AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming CGM à 99€ (Appui-tête et oreiller lombaires – ...
99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 18:39



Olivia O. Chapman

if you could only see the beast you've made of me

let me introduce myself.

NOM(S) : Chapman. Oui, comme Tracy, si vous voulez, bien qu’elle soit américaine et moi british. PRÉNOM(S) : Sur mes papiers vous lirez Olivia, mais en réalité on m’appelle juste Liv. C’est court, ça s’envole, comme un murmure. Il faut tendre l’oreille pour l’entendre, vraiment le vouloir. Quand je suis l’autre moi, sur scène, je deviens Olly. Olly l’indomptable, Olly la téméraire. Mais ça ne dure jamais que le temps de quelques chansons. AGE : 28 ans, même si on m’en donne souvent bien plus. La faute à ces cernes qui creusent mes joues, peut être ? Ou bien à ce teint blafard qui ne me quitte plus.  LIEU DE NAISSANCE : Londres, UK.ORIENTATION SEXUELLE : untouched, indéterminée. SITUATION AMOUREUSE : réduite à néant, et ce depuis ma naissance. Qui voudrait de moi ? SITUATION FINANCIÈRE : Très variable, mais jamais excellente.  MÉTIER/ÉTUDES : Artiste du bout des pieds à la pointe des cheveux. Chanteuse, peintre, photographe, mannequin d’art. GROUPE : Ignoring war AVATAR : Florence Welch CRÉDITS : écrire ici.

⊱ this time i'll be bulletproof
✈️ Me présenter ? Encore ? Ma personnalité cette fois ? Mais pourquoi ? S’il vous plait, laissez moi rentrer chez moi, je suis fatiguée... Mais j’ai déjà tout dit à trois de vos confrères déjà... Promettez moi que c’est fini après !
Oui, j’ai voulu mourir... Ce n’est pas la première, et probablement pas la dernière fois que ça m’arrive. Je sais que ce n’est pas ce que vous vouliez entendre mais vous m’avez dit d’être honnête, n’est ce pas ? Ce sentiment il ne cessera jamais d’être là, quelque part en moi, enfoui plus ou moins profond selon les saisons. De mémoire, il a toujours été là, depuis mes dix ans peut être, donc vous voyez bien que parler avec vous, pour la énième fois ne me fera pas soudainement changer d’avis. Vous voulez savoir pourquoi je présume, ça doit être marqué dans mon dossier mais enfin... En réalité je ne sais même pas quoi vous dire exactement. J’imagine juste que je suis assez lucide pour voir que de la personnalité, je n’en ai aucune justement, et que j’ai vite compris que ma présence sur terre n’est indispensable à personne. Qu’est ce que vous voulez que je vous dise de plus ? Je manque tellement de confiance en moi que je ne peux initier une conversation sans être au bord des larmes, j’ai tellement rien dans la caboche que je n’ai même pas été fichue de décrocher un seul diplôme, même pas le bac. Oui, certes, je chante, je peins... mais ce n’est pas comme si j’étais si bonne à cela, à peine de quoi me permettre de vivre, il n’y a pas de quoi en faire une maladie. Enfin, si, plutôt.  Incapable d’aimer, d’être aimée... Que voulez-vous que j’y fasse ? Pourquoi voulez-vous que je me continue à me battre ? Alors oui, il y a quand même certains moments où l’on peut croire, de loin, que tout va bien. Quand je suis sur scène, oui. Enfin, quand Olly est sur scène. Je sors de mon corps étriqué pour revêtir la peau d’Olly, mon double intrépide et l’espace de quelques minutes, de quelques heures, je suis épanouie. Enfin, il faut le dire vite... Ecoutez simplement les paroles de ce que je chante. Et vous comprendrez assez tôt qu’il n’y a rien d’autre que je puisse vous dire.



⊱ i was meant to be a warrior Ma première tentative de suicide remonte à mes quinze ans, j’en porte encore les marques, juste là, au creux de mes poignets. ✈️ Je suis une vraie rousse, mais je colore mes cheveux pour qu’ils aient plus d’éclat. ✈️ Je n’aime pas le soleil, je préfère la pluie et le brouillard qui nous enveloppent et nous protègent du monde extérieur. Sous le soleil on brille, sous le soleil on me voit. ✈️ J’ai une grande sœur, Victoria, rousse comme moi. Elle porte très bien son nom... Depuis toujours, tout lui réussi. Elle aurait pu me laisser une petite part, non ? ✈️ Mon piano s’appelle Vogue. ✈️ Je n’ai aucun diplôme à mon actif, au grand damne de mon paternel. C’est ma plus grande honte, mon regret le plus amer. ✈️ J’ai toujours rêvé d’avoir un chat, mais je ne sais pas si je serais capable de veiller sur lui. Après tout, je suis bonne à rien, je n’arrive même pas à m’occuper de moi-même. Mais ces temps-ci j’y pense de plus en plus... Je vais mieux il paraît. ✈️ J’ai la fâcheuse tendance à rougir quand je suis embarrassée, c’est à dire 90% du temps. Pour compenser je me cache souvent derrière mes cheveux... Mais je ne suis pas certaine que ça soit une technique très efficace.✈️ Mon alter-égo s’appelle Olly, c’est mon nom d’artiste, et c’est en elle que je me transforme quand je suis sur scène. J’aimerais tant avoir la force de continuer à être aussi intrépide qu’elle le jour...  ✈️ Je déteste mon rire, il est trop fort, il détonne. Je parle très doucement, mais si je me met à rire, on m’entend à l’autre bout de la pièce. C’est très embarrassant. ✈️ J’ai un tatouage, une petite cage fermée sur mon majeur droit. ✈️


dévoile-nous ta véritable identité soldat.

PSEUDO/PRÉNOM : IM@GINATION / Sylia FILLE OU MEC ? : je suis une super-nanaaaaa ! (référence pub pour les connaisseurs). AGE : Majeure et vaccinée FRÉQUENCE DE CONNEXION: Trop souvent, bien trop souvent :bril :  SCENARIO OU INVENTÉ ? : Tout droit sortie de ma caboche, ma pauvre petite Bath. COMMENT AS-TU CONNU BULLETPROOF ? : Par une très sexy prof de crypto :siffle : Alias moi. LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : La bisounours qui ne sommeille pas du tout en moi ne l’a pas assez dit pour vous convaincre ? LE CODE DU RÈGLEMENT : shoot me down, but I won’t fall LE MOT DE LA FIN : Pour changer, It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 800512135 .

Code:
[b]florence welch[/b] ✈️olivia o. chapman


Dernière édition par Olivia O. Chapman le Mer 9 Juil - 19:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 18:40




⊱ 2001, St Mary's Hospital, London
Doucement, sans ouvrir les yeux, mon corps se réveille et je ressens à nouveau, progressivement, la douleur vive qui lacère mes poignets. Je sens mon visage grimacer. Je soulève, péniblement, une paupière puis l’autre pour me voir, impuissante, dans un décor inconnu. Des murs blancs, des draps blancs et des barreaux sur les côtés du lit, et ma mère, somnolente sur une chaise bleue près de moi. Je lève faiblement mon bras et découvre, plantée dans le dos de ma main, une perfusion translucide, ainsi qu’un pansement à l’intérieur de chacun de mes poignets. Mon cerveau commence à faire les connexions nécessaires. Lit, perfusion, hôpital... J’entrouvre les lèvres pour parler, mais aucun son ne sort de ma bouche trop sèche, à part une quinte de toux. Maman se réveille aussitôt, et s’approche lentement, comme si elle avait peur de quelque chose. De moi ? Sans jamais réussir à me regarder dans les yeux, elle dépose délicatement une bouteille d’eau accompagnée d’une paille près de moi avant de tourner les talons en me disant d’une voix hésitante : « Je... Je reviens. »
Je ferme les yeux, pensant être seule dans la chambre quand j’entends des pas se rapprocher. L’espace de quelques secondes j’hésite à ne pas bouger, à prétendre être endormie, mais décide finalement que ce n’est pas une excellente idée. Une main qui se pose sur mon coude me force à régir. Avant de n’avoir le temps de me poser les mille questions qui auraient d’ordinaire traversé mon esprit, l’homme qui vient d’entrer dit : « Olivia ? Bonjour, je suis le docteur Alexander Rose. Comment te sens tu ? » Je tique légèrement sur le ton de sa voix. Mais pourquoi me parle-t-il comme si j’avais 5 ans ? J’en ai quand même quinze, j’ai passé l’âge des voix mièvres... Mais c’est autre chose qui a retenu mon attention. Pas de blouse blanche, pas de stéthoscope autour du cou... Est-il réellement médecin ? Un peu suspicieuse, je réponds, doucement, de ma voix encore étranglée : « Vous êtes médecin... de quoi ? » Je reste méfiante, toujours. Je lis le malaise dans ses yeux lorsqu’il prononce : « Je suis psychologue psychothérapeute. » Aussitôt, mes yeux s’embuent de larmes. J’attrape, avec le peu de force qu’il me reste, son poignet, provoquant une violente douleur juste là où il y a le pansement, et dis : « Je... Je ne suis pas folle ! » Je ne sais pas si il me croit ou non, mais sa voix rassurante m’apaise un peu. « Bien sur que tu n’es pas folle, personne ne le pense ! » Sans perdre l’émotion qui se voit sur mon visage comme le nez au milieu de la figure, je réponds : « Ils vous ont appelé non ? C’est mon père c’est ça ? C’est bien qu’ils pensent qu’il y a un problème dans ma tête... » De toutes façons il y a toujours eu un décalage entre eux et moi... « De toutes façons, on s’en fiche d’eux, d’accord ? Moi je sais que tu n’es pas folle, et toi aussi tu le sais... Le reste ça ne compte pas. » Je ne sais pas si c’est une technique pour m’amadouer, ou s’il le pense réellement, mais ses mots ont le don de m’apaiser un peu, et me poussent à lui accorder une once de ma confiance. Malgré tout, toujours sur la défensive, je finis par dire : « Mais pourquoi vous êtes là alors ? » Je baisse les yeux, ne me reconnaissant pas dans mes paroles incisives. D’habitude je ne dis rien, laisse tout me tomber dessus sans broncher. « Je crois que tu le sais... » Il a raison en plus... Je n’ose plus lever les yeux vers lui. Je déteste être prise au dépourvu de la sorte. « Ce serait bien qu’on en parle... Tu veux bien ? » Je hausse les épaules mais ne dis rien. Que veut-il que je lui dise après tout... Il n’y a rien à dire. Après quelques secondes d’un silence pensant, il finit par commencer : « Tu as voulu mourir, Olivia, ce n’est pas rien. » A ces mots, mon corps se paralyse et est parcouru d’un frisson. Les larmes qui habitaient mes paupières rendent les armes et dévalent mes joues alors que j’éclate en sanglots. Il attend que je me calme avant de reprendre : « Tu regrettes ? » D’un revers de pouce j’essuie ma pommette avant de le regarder dans ses yeux pour y chercher le jugement que j’ai lu dans ceux de ma mère. A ma grande surprise, ce n’est pas ce que j’y trouve, mais plutôt une nuance d’encouragement, de compréhension. Je décide donc de jouer la carte de la franchise et secoue la tête de droite à gauche. Je ne regrette pas. Enfin si, je regrette que ça n’ait pas fonctionné. « Tu veux me raconter ? » Je me redresse un peu dans mon lit et commence à lui parler, à poser des mots sur les maux de mon cœur. Pierre après pierre, je lui raconte mon histoire, mes problèmes avec mon père, mes problèmes à l’école. Mes difficultés à lire, à écrire, à communiquer. Je lui raconte comment je n’ai presque pas d’amis, comment on se moque de moi, de mes cheveux et de mes résultats scolaires. Je déballe tout, ce que je n’ai jamais dit, ce que je pensais ne jamais dire, et lui m’écoute comme on ne m’a jamais écoutée. Et pour la première fois en a quinze ans, je sens mon cœur s’alléger, un peu. Quand mon monologue s’achève, il ne me dit rien d’autre que : « Si tu es d’accord, j’aimerais te faire passer quelques tests... » Je sens la panique me gagner à nouveau : « Vous aviez dit que vous me croyiez quand je disais que je n’étais pas folle ! » Sans bien comprendre je le voix sourire puis dire : « Et je le crois toujours, ne t’en fais pas... Par contre je pense que tu pourrais être dyslexique... Et peut être même avoir ce qu’on appelle un trouble de la personnalité évitante. » Je lève un sourcil sans trop savoir quoi penser. Peut être que tout ceci s’expliquerait alors ? Qu’en réalité rien ne serait de ma faute ? Pourtant je ne me fais pas trop d’illusions. Au fond, qu’est ce que ça change de mettre des noms sur mes problèmes ? Ca ne les fait pas disparaître. Mais j’acquiesce, acceptant de me livrer à tous les tests qu’il souhaitera... Peut être qu’on me laissera tranquille après.





⊱ 2006, Blackfriars bridge, London
Bientôt tout sera fini. Assise, les jambes ballantes dans le vide, j’observe sans y prêter attention le fleuve. De mes mains nerveuses je gratte le métal du pont sur lequel j’ai trouvé refuge. Le froid de la nuit noire a donné une teinte bleutée à mes lèvres et mon corps est parsemé de frissons. Mais je m’en fiche. Bientôt tout sera fini, il faut juste que je trouve le courage de le faire. Depuis combien de temps suis-je là ? Toute la nuit, au moins… J’ai trouvé en la Tamise une berceuse, symphonie rassurante, une bulle qui me protège du monde. Hypnotisée par le rythme de l’eau, pendule de ma mélancolie, je ne sais plus qui je suis, d’où je viens, ni pourquoi je suis là. Je préfère l’oublier.
Une larme roule sur ma joue et termine sa course au creux de mes lèvres. Bientôt tout sera fini. Pour la première fois depuis de nombreuses heures, mes yeux se détachent de la marée pour regarder le ciel. Rassemblant mon courage, je me lève. Pieds nus, je marche au bord du précipice. A l’orée du jour, je m’improvise funambule… Toute la peur qui me rongeait s’est envolée. La tête haute, j’écarte les bras en balancier et joue avec mon équilibre, avec le vide. Après tout, qu’est ce que je risque ? Bientôt tout sera fini. Un sourire se dessine presque sur mes lèvres, mon visage retrouve toute son innocence perdue. Au loin, j’entends des pas, la voix d’un homme. Je n’ai plus beaucoup de temps. Je m’arrête au bord du gouffre, bras toujours écartés. Je veux être une dernière fois. Vivre une dernière fois. Je fais le vide à l’intérieur de moi-même et sens l'acier sous mes talons, le vent qui emmêle mes cheveux et l’odeur du fleuve qui réveille mes narines. Sans que je ne puisse rien contrôler, je me mets à rire. Je m’esclaffe d’un rire cristallin, frénétique, qui n’a plus rien de joyeux. C’est un rire d’effroi, un rire de désespoir. Je regarde l'eau une dernière fois, ferme les yeux et avance ma jambe droite vers le précipice. Bientôt tout sera fini. En équilibre sur une jambe, je sens cette peur qui me revigore, qui emplit tout mon être et me pousse dans une torpeur grisante.
« Mademoiselle, s’il vous plait, ne sautez pas ! » Dans un soupir, je repose mon pied sur la poutre. Je ne me retourne pas, ne voulant pas croiser le regard du passant. « Et pourquoi pas ? » Ma voix se perd dans la nuit, murmure dans la brise. Je sens la présence de l’homme derrière moi. Il ne semble pas décidé à s’en aller et à m’abandonner à mon destin chéri. Un peu hésitant, il finit par prononcer : « Si vous revenez sur le pont, je vous offre un café ! » Ces mots me décrochent un petit sourire triste. Mais je ne ris pas. Et il ne rit pas. D’un geste lent, je m’appuie contre la balustrade, m’éloignant un peu plus du précipice et finis par dire, laissant l’émotion noyer mes yeux et étrangler ma voix : «Laissez moi, s’il vous plait... Je ne veux pas de votre pitié. » Et puis, qui est-il pour m’ordonner quoi faire ? Je saute si je veux, ou rebrousse chemin si je veux. Il ne sait pas ce qu’il se passe dans ma vie, dans ma tête. Il ne sait pas que c’est parce que justement personne avant lui ne m’avait demandé de ne pas sauter que je n’ai aucune raison de ne pas le faire. « S’il vous plait... » La douceur de ses mots referme le collet autour de mon cœur, et fait couler les larmes sur mes joues. Des doigts qui effleurent mon bras achèvent mes hésitations. Au ralenti, j’attrape délicatement sa main, me retourne et escalade la balustrade. Dans un chuchotement, je laisse échapper: « D’accord. » Je reviendrai demain, quand le pont sera désert, quand personne ne sera là pour me retenir. Demain, quand la nuit sera plus noire et que je serai plus décidée, quand la brise fera voler mes cheveux pour finir par me pousser dans le vide dans un dernier cri d’extase.




⊱ 2014, St Mary's Hospital, London
Dans un élan de panique, j’ouvre les yeux et me redresse dans ce lit. Dans cette chambre d’hôpital, encore, avec cette même perfusion, cette même odeur qui vous prend à la gorge. Là, dans le fauteuil toujours bleu, est cette fois endormi Alex, qui tient ma main entre les siennes. Ce même Alexander Rose que j’ai rencontré il y a treize ans dans une chambre identique à celle ci. Quand je me rends compte que je suis moi aussi à nouveau dans cette chambre, je laisse l’angoisse l’emporter alors que je m’écrie : « Non, non, non, non ! » Il se réveille en sursaut et me regarde d’un air triste en disant : « Liv... » D’un geste doux, il me casse la joue. Aussitôt, j’écarte ses doigts et dis, dans un sanglot étouffé : « Non, Alex ! Fallait pas les appeler... C’est pas pour ça que je t’ai envoyé le message. T’es mon meilleur ami, j’voulais te dire au revoir pour de vrai, j’voulais que tu l’apprennes de moi. Putain, pour une fois t’aurais pas pu oublier que t’es mon psy, et juste essayer de me comprendre ? Faut croire que je m’étais trompée, que seule la casquette du médecin compte au final...» Après tout, c’est de ma faute... Comment ai-je pu croire l’espace d’un seul instant qu’il puisse avoir réellement envie de passer du temps avec moi. Comment ai-je seulement pu croire que j’étais pour lui plus qu’une simple patiente. Il tire son fauteuil plus près de moi et commence, sans lâcher ma main, les yeux clairement troublés par l’émotion : « Hey, Livy, je t’interdis de croire ça une seule seconde. Je suis désolé, d’accord... » Il le savait pourtant. Il savait que j’en avais marre de ces rendez-vous ratés avec la voyageuse de la nuit, et que je voyais en cette boite de cachets le sésame de ma délivrance. « Pourquoi t’as voulu me sauver alors ? » Je me souviens, désormais, des sirènes d’ambulances qui arrivaient au loin. Des infirmiers qui soulèvent mon corps en prononçant des mots incompréhensibles. De la voix d’Alex aussi, qui crie mon prénom. Et de mes prières, étourdies, pour ne pas arriver à temps à l’hôpital. Je soutiens le regard de Rose, attendant visiblement une réponse, qui m’arrive, avortée.
« Parce que je... »
Je suppose que je ne connaîtrai jamais la suite de sa phrase, me laissant avec des questions sur le bord des lèvres. Je finis par décider, après un long débat intérieur, que la solution la plus plausible est qu’une mort dans les statistiques d’un psy, ça ne fait pas bien. Sur papier, elle aurait sonné comme un échec, ma victoire. Je finis par détourner le regard et murmurer : « Pff... Laisse tomber... » Je me laisse retomber sur le lit et ferme les yeux, puis lance un cri de désespoir « Et maintenant, quoi... ? » Je n’ai plus de plan, nulle part où aller, personne vers qui me tourner. Dans ma tête, ma vie était finie, la mort m’ouvrait les bras. Je dois être coincée ici bas, cinq fois que, pour une raison ou une autre, j’échoue. Cinq fois que quelque chose semble me retenir, que la providence me fait un pied de nez. « Pars. Quitte Londres. Tu l’as dit toi même, il n’y a rien ni personne qui ne te retient ici. Va, vis Liv. » Je sens une pointe d’amertume dans sa voix, puis il se lève et dépose un baiser sur mon front et je le vois tourner les talons sans un mot de plus, sans un dernier regard.
Sans avoir le temps de me poser de question, ma main s’allonge pour attraper le téléphone, et je compose un numéro que j’ai appris par cœur. Je ne réfléchis pas, n’envisage pas les conséquences de mes actes. Je n’ai plus rien à perdre. « Allô, William ? Euh... C’est Liv. Enfin... Olivia. Chapman. Tu sais, la fille du pont de Londres... » Je ne sais pas ce dont il se souvient de moi, ni si notre rencontre l’a autant marqué que moi. Mais il est mon dernier espoir. Après tout il me l’a dit : Nuit et jour, ivre ou sobre, appelle moi si tu as besoin de quoi que ce soit. Je crois que le jour est venu.

C’est la même confusion que je me retrouverai deux semaines plus tard, debout au milieu de mes valises trop grosses, au milieu d’un aéroport. Huntsville, USA.




Dernière édition par Olivia O. Chapman le Dim 20 Juil - 11:32, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 18:44

T'ES TROP CANON ET JOTEM. Je te fais des bébés let\'s make babies Et j'ai trop hâte de lire la fiche de ce personnage qui va trop roxer rhaaaa omfg
Rebienvenue aussi It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 18:54

Mon bébééééé ! bril bril les zieux Je te rejoins dans le clan des super-rousses déprimées de la vie, youhouuu ! bril bril les zieux
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 19:16

Tu as craqué  It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 3266668385 J'ai hâte de découvrir ce nouveau personnage, qui promet déjà omagad lick lick
Pis j'veux qu'on ait un lien i set fireeee to the

Rebienvenue en tout cas It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 19:18

Evidemment, j'ai déjà pensé que Liv pourrait poser pour la boutique d'Andy bril bril les zieux  you should be dancin 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
A. Gillian Blossom
A. Gillian Blossom
messages : 902
avatar : michelle williams
âge : 28 ans
côté coeur : done with this sh*t (c'est trop compliqué les garçons)
quartier de résidence : harvest (n°4)
métier/études : psychologue suppléante à Redstone (qui est revenue à Huntsville après une rupture mais qui comptait repartir et finalement... attendez c'était quoi la question ?)
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Tumblr_nhs3gtsM4T1qe0fxmo1_400
Tirelire : 1

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 20:26

Toi t'as décidé de prendre que des avatars qui ont trop la classe en fait rhaaaa omfg 
La fanatique de Florence + The Machine que je suis t'envoie plein d'amour bril bril les zieux omagad 
Re-Bienvenue chez toi I love you 

_________________
how beautiful
Let the atmosphere surround me ✻ And every city was a gift and every skyline was like a kiss upon the lips and I was making you a wish. And every skyline.
Revenir en haut Aller en bas
http://loveinterruptions.tumblr.com


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 20:31

t'es parfaite lick lick
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 20:32

Merci ma Gillou d'amouuuur I love you

C'est grâce à toi que j'suis trop parfaite ma Jamiechou bril bril les zieux It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1839924927
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 20:38

Chapman... comme Piper  i set fireeee to the i set fireeee to the i set fireeee to the i set fireeee to the i set fireeee to the i set fireeee to the et même si c'est pas pour ça, laisse moi penser que c'est pour ça  It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1323300958 héhéhéhéhé green face 
Re-bienvenue en tous cas, t'es fort jolie  It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 2104563482 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 20:46

Raphyyy bril bril les zieux en vrai au début c'était pour Tracy, mais après je me suis dit : ooooh, comme Piper ! bril bril les zieux

Merci I love you It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Arsène J. Duval
Arsène J. Duval
messages : 1528
avatar : Andrew Scott
âge : 28 ans
côté coeur : Teddy. - "Hello, darling. Sorry about that. Sorry about the bony elbows, sorry we lived here, sorry about the scene at the bottom of the stairwell and how I ruined everything by saying it out loud." {R. Siken}
quartier de résidence : redstone
métier/études : infirmier militaire
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 594534arsoutheo3
pseudo : Blackout
dc : Billie l'artiste
Tirelire : 0

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 21:11

Welcome back yolooooo rhaaaa omfg arsouuuuu (une artiste ♥️♥️♥️)

_________________
flesh and bone
And I am low and unwell. This is love, this is hell, this sweet plague that follows me. And I see war on the screen and it is cruel and unclean. But I still worry more about you. And I am rude and unkind, have no thought, and have no time, have no eyes, so no point of view.

And I am more than this frame,
I feel hurt and I feel shame

©️ by anaëlle & keaton henson
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 22:23

liv chapman, tu reprends le scénario de marvel? bril bril les zieux c'est dommage qu'il ne vienne plus d'ailleurs, j'aurais jamais imaginé voir liv en florence mais ME GUSTA, floflo c'est une déesse rhaaaa omfg
rebienvenue ma belle mia cara la la la It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 22:28

Yolooo Arsènou I love you

Euuuuh, pas du tout Lua It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1826528627 J'ai sorti Liv de ma caboche It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1826528627 J'ai volé un nom sans le savoir ? Arrow

Merci mes amours It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920 It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 23:08

Spoiler:
 

... It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1826528627
mais au final c'est pas un souci je pense green face

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyMer 9 Juil - 23:13

Quelle coincidence It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1826528627 Si vous voulez je peux changer mon nom de famille ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyJeu 10 Juil - 1:10

(re) bienvenuuuuuuuue Sylia hâte de voir ce que tu vas nous concocter comme merveille Wink
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyJeu 10 Juil - 1:20

Merci ma Paulinouuu I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyJeu 10 Juil - 10:40

JE T'AIME. let\'s make babies et cet avatar, je te l'ai déjà dit mais... It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 2104563482
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyJeu 10 Juil - 16:36

omg bienvenue rhaaaa omfg
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyJeu 10 Juil - 19:13

WELCOME BAAACK PARMI NOUS ! I love you
Florence elle déchire et elle est trop trop trop trop belle en plus omagad.
Je plains la pauvre Olivia par contre, tu es tellement sadique Razz
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptyVen 11 Juil - 23:32

Emmachou : C'est moi qui t'aime I love you

Merci April ! bril bril les zieux

Mouahahahahahahaha  It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 2739476978 Henri, you know it... Elle va souffrir  héhéhéhéhé 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptySam 12 Juil - 7:18

Je pense pas que tu aies besoins de changer le nom de famille, Marvel ne s'est pas co' au forum depuis loooooongtemps It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 3120058760 et il a kidnappé le frère d'Andy It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1609281467 Arrow
Enfin bon je dis ça mais c'est pas moi qui décide It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 1826528627
Sinon pour la boutique ouiiiiii, Oli sera l'égérie de sa marque  rhaaaa omfg mia cara la la la
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Theodore Hawkins
Theodore Hawkins
messages : 55
avatar : Matthew Goode
âge : 27 ans.
côté coeur : Arsène, toujours.
métier/études : Ecrivain/scénariste
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Npffus
I got my eyes on you, you're everything that I see
I want your hot love and emotion endlessly
I can't get over you, you left your mark on me
pseudo : Pauline
Tirelire : 0

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptySam 12 Juil - 9:45




Oh ça va être un perso extra  It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 2145037518 
Re  wtf 

_________________


"We all spend so much time not saying what we want, because we know we can’t have it.
And because it sounds ungracious, or ungrateful, or disloyal, or childish, or banal.
Or because we’re so desperate to pretend that things are OK, really, that confessing
to ourselves they’re not looks like a bad move."

Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Sajiv Kapoor
Sajiv Kapoor
निडर no fear
messages : 535
avatar : manish dayal.
âge : vingt cinq ans.
côté coeur : célibataire.
métier/études : mécanicien.
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Tumblr_n9x3inbqR61svwpr6o1_250
pseudo : lina.
dc : aucun.
Tirelire : 6

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. EmptySam 12 Juil - 16:21

Rebienvenue ici bril bril les zieux

_________________
It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. 542276545
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty
MessageSujet: Re: It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.   It's funny because my name is Liv and all I want to do is die. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

It's funny because my name is Liv and all I want to do is die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-