AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

Partagez
 

 Skylar Marilyn Leigh-Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 20:22



Skylar Marilyn Leigh-Jones

Imperfection is beauty, madness is genius and it's better to be absolutely ridiculous than absolutely


boring.


let me introduce myself.

NOM(S) : Leigh-Jones PRÉNOM(S) : Skylar Marilyn AGE : 36 ans LIEU DE NAISSANCE : Boston ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle mais avec une légère préférence pour les hommes SITUATION AMOUREUSE : célibataire SITUATION FINANCIÈRE : riche MÉTIER/ÉTUDES : policière. je cherche encore à comprendre les histoires de grade, ne m'en voulez pas x) SI MILITAIRE, GRADE : // GROUPE : ignoring war. AVATAR : Natalie Dormer *O* CRÉDITS : tumblr


⊱ this time i'll be bulletproof
✈ Skylar est une femme généreuse, elle aime aider les autres et ne compte pas le temps qu’elle y passe. Grace à l’argent hérité de son père, elle pourrait sans doute cesser de travailler, mais c’est pour elle une réelle vocation, elle veut punir les coupables, aider les victimes, mais aussi aider les coupables à redevenir meilleurs. Elle croit que l’homme est bon et que certains se sont juste égarés en chemin. Elle pardonne facilement aux gens mais n’est plus cependant la jeune femme crédule d’autre fois. Elle sait se méfier de ce qu’on lui dit et sait très bien qu’elle vie dans un monde d’hommes où les femmes sont rarement vues comme capables d’avoir des responsabilités. Hors elle en est parfaitement capable, et elle le sait. Elle a une volonté de fer et a appris à user de tous les moyens pour se faire respecter, devenant parfois cynique au possible. Toujours très ponctuelle, elle est intransigeante sur les règles de politesses qui sont, et resterons toujours, des règles de vies en sociétés nécessaires pour éviter le désordre. Très ordonnée dans la vie, il semble souvent que rien ne puisse l’atteindre, mais elle a tendance à très vite s’attacher en amitié et elle ne supporte pas que quelqu’un fasse du mal aux personnes qu’elle aime.

⊱ i was meant to be a warrior Skylar est maniaque ✈ Skylar est une très bonne actrice ✈ Skylar adore les films d’horreur ✈ Skylar carbure au café du matin jusqu’au…. Matin suivant ✈ Skylar est une petite dormeuse au sommeil très léger ✈ Skylar aime lire des romans à l’eau de rose mais ne l’avouera jamais ✈ Skylar ne sait pas comment font les parents pour élever des enfants ✈ Skylar est une pro des expressions faciales étranges ✈ Skylar n’a l’air de rien mais est une très bonne combattante ✈Skylar a une passion pour le tir au pistolet ✈ skylar a le mal de mer


dévoile-nous ta véritable identité soldat.

PSEUDO/PRÉNOM : Ciel, mais vous me connaissiez comme Noam FILLE OU MEC ? : fille AGE : 18 ans :) FRÉQUENCE DE CONNEXION: ... aussi souvent que possible? SCENARIO OU INVENTÉ ? : inventé. COMMENT AS-TU CONNU BULLETPROOF ? : je sais plus, ça date !  LE FORUM, TU L'AIMES D'AMOUR ? : évidemment LE CODE DU RÈGLEMENT : (j'ai du le rechercher xD) shoot me down but I won't fallLE MOT DE LA FIN : I am titanium!

Code:
[b]Natalie Dormer[/b] ✈ skylar m. leigh-jones


Dernière édition par Skylar M. Leigh-Jones le Mer 2 Avr - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 20:26




⊱ this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…
3 mars 2013
Ecrire un journal. J’ai toujours trouvé ce concept un peu étrange. Quel intérêt ? C’est se croire terriblement important que d’imaginer que quelqu’un puisse avoir envie de le lire. Les gens se fichent pas mal de notre histoire, c’est ça la vérité. Pourtant, aujourd’hui j’en commence un. Pourquoi ? C’est simple. Mon père est mort hier. Il m’a donné la vie et pourtant, je sais si peu de lui. J’aurai voulu connaitre son histoire, mais tout a été beaucoup trop vite. Alors j’aurai aimé qu’il tienne ce genre de journal. Je n’ai pas d’enfant et personne d’autre que moi ne lira sans doute jamais ces lignes, mais… je ne sais pas. Je suppose qu’au final je l’écris aussi un peu pour moi. Mais commençons.

Je suis née à Boston il y a 36 ans. Mon dieu, ce que ça me semble loin. D’après ce que j’en sais, mon père et ma mère étaient un couple banal. Non, banal est un mot négatif, et c’était une période positive. Ils étaient un couple ordinaire. Heureux. Que dire de cette époque ? Ma mère n’aime pas en parler et il n’est pas nécessaire de préciser que je n’ai aucun souvenir de mes premières années… ce que j’en sais, c’est que rapidement, le couple de mes parents prit l’eau. Les disputes s’accumulèrent et leur belle complicité ne fut plus qu’un vague rêve. Je suppose que tous les couples finissent comme ça un jour où l’autre. Je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste. Je ne crois pas en l’amour éternel. Et le leur ne fut que temporaire, comme tous les autres. Mon père quitta la maison un jour, dans le calme. Je pense qu’ils savaient tous deux que l’histoire était terminé. A quoi bon rester quand celà ne sert qu'à ternir l'image de celui ou celle qu'on a aimé?

Je ne le revis plus. Plus jusqu’à il y a quelques mois. Je pourrais dire que ce père absent, ce fantôme m’a manqué, mais ce ne serait qu’un mensonge. Ma mère avait de nombreux amis, et je ne manquais pas de figures d’autorité. J’étais une petite fille équilibrée et, autant que je puisse me rappeler, heureuse. J’étais innocente et crédule. Une vraie petite princesse dans son compte de fée, à part qu’il n’y avait pas de roi. Nous vivions dans un petit appartement en centre ville, baigné de soleil et toujours rempli de rire. Ma mère ne faisait pas défiler les hommes, elle n’était pas instable, ne buvait pas, n’était pas une fêtarde invétérée… je crois aujourd’hui pouvoir dire qu’elle était la mère idéale. Il y eut, bien sûr, quelques hommes. Mais comment le lui reprocher ? elle est humaine.

Ma scolarité se fit sans remous. Je n’étais pas une élève particulièrement bonne, excepté en mathématique, mais je ne manquais pas de bonne volonté et mes professeurs m’appréciaient. J’étais généreuse, toujours prête à aider les autres lorsque je le pouvais. La vérité, c’est que mon enfance n’eut rien d’extraordinaire, des dizaines, des centaines d’enfants eurent sans aucun doute la même. Je ne sais qu’en dire. Quels détails valent la peine d’être raconté ? J’étais une instable du sport, je fis du basket, du handball, de la danse et même du karaté durant quelques années. Je papillonnais de fleur en fleur sans prendre la vie au sérieux.

A quelle âge ai-je commencer à m’investir dans diverses associations ? je ne sais plus. Ma mère avait toujours été l’une de ces femmes impliquées dans la vie de leur quartier, organisant des activités pour les enfants de l’immeuble… je suppose qu’il m’a semblé naturel de suivre son exemple. Je suis rentrée dans une troupe de théâtre amateur où j’ai rencontré des gens merveilleux qui sont devenus des amis très chers. Nous allions dans les maisons de retraite, les services de longs séjours des hopitaux… moi qui n’étais qu’une gamine innocente et facilement manipulable, incapable du moindre mensonge, sur scène je devenais une autre. Je jouais avec mon image et j’étais capable de pleurer sur commande ou de faire rire aux éclats. Alors je me mis à passer de plus en plus de temps avec la troupe. Mais je trouvais que nous n’en faisions pas assez pour les enfants, que nous ne nous mettions toujours qu’au service des adultes. Alors un spectacle fut organisé dans un orphelinat. Puis des cours de théâtre le samedi après midi. J’avais 16 ans, et c’est là que j’ai rencontré… comment le dire sans paraître niaise où nostalgique ? Le premier homme que j’ai aimé. J’étais une petite fille, mais Jack était déjà un homme. Je crois que le premier amour a toujours quelque chose de spécial, mais chez moi il changea le reste de ma vie. J’étais le stéréotype de l’enfant bien élevé, celle que veulent avoir tous les parents. Et jack… il était mon exact opposé. Il vivait sans règle, comme un fauve libre qui prend tout ce qu’il peut aussi vite que possible avant que la vie ne lui échappe. Il avait un goût d’interdit. Il fut ma crise d’adolescence, mes disputes avec ma mère… moi qui ne savais pas mentir, je me mis à utiliser ce que j’avais appris pour la scène hors des planches.  Je me mis à la suivre dans la rue. Il jouait avec moi. Je peux dire ça maintenant, parce que bien sûr ça semble évident. Le bad boy qui tombe amoureux de la gamine innocente ? jolie fable n’est-ce pas ? mais je ne devrais pas mettre ici mon amertume. Il fut un petit amis merveilleux, il me fit me sentir aimée, désirée. J’avais l’impression d’être une femme et je pris conscience de l’effet que je pouvais avoir sur les hommes, conscience de leur regard. Et puis un jour, tout dérapa. Avec sa bande, je commis toute sorte d’infraction. Moi aussi, je voulais le frisson de la liberté. Mais un jour, je me fis prendre.

Je n’étais pas majeur et mon casier était vierge, alors je ne risquais pas grand-chose. J’avais en plus pour moi ce sourire innocent dont je savais à présent si bien jouer. J’eus l’air de ce que j’étais, même si je ne le voyais pas ainsi : une gamine manipulée. Ils tentèrent de me faire dire le nom de jack et de ses amis, mais j’ai toujours eu un sens de l’honneur et du devoir surdimensionné. Et puis, j’étais amoureuse de ce mec. Bien accroché. Je ne leur dis rien. Pas un nom.

Mais ce que je ne savais pas, c’est qu’ils avaient déjà Jack. Et il était persuadé que je l’avais vendu. Quand je revins vers lui, il me repoussa comme si je n’avais pas la moindre importance à ses yeux, disant que tout était ma faute. Je voulais me donner une image de fille forte, mais mon pauvre petit cœur était plus tendre que ce que je voulais faire croire et je pleurai des jours entiers. Certains détails s’effacent avec le temps, mais je me souviens de cette douleur, cette impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine. La vérité, c’est qu’il m’a brisé, mais que j’en suis ressortie plus forte. J’ai grandi. J’ai appris à ne plus me laisser manipuler, à ne plus faire aveuglément confiance… mais j’ai gardé cette certitude que je pouvais me servir de mon apparence pour me sortir de certaines situations.

Et j’ai pris une décision qui allait changer ma vie. J’ai décidé de rentrer dans la police. Ça peut sembler étrange, dis comme ça. Je dois avouer que la décision tenait en partie de la vengeance, mais pas seulement. Je crois… je ne sais plus le cheminement qu’à fait cette idée dans ma tête, mais je ne voulais plus juste aider les gens comme avec les associations. Je voulais aider ceux qui s’étaient fait avoir, d’une façon où d’une autre. Je voulais… mon dieu ça fait ronflant… je voulais protéger les faibles et les opprimés. Voilà c’est écrit, c’est terriblement cucul mais je n’ai pas vraiment d’autres mots pour l’exprimer…

Ma vie se poursuivit ainsi, comme celle de toutes les filles de mon âge. Je repris la pratique des sports de combat, j’appris à tirer au pistolet, à jouer de mon image. De l’extérieure, je donnais l’impression d’avoir terriblement changé, mais à l’intérieure j’avais toujours cette même gentillesse, cette même générosité, cette même volonté d’aider le monde entier. J’apprenais juste à ne plus me faire écraser, à ne plus me perdre en aidant les autres à se trouver. J’avais de nombreux amis, je riais beaucoup, pleurais jamais. Je cachais mon cœur et les hommes n’étaient que de passage. Ils me reprochaient de ne jamais vraiment m’attacher, mais la vérité, c’est que je ne les laissais pas me toucher. J’étais l’éternelle amie, rarement l’amante. A l’école de police, je dus apprendre à me faire respecter. Il y eu quelques coups échanger, quelques bleus égarés, quelques hommes dans mon lit, quelques femmes dans ma vie. Ce fut de l’année heureuse là aussi. Ma vie, globalement, a toujours été heureuse, il faut bien l’avoué.

Je ne sais que dire de plus, là encore. J’étais remplie de volonté et de rage de vaincre. J’avais un objectif et je savais que rien ne pourrais me faire abandonner. J’étais une tacticienne hors paire, je comprenais enfin l’intérêt de la logique et de toutes ces maths ingurgitées.  Pour la première fois de ma vie, j’avais des notes excellentes, j’étais le meilleur espoir de ma promo. Ma mère n’approuvait pas réellement mon choix de profession, mais elle était de nature tolérante, alors elle me soutenait tout de même dans tous mes choix. Je crois qu’au final, même si elle aurait préféré me voir médecin ou prof de science, elle est fière de moi. De ma volonté d’aider.

Je sortis de là major de ma promo, à la plus grande fierté de ma mère. Je fis cette photo magnifique, que tous font avec leurs deux parents. Ont me regarda étrangement, me demanda où était mon père. Personne ne savait qu’à mes yeux, je n’en avais pas. C’était un détail pour moi, je ne le mentionnais jamais. Peut-être que ce jour, il me manqua. Juste un peu. J’aurais voulu être comme tout le monde moi aussi. Mais déjà, pour être comme tout le monde, j’avais un grave handicap : j’étais une femme dans un monde d’homme. Alors qu’à cela ne tienne, j’allais assumer ma différence.

Je fus mutée dans diverses villes à travers les années, au fil de ma progression dans l’échelle de la police. J’avais de nombreux amis, hommes comme femmes, dans les brigades où je passais mais je pense surtout pouvoir dire j’étais respectée. Je sais, dire ça fait tellement égocentrique, et je déteste ce genre de personnes. Mais je crois que c’est réaliste pourtant. Je faisais mon job avec tout mon cœur, je comptais rarement mes heures et j’essayais d’être juste, quel que soit la difficulté de la chose. Et malgré cela, en parallèle, je m’investissais dans des associations, particulièrement dans les orphelinats. J’avais pardonné à mon premier amour, parce qu’avec le temps tout s’apaise, mais je souhaitais éviter que d’autres ne tombent dans les mêmes pièges.

Je vus mes amies se marier. Commencer à avoir des enfants. Et moi pas. J’avais eu, pendant plusieurs années, un homme dans ma vie. Florian. Il était magnifique, drôle, gentil, généreux… mais terriblement possessif. Au début, je m’en étais satisfaite, j’avais laissé l’amour m’enchainer, faire de mon une femme rangée. Et puis je m’étais lassée. Ces histoires finissent toujours ainsi. Le lion peut-être apprivoisé, mais il a besoin de sa liberté. Alors un jour, j’avais tout envoyé boulé. Je m’en suis voulu, j’ai regretté, j’ai voulu me faire pardonné. Il m’a pardonné. Mais voilà, j’ai finit par tout foutre en l’air à nouveau, pour retrouver ces gosses qui avaient besoin d’aide, ces familles déchirées qui méritaient qu’on leur rende justice. J’étais de ces femmes mariées à leur boulot, dont la vie personnelle ne connait que peu d’agitation. Mais je m’en satisfaisais et même, la plupart du temps, je n’y pensais pas.

Et puis un jour, un homme a sonné à ma porte. C’était un samedi comme un autre, en milieu d’après midi. Un costume gris, une chemise blanche, des cheveux bien coiffés et un sourire strict.

« Vous êtes mademoiselle Skylar Marilyn Jones ? »

Je le regardais un instant sans comprendre ses mots, corrigeant par habitude

« Leigh-Jones »

Du nom de mon père et de ma mère. Pourquoi n’aurais-je porté que le sien alors qu’il n’avait jamais fait parti de ma vie ? J’avais ajouté les deux à ma majorité, gardant le sien par habitude et par respect.

« je viens pour vous parler de votre père et de son… hum… testament. »

Je pense que je dus le regarder bouche ouverte. Après toutes ces années. 35. On venait me parler de mon père. Pour un testament. Cet homme, c’était un notaire. Et il entra dans ma vie comme un orage, comme un ouragan. Je travaillais sur toute sorte d’enquête, j’avais affronté toute sorte de situation. Et pourtant, je ne m’étais jamais préparée à ce genre de discussion. Il m’annonça, le visage grave, que mon père avait un cancer dont il ne sortirait pas vivant, à moins d’un miracle. Je pourrais dire que cela me fendit le cœur, mais ce serait mentir. Cet homme, c’était un étranger. C’était mon géniteur, mais en réalité, à l’époque, je ne pense pas qu’il méritait le titre de père. Mais il était malade, bourré de remords, sans espoir… et il voulait me voir. Alors je traversais le pays pour lui rendre visite.

Je découvris un homme aux yeux cernés, au crâne chauve, allongé dans un lit d’hôpital. Il était faible mais il voulu aller faire un tour dans le parc. Le moment était gênant. Je poussais en silence son fauteuil dans les allées, sans savoir quoi lui dire. Alors il parla pour deux, de sa voix émaciée. Il ne s’était jamais remarié, n’avait jamais eu d’autre enfant que moi. Il avait passé sa vie au travail, comme je le faisais actuellement. Il s’y était épanouit, il y avait fait fortune. Et il était tombé malade. Entre ces quatre mur il avait, disait-il, réalisé le vide qu’étais sa vie. Il n’y avait personne pour lui tenir la main, personne pour être là. Alors il avait cherché à me retrouver. Pour me léguer sa fortune, puisqu’elle me revenait de droit, mais aussi pour apprendre à me connaitre.

Je suis de nature généreuse, je pardonne facilement… et j’avoue, j’avais envie de le connaitre. Alors j’ai demandé ma mutation dans l’état de son hôpital, et c’est ainsi que je me suis retrouvée à Huntsville, il y a quelques mois.

J’ai appris à le connaitre, je me suis attachée… puis il est mort. Il m’a laissé sa fortune, comme une compensation pour avoir été, l’espace de quelques mois, le père que je n’avais jamais eu, avant de disparaitre à nouveau.



Dernière édition par Skylar M. Leigh-Jones le Dim 30 Mar - 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 20:49

DORMER  omagad let\'s make babies 
re-bienvenue sur bp I love you


Dernière édition par C. Woody-E. Baxter le Jeu 20 Mar - 20:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 20:52

Natalie Skylar Marilyn Leigh-Jones 781824920 Skylar Marilyn Leigh-Jones 781824920
Bon courage pour ta fiche en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Annaël J. Archer
Annaël J. Archer
messages : 670
avatar : Ian Somerhalder
âge : 34 ans
côté coeur : il l'aime depuis des années, c'est pas près de changer, envers et contre tout et il est enfin avec elle ! Cassie ♥
quartier de résidence : la base Redstone, aile est mais possède un pied à terre dans le quartier Providence
métier/études : pilote de chasse & capitaine
Skylar Marilyn Leigh-Jones 162328tumblrn77qmjJitV1qb8godo3250

Mais d’où vient le feu qui s'empare
De mon âme a moitié ivre.
Soudain court un simple regard
Je veux vivre au bord du vide.
Je veux vivre au bord du vide.

Pour tomber dans ses yeux, tomber
M’abandonner au désir qui s’embrase.
Danser dans ses yeux, danser
Je veux tanguer aux accents de l’extase.

pseudo : Larme d'Etoile
dc : pas de troubles mentaux pour le moment
Tirelire : 86

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 20:55

rebienvenue apparemment I love you 

_________________
❝Je fais de toi mon essentiel❞
Tu sais mon amour, tu sais les mots sous mes silences, ce qu'ils avouent, couvrent et découvrent. J'ai à t'offrir des croyances pour conjurer l'absence, j'ai l'avenir gravé dans ta main, j'ai l'avenir tracé comme tu l'écris. Tiens, rien ne nous emmène plus loin qu'un geste qui revient. Je fais de toi mon essentiel, tu me fais naître parmi les hommes. Je fais de toi mon essentiel, celle que j'aimerais plus que personne. ♡ ARCHERSON
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 21:33

Re-bienvenue ! ♥️
Anne Boleyn au bucher è.é Arrow
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
Skylar Marilyn Leigh-Jones Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 21:39

I love you I love you I love you mon dieu, cette fille me tue. je l'aime tellement c'est un truc de malade, je te vénère encore trop omagad(pour ceux qui ne l'aiment pas encore, graou.)
rebienvenue ma belle, ton nom démonte Skylar Marilyn Leigh-Jones 2110073599

_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 21:41

Re-bienvenue parmi nous!  I love you 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 21:50

Rebienvenue avec la jolie Natalie Skylar Marilyn Leigh-Jones 781824920
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 21:56

Welcome back home !!!  Skylar Marilyn Leigh-Jones 1128288640 
Le perso à l'air bien bien cool !!  Skylar Marilyn Leigh-Jones 2110073599 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
A. Gillian Blossom
A. Gillian Blossom
messages : 902
avatar : michelle williams
âge : 28 ans
côté coeur : done with this sh*t (c'est trop compliqué les garçons)
quartier de résidence : harvest (n°4)
métier/études : psychologue suppléante à Redstone (qui est revenue à Huntsville après une rupture mais qui comptait repartir et finalement... attendez c'était quoi la question ?)
Skylar Marilyn Leigh-Jones Tumblr_nhs3gtsM4T1qe0fxmo1_400
Tirelire : 1

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 22:56

(oh la première image de ta fiche est l'un de mes edits tumblr Skylar Marilyn Leigh-Jones 2329303516 )
Re-Bienvenue parmi nous et Natalie est un merveilleux choix, c'est une bombe cette femme rhaaaa omfg 

_________________
how beautiful
Let the atmosphere surround me ✻ And every city was a gift and every skyline was like a kiss upon the lips and I was making you a wish. And every skyline.
Revenir en haut Aller en bas
http://loveinterruptions.tumblr.com


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 23:06

IRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRENE

* SORS*

rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyJeu 20 Mar - 23:45

REBIENVENUE  rhaaaa omfg 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
M. “Mercy” Wayland
M. “Mercy” Wayland
The Shattered one
messages : 2941
avatar : Keira Knightley
âge : 28 ans
côté coeur : Célibatarde qui n'arrive pas à oublier son unique amour : Aiden le parfait
quartier de résidence : Redstone, aile est, n°7
métier/études : Lieutenant de l'armée de Terre
Mercy à un grand frère de 32 ans, deux frères jumeaux de 24 ans et une petite sœur de 22 ans.

That was the problem with loving people : It made you weak. It made you need them. It made the thought of not having them the worst thing in the world.
pseudo : Luiyna
dc : Sara Howe
Tirelire : 53

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyVen 21 Mar - 0:40

Omg j'adore tes prénoms omagad
Puis Natalie ♥️ j'aime beaucoup le début de ta fiche Skylar Marilyn Leigh-Jones 2329303516 

_________________
Can you fix me ?
I dunno who said "only the dead have seen the end of war". I have seen the end of war. The question is, can I live again?
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyVen 21 Mar - 22:06

purée, tu as que des personnages de ouf ma petite noam chérie mia cara la la la

re bienvenue, cette skylar me plaît déjà niark niark niark
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptySam 22 Mar - 11:08

oulala tant de commentaires j'en reviens pas x) x) je voudrais bien vous répondre à tout mais c'est pas trop possible du coup je fais un grand grand grand merci collectif ♥
un bisous spécial à Daisy, parce que ton edit il claque ♥
et puis à tout ceux qui trouve mon nom cool aussi, parce que j'avoue j'en suis fière mais faut dire que cissy elle m'a un peu aider ♥
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cedric H. Dartmore
Cedric H. Dartmore
messages : 306
avatar : Tom Hiddleston
âge : 37 ans
côté coeur : Marié à son boulot.
quartier de résidence : Un appartement dans le quartier Harvest, pour pouvoir travailler au calme.
métier/études : Reporter de guerre
Skylar Marilyn Leigh-Jones Large

« Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »
- Abraham Lincoln

pseudo : Marie
Tirelire : 6

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptySam 22 Mar - 13:04

Wow wow wow, super avatar pour un super pseudo, ça commence très fort  bril bril les zieux mia cara la la la Rewelc' sur BP !

_________________
Skylar Marilyn Leigh-Jones Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o1_250 Skylar Marilyn Leigh-Jones Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o3_250
les mots sont tes armes
Time is a valuable thing. Watch it fly by as the pendulum swings, watch it count down
to the end of the day. The clocks ticks life away. It's so unreal. Didn't look out below.
Watch the time go right out the window, trying to hold on. ❧ Linkin Park, In the End
Revenir en haut Aller en bas
http://ested.forumactif.org/


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptySam 22 Mar - 13:55

Bienvenue ici! :)
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyVen 28 Mar - 21:24

Re-bienvenue sur le forum d'après ce que j'ai compris.  Skylar Marilyn Leigh-Jones 781824920 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptyDim 30 Mar - 20:13

je suis vraiment désolée du temps que je mets à faire ma fiche, je veux vraiment revenir mais c'est terriblement dur de trouver un peu de temps pour faire autre chose que travailler >< j'ai plus ou moins finis l'histoire, même si je ne suis pas du tout satisfaite de la fin, et je vais tacher de faire le reste aussi rapidement que possible
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Amelia-R. Westerfield
Amelia-R. Westerfield
messages : 4343
avatar : jenna-louise coleman.
âge : 23 yo.
côté coeur : l'autre enfoiré d'ethan dans la tête, tout récemment maman.
quartier de résidence : actuellement, l'hôpital civile de huntsville ; officiellement, quartier madison.
métier/études : attachée de presse à la mairie.
Skylar Marilyn Leigh-Jones Tumblr_neftcss90n1r9k8cuo1_1280

    and how odd it is, to be haunted by someone that is still alive. ❞


pseudo : sil.
dc : lua stern.
Tirelire : -193

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones EmptySam 5 Avr - 11:12

pardon pour le retard ma belle, ça a été la folie ces derniers jours omagad ta fiche est parfaite comme d'habitude, Skylar a trop la classe Skylar Marilyn Leigh-Jones 2110073599
je te valide avec plaisir donc, rebienvenue chez toi I love you I love you
(je peux supprimer Noam et Sage? c'est arrangé avec Bonnie et Lilith? Skylar Marilyn Leigh-Jones 2145037518)


Bienvenue et félicitations soldat, tu viens tout juste d'être accepté sur BULLETPROOF. Pour t'aider à t'intégrer au mieux parmi nous, voici quelques points et conseils qui te guideront et t'aideront à faire ton petit bout de chemin :

✈️ Pour un profil plus attractif, veille à remplir tous les champs de celui-ci. Comme ça, les autres membres en sauront davantage sur ton personnage. N'hésite surtout pas à te faire également une jolie signature. Si tu as besoin d'aide, n'oublie pas que le staff est à ton entière disposition. Enfin, sache que tu peux faire une demande de rang afin d'embellir encore plus ton profil.

✈️ Il est désormais temps de t'occuper un peu de ton personnage et, pour se faire, il est important que tu ailles ajouter ton quartier de résidence dans ton profil pour ne pas qu'il dorme à la rue, et que tu fasses une demande de métier pour qu'il puisse payer son chez-lui et ses factures.

✈️ Maintenant que ton personnage est à l'abri du froid et, qu'il peut payer ses crédits, il lui faut pleins de liens pour pas qu'il finisse seul et dépressif. Alors, file vite poster ta fiche de lien ICI et ta demande de rps LA. N'hésite pas non plus à créer tes propres personnages grâces aux scénarios. Enfin, il est important de s’intéresser aux scénarios actifs qui sont un bon moyen de se trouver pleins de liens tout en facilitant l'intégration de nouveaux membres.

✈️ Et voilà, ton personnage est maintenant plutôt bien intégré. Mais, il reste une étape importante: Le hors-jeu. Ne t'en fais pas, on ne mord ici. Fais toi plaisir en envahissant LE FLOOD ou n'hésite pas à aller te présenter aux autres. Pour terminer, les jeux sont également un bon moyen de s'intégrer.

Voilà soldat, tu connais maintenant les secrets de l'armée pour bien s'intégrer. Si tu as le moindre soucis, les soldates du staff sont là pour toi. Et n'oublie pas, le plus important est de s'amuser !


_________________
don't call it a fight when you know it's a war
we'll run for our lives ✻  i'll sing it one last time for you then we really have to go, you've been the only thing that's right in all i've done. and i can barely look at you, but every single time i do, i know we'll make it anywhere away from here.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty
MessageSujet: Re: Skylar Marilyn Leigh-Jones   Skylar Marilyn Leigh-Jones Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Skylar Marilyn Leigh-Jones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-