénom pour les filles Alexis ◊ If you dare come a little closer  781824920

Bienvenue encore une fois et bon courage pour ta fiche :)

_________________

    I might as well jump !
    It's for you ! Hey ! I get up, and nothing gets me down. You got it tough, I've seen the toughest around and I know, baby, just how you feel. You got to roll with the punches to get to what's real. Ah, can't ya see me standing here, I got my back against the record machine. I ain't the worst that you've seen. Ah, can't ya see what I mean ? Ah, might as well jump, jump !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 20:39

bienvenue parmi nous, si tu as la moindre question, n'hésite pas I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 21:03

Bas les pattes c'est ma mienne !!! xD
Welcome my dear
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 21:22

Bienvenue iciiiii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 22:04

bienvenue rhaaaa omfg
j'aime beaucoup le pseudo aussi I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
A. Gillian Blossom
A. Gillian Blossom
messages : 902
avatar : michelle williams
âge : 28 ans
côté coeur : done with this sh*t (c'est trop compliqué les garçons)
quartier de résidence : harvest (n°4)
métier/études : psychologue suppléante à Redstone (qui est revenue à Huntsville après une rupture mais qui comptait repartir et finalement... attendez c'était quoi la question ?)
Alexis ◊ If you dare come a little closer  Tumblr_nhs3gtsM4T1qe0fxmo1_400
Tirelire : 1

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMar 5 Mai - 22:07

Oh, Emily bril bril les zieux
Bienvenue sur BP I love you

_________________
how beautiful
Let the atmosphere surround me ✻ And every city was a gift and every skyline was like a kiss upon the lips and I was making you a wish. And every skyline.
Revenir en haut Aller en bas
http://loveinterruptions.tumblr.com


BULLETPROOF
Daniel Fleming
Daniel Fleming
messages : 436
avatar : chris pine ;
âge : trentre-cinq ans ;
côté coeur : "Ce n’est pas de l’amour que l’amour qui change quand il voit un changement, et qui répond toujours à un pas en arrière par un pas en arrière." W. Shakespeare.
quartier de résidence : Dans une vieille maison vers Harvest. Si vous le cherchez, c'est là qu'il se cache ;
métier/études : Agent de la CIA sous couverture ; Sous-directeur du CSLA (Communications Security Logistics Activity) de la base militaire Redstone.


Alexis ◊ If you dare come a little closer  Ne0jk

______________________

MEMBRE DU MOIS FEV '15
______________________


pseudo : elow ;
dc : La schizophrénie ne nécessite pas plusieurs corps, mais une seule tête.
Tirelire : 3

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMer 6 Mai - 9:33

Emily est tellement parfaite ! Il nous faudra un lien (New yorkkkk, New Yorkkkk)
Bienvenue à toi ! ♥

_________________




    - TWO FACES IN ONE
    Heroes represent the best of ourselves, respecting that we are human beings. A hero can be anyone from Gandhi to your classroom teacher, anyone who can show courage when faced with a problem. A hero is someone who is willing to help others in his or her best capacity.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyMer 6 Mai - 16:24

Merci pour l'accueil bril bril les zieux

Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cassandra T. Robinson
Cassandra T. Robinson
messages : 1753
avatar : Lyndsy Beautiful Fonseca
âge : 27 ans
côté coeur : Fiancée à Annaël, l'homme de sa vie.
quartier de résidence : Une petite maison dans le quartier de la providence avec son frère Samuel.
métier/études : Psychologue Militaire
Alexis ◊ If you dare come a little closer  DDzcG2
Alexis ◊ If you dare come a little closer  625809tumblrn34td2Rf2p1qd1kvjo8r2250

« Je rentrerais sain et sauf et on se mariera comme prévu, on aura des enfants, un petit garçon d'abord avec ton sale caractère et une petite fille qui aura tes yeux. »
Annaël & Cassandra ♥


Alexis ◊ If you dare come a little closer  Shane-and-Lyndsy-michael-and-alex-35153275-245-170

« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Koda & Kenai ♡


pseudo : Tender Kangaroo
Tirelire : -53

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  EmptyJeu 7 Mai - 18:46

Bienvenue sur BP ! Alexis ◊ If you dare come a little closer  781824920


Bienvenue et félicitations soldat, tu viens tout juste d'être accepté sur BULLETPROOF. Pour t'aider à t'intégrer au mieux parmi nous, voici quelques points et conseils qui te guideront et t'aideront à faire ton petit bout de chemin :

✈️ Pour un profil plus attractif, veille à remplir tous les champs de celui-ci. Comme ça, les autres membres en sauront davantage sur ton personnage. N'hésite surtout pas à te faire également une jolie signature. Si tu as besoin d'aide, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition. Enfin, sache que tu peux faire une demande de rang afin d'embellir encore plus ton profil.

✈️ Il est désormais temps de t'occuper un peu de ton personnage et, pour se faire, il est important que tu ailles ajouter ton quartier de résidence dans ton profil ainsi que ton métier.

✈️ Maintenant que ton personnage n'est plus à la rue, à toi de créer ton petit réseau d'amis et d'ennemis; alors, file vite poster ta fiche de lien ICI et ta demande de rps LA. Tu peux également rejoindre la roue du rp ici.

✈️ Si ton personnage a besoin d'un camarade, d'un amoureux ou d'un tout autre lien essentiel à son évolution, n'hésite pas non plus à créer ton propre scénario; BP offre aussi un système de  boîte à liens vers lequel on t'invite à te tourner. Il est tout aussi important de s’intéresser aux scénarios actifs qui sont un bon moyen de se trouver pleins de liens tout en facilitant l'intégration de nouveaux membres.

✈️ Enfin, histoire de compléter ton intégration totale au sein de la vie de BULLETPROOF, tu peux toujours t'inscrire dans la partie parrainages afin de devenir le petit protégé d'un des dinosaures anciens du forum.

✈️ Et voilà, ton personnage est maintenant plutôt bien intégré! Mais, il reste une étape importante: le hors-jeu. Ne t'en fais pas, on ne mord ici. Fais-toi plaisir en envahissant LE FLOOD ou n'hésite pas à aller te présenter aux autres. Pour terminer, les jeux sont également un bon moyen de s'intégrer.

Voilà soldat, tu connais maintenant les secrets de l'armée pour bien s'intégrer. Si tu as le moindre soucis, les soldates du staff sont là pour toi. Et n'oublie pas, le plus important est de s'amuser !

_________________
Love stronger than war.

○ Tomber amoureux, c’est sans doute ce qu’il y a de plus merveilleux, de plus extraordinaire au monde. L’amour nourrit nos rêves, c’est notre plus bel espoir alors si vous êtes amoureux, vous devriez en profiter parce qu’il arrive que l’amour ne dure pas.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty
MessageSujet: Re: Alexis ◊ If you dare come a little closer    Alexis ◊ If you dare come a little closer  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexis ◊ If you dare come a little closer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-