AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
19.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


BULLETPROOF
Bulletproof
Bulletproof
the king
messages : 3955
avatar : army.
quartier de résidence : everywhere.
métier/études : maître de cérémonie.
Tirelire : 17

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMer 4 Sep - 16:11


welcome to the army




La musique remplit la salle de ses notes mélodieuses, douces et teintées d'une étrange timidité. Les gens commencent à arriver dans la salle des fêtes de la base militaire de Redstone, mais les soldats sont déjà là ; anxieux, même s'ils ne le montrent pas.

Parce que cette soirée, ce bal, n'est pas comme les autres; ce bal, c'est le bal des engagés, celui dont tout le monde parle, celui que tout le monde connaît, même les proches de militaire. C'est la rentrée, et tous les nouveaux engagés dans l'armée doivent se présenter à la grande famille militaire qu'est Redstone.

Si vous êtes ici, ce soir, deux possibilités s'offrent à vous.

- VOUS ETES DANS L’ARMÉE :
si vous êtes un ancien, un vieux de la vieille, cette soirée ne sera qu'une autre mondanité pour vous -mais pas une excuse pour ne pas vous amuser !

si vous êtes un de ces nouveaux venus à Redstone, vous devrez être en tenue de cérémonie (le costume blanc, celui qu'on vous offre à votre arrivée tellement il est peu utilisé, vous vous souvenez ?), et prêt à faire ce que vos supérieurs vous diront. et cela risque d'impliquer de la danse, oui oui.

- VOUS ETES UN CIVIL/PROCHE DE MILITAIRE :
si vous êtes un simple civil, il est assez étonnant de vous retrouver ici, mais après tout, c'est une soirée ouverte à tous alors prenez un verre de sangria et amusez vous ! peut-être ferez vous des rencontres intéressantes...

si vous êtes un proche de militaire, ce bal est l'occasion de rencontrer les proches de votre militaire préféré ! alors retrouvez votre soldat, et ne le lâchez pas des yeux parce que les supérieurs pourraient bien prévoir deux ou trois activités pour cette soirée...
Revenir en haut Aller en bas
https://bulletproof.forumactif.org


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptySam 7 Sep - 20:06




INTRIGUE COMMUNE ✈ bal des engagés.


Jackson observait la salle remplie avec un petit sourire. Il avait beau détester les habituelles soirées mondaines que l'armée organisait, et auxquelles il était forcé d'aller à chaque fois de part son rang, le bal des engagés restait l'une des seules soirées supportables de toute l'année; il se plaisait même à y aller, et enfiler le costume blanc qui était réservé à ce bal. Costume blanc dont il était des rares à en avoir un neuf et en excellent état, d'ailleurs. Remettant son noeud papillon en place, il salua plusieurs personnes, adossé à un mur, un verre à la main. Il avait beau aimer ces soirées, cependant, cette année était différente; cette fois, il était seul. Sans Keira.

Soupirant, il secoua discrètement la tête, tentant de chasser cette pensée de son crâne. Il refusait de se laisser abattre : aujourd'hui, il s'amuserait. C'était sa seule occasion de l'année. Il essayerait même de ne pas être un salaud, ce soir. Finissant son verre d'une traite, sentant gentiment l'alcool lui monter au cerveau, il sourit à la première personne qui passait; qui sait, la personne en question s'arrêterait peut-être... Il se sentait d'humeur à discuter. Ce qui, il faut dire, n'arrivait que très rarement, à Jack. Qui sait? Il passerait peut-être une soirée différente de l'habituelle.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMar 10 Sep - 11:31


le bal des engagés
Cheveux attachés, quelques mèches ondulantes, boucles d'oreille et collier en or, robe bustier sur un ton bleu et blanc avec dos nu. J'étais enfin prête pour ce bal auquel j'avais été invitée. Une dernière touche : le parfum. Et je quittais mon appartement. Le taxi m'attendait déjà en bas. Je montais dedans avec toujours cet incertitude sur le choix que j'avais fais. Le temps s'écoula rapidement et je me retrouvais déjà à Redstone. Installée dans la voiture, j'hésitais entre sortir ou retourner chez moi. Derrière la vitre, j'observais la foule environnante. Un signe me ferait peut-être décidé. Je sentais alors le regard insistant du chauffeur. Je le payais et sortais de la voiture. J'attendis qu'il redémarre pour me retourner et affronter tous ces militaires. Ce n'était pas la meilleure idée que j'avais eu. D'ailleurs pourquoi étais-je venue ? A cause d'Ezio. Pourtant, je ne le supportais pas et me voilà prête, maquillée et habillée pour lui, pour cette occasion. Suite à une grande inspiration, je pris mon courage et avançais jusqu'à l'entrée de la salle de bal. J'entrais.

A l'intérieur, je me laissais surprendre par les décorations et l'ambiance qui régnait. Je n'avais pas répondu à l'invitation du jeune Silva-Audifreddi. Je me pointais au bal des engagés sans être certaine qu'il y serait, sans savoir s'il avait trouvé une autre cavalière. Si tel était le cas, je m'éclipserais car une salle remplie de militaire me mettait mal à l'aise. Alors que je jetais un œil rapide aux personnes présentes, je me stoppais sur Ezio qui était déjà en place. Je m'approchais de lui, glissais ma main sur son bras pour signaler ma présence. Il me faisait alors face et je ne pus me retenir de le dévisager, de le regarder de la tête aux pieds. Il était différent. Il était élégant. « Je sais que je n'ai rien répondu à ton invitation... Mais me voilà. » Pour la première fois, je lui souriais véritablement, sans arrière pensé, sans coup bas à l'horizon. J'étais simplement sincère. « Tu es très beau ce soir, Ezio. »
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMar 10 Sep - 17:05




“Le bal des engagés”



J'étais encore chez moi, le moment d'aller au bal arrivé à grands pas et j'étais toujours dans ma chambre à me chercher un costume pour la situation. Que prendre et surtout comment choisir ? Une chemise claire ou foncée, un smoking ? où mieux ne vaut pas trop en faire ? Ce genre de soirée n'était pas mon genre, je n'aimais pas du tout ce genre de soirée et je ne sais même pas ce qui m'a poussé à inviter Charlotte d'autant plus qu'elle n'allait surement pas venir. Bref enfilant la veste et une cravate noire je me regardais une dernière fois dans le miroir avant de me tourner vers Arès qui me regardait de ses yeux bleus assis à côté de moi.

-T'en pense quoi toi .

Il se contente d'un simple aboiement comme à chaque fois que je pouvais lui parler. Je souris doucement avant de me penser "se devrais le faire !" soupirant un bon coup je prends les clés de ma voiture avant de prendre la route de la base, une fois sur les lieux, il y avait déjà pas mal de monde, et tout le monde avec un cavalier ou une cavalière, je me sentais d'ailleurs un peu mal à l'aise ... je devais bien être le seul pelo sans une cavalière enfin je ne savais même pas si elle allait venir ou non. Je restais un bon moment vers l'entrée à regarder si elle arrivait ou pas, après de bonnes minutes je commençais un peu à perdre mon sang-froid, et à perdre espoir surtout. J'avançais vers le buffet pour me prendre un verre. Quel idiot j'aurais dû me douter qu'elle ne viendrait pas ... après tous on se déteste autant l'un que l'autre alors pourquoi venir dans une soirée alors qu'elle ne peut pas me voir. Il faut être réaliste j'ai été complètement con de lui demandé.

Mais contre toute attente, une chose que je m'attendais vraiment par venais de me produire, je me tournais face à l'entrée pour tomber nez à nez avec elle. Non elle était venue, la blonde hystérique et passer son temps à m’insultait était venu, elle était d'ailleurs magnifique. Je gardais d'ailleurs un sourire très dubitatif sur les lèvres j'avais l'aire d'un gros abruti d'ailleurs.

-Oui je ne m'attendais pas à ce que tu viennes ... mais ça me fait plaisir que tu sois venue.

Elle sourit, pour une fois un vrai sourire sincère ou je dois me méfier ... vais telle m’annoncer qu'elle est avec quelqu'un d'autre ? Nan un compliment pur une fois je rire d’ailleurs nerveusement avant de regarder autour de moi.

- Merci mais est-ce un compliment ? de ta par ? c'est une caméra cachée, quelque chose va m'arriver ?

J'avais peur tout d'un coup, mais retrouvant un aire sérieux, je sourie doucement avant de lui dire.

-Tu es magnifique !


(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyJeu 12 Sep - 11:35



With or without tie ?




L'opportunisme oeuvrait partout et en tout contexte. A l'instar du talent, les occasions les plus providentielles pouvaient surgir là où l'on s'y attendait le moins, et c'était bel et bien pour cette raison que Doran avait temporairement délaissé ses besognes pour participer au fameux bal dont toute la ville parlait. Celui des Engagés, prônait-on – ceux-là étaient tous de sombres ineptes, car il n'y avait que les pauvres d'esprit pour s'encombrer d'engagements, en particulier lorsqu'il était question de patriotisme. Les raisons éthiques qui justifiaient ce rassemblement faisait doucement rire le Black Golden Leprechaun, qui doutait même que les principaux concernés soient véritablement ravis de la chose. Qu'importait, il avait tout de même décidé de s'y rendre par simple et secrètement malsaine curiosité, aux aguets tel un prédateur ailé sillonant la plaine en quête d'une quelconque proie. Le ton de la soirée était à l'amusement, que cela soit aux dépends d'autrui ou non, peu lui importait. Et si la monotonie pointait, il n'aurait qu'à quitter les lieux et se chercher un délassement ailleurs.

Avant de pénétrer dans la salle, l'irlandais avait ôté la cravate d'ébène de son cou – trop rigoriste à son goût, il lui semblait que la nuit se prêterait à plus de décontraction, aussi la rangea t-il dans l'une des poches intérieures de sa veste. Après avoir réajusté le col de sa chemise opaline, il arpenta enfin les lieux avec une certaine désinvolture, presque flâneur parmi ces gens qu'il considérait comme naturellement inférieurs à lui. Un ricrus tranquille à la commissure des lèvres, il prit un verre et tenta de discerner si Reese se trouvait là, sans parvenir à la distinguer. En revanche, il aperçut la belle Charlotte qui ne lui était et de loin pas inconnue – la pauvre enfant, elle n'était qu'une de plus à le haïr, pour une fois où il était innocent qui plus est ! L'ironie était bien facétieuse. Il jaugea brièvement le quidam avec lequel elle discutaillait et qui ne lui disait rien, après quoi, son regard échoua sur un galbe qui lui, lui disait bien quelque chose ! A pas presque feutrés, l'adonis s'approcha du chef de la base, aux côtés duquel il apparut d'un air distrait.


« C'est dans l'espoir de vous faire des amis que vous souriez ainsi ? Moi qui vous prenais pour un homme sage, il est déconseillé de parler aux inconnus. Qui plus est, l'individu lambda n'a généralement rien d'intéressant à raconter, à moins que vous ayez déjà quelques verres dans le nez. » Un ricanement outrecuidant et rauque s'extirpa de son gosier, le gaélique n'avait pas son pareil pour la suffisance, et voilà qu'il se sentait d'humeur taquine. « Cela vous plaît-il de voir autant de monde dans votre base ? Ce genre d'évènement me rappelle les mondanités que je donne parfois pour ma société... La seule différence c'est que mes convives qui sont aussi mes employés tremblent à l'idée de m'offenser au détour d'une conversation, un licenciement est si vite arrivé... » Ses calots qui jusqu'alors scrutaient la salle biaisèrent sur Jack, auquel il adressa un sourire. « Vous avez plutôt bonne mine, j'en conclus que les choses se sont relativement bien passées depuis notre dernière entrevue ? »
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cedric H. Dartmore
Cedric H. Dartmore
messages : 306
avatar : Tom Hiddleston
âge : 37 ans
côté coeur : Marié à son boulot.
quartier de résidence : Un appartement dans le quartier Harvest, pour pouvoir travailler au calme.
métier/études : Reporter de guerre
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Large

« Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »
- Abraham Lincoln

pseudo : Marie
Tirelire : 6

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptySam 14 Sep - 14:55

(c) hiddlesaber
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_msqocr50O21qzwi3yo1_500
Cedric & Redstone
« Le luxe est une affaire d'argent. L'élégance est une question d'éducation. »
- Sacha Guitry






Un costume... Sérieusement, un costume ? Oui oui, il n’y avait pas de doute. Cedric était resté un moment un peu perplexe devant son lit, sur lequel avait été déposé avec précaution une housse de plastique blanc généreusement fournie par le teinturier, et dans laquelle dormait encore pour le moment son costume, négligemment dévoilé par l’ouverture de la fermeture éclair descendue jusqu’en bas de son minuscule rail. Il avait l’impression de ne pas en avoir porté depuis des lustres… Une éternité, presque. Il fallait avouer que les galas et autres réceptions mondaines n’avaient jamais réellement été sa tasse de thé, quoi qu’à certaines occasions, il n’avait pu s’y soustraire. Beaucoup de ses confrères, et même les invités en général, se rendaient à ce genre d’évènement afin de voir et d’être vus, en une dynamique d’orgueil et de mondanités ne correspondant pas à ses aspirations personnelles. Cela pouvait paraître tellement naïf, voire fou d’ainsi ne pas coller au moule auquel Dartmore avait gagné le droit de prétendre en acquérant une certaine notoriété grâce à ses articles… Ainsi sans cesse repousser poliment le monde de privilèges et de robes en soie finirait peut-être par lui porter préjudice. Il n’avait pas la fortune personnelle pour se tailler une place seul, et sans grands journaux pour l’employer, que devenir ? Le reporter préférait demeurer pragmatique : il ne se comportait pas encore comme un ours mal léché –Dieu merci-, et savait encore discerner les soirées facultatives de celles où au moins apparaître, et au mieux en profiter pour parler des causes en lesquelles il croyait, au détour d’un plateau de petits fours et d’une flûte de champagne, tout en bon goût bien sûr, pour ne pas effrayer ces messieurs-dames aveuglés par leur cocon en diamant brut.

Ce soir-là, ce serait pourtant différent. Le Bostonien se rendrait bien à la fête, et sur son trente-et-un, mais non pas pour côtoyer des présidents de grands quotidiens, des personnalités des médias, ou encore de généreux donateurs. Le bal organisé était en effet en plein cœur de la base de Redstone, et ayant pour thème la célébration des recrues arpentant ses couloirs, rien de moins. Du plus gradé au volontaire récemment incorporé parmi ces troupes d’élite, tout le monde ou presque y serait, plus sans doute pour danser et relâcher la pression que réellement jouer aux starlettes et aux golden boys. Un certain standing se devait pourtant d’être respecté, d’où le costume implicitement vivement recommandé… Mais au fait, pourquoi cela concernait-il le journaliste ? À n’en point douter, tout Huntsville n’allait pas débarquer dans le nouveau joyau de l’armée américaine… Et en tant que civil, Cedric n’aurait théoriquement pas eu à ressortir cette tenue si élégante, emportée un peu par réflexe, et en se disant à l’époque qu’elle ne servirait vraisemblablement à rien au fond de sa penderie. « Théoriquement », oui, car comme toujours, son amitié avec Jack lui valait quantité de privilèges à faire pâlir d’envie ses collègues, et il n’avait eu qu’à brièvement négocier avec le chef de la base pour que son nom apparaisse sur la liste des personnes extérieures autorisées à paraître à la soirée. Effectivement, à ce point-là, c’était insolent. Mais honnêtement, revoir Dartmore en costume cravate, ça valait bien quelques traces de favoritisme.

Ce fut donc en bleu gris qu’il fit son apparition parmi les hôtes déjà là, après avoir garé sa voiture au parking des visiteurs, passé le check point à l’entrée et discrètement glissé son inélégante carte d’identification dans la poche intérieure de sa veste. Un rectangle blanc plastifié avec marqué en rouge et en lettres capitales « Guest », avec en plus sa photo dessus, franchement, pour une telle occasion, ça aurait fait tâche… N’en déplaise à ceux extrêmement à cheval sur les protocoles de sécurité. L’ambiance n’ayant rien de particulièrement huppée, le tuxedo serait pour une autre fois… Au final, il n’avait eu à se dire qu’il ressemblait exactement à ce à quoi il avait l’air en se présentant pour la première fois auprès d’un rédacteur en chef afin de se présenter et d’exposer la mission qui le tentait de débuter pour son prochain reportage –avec éventuellement la cravate et le gilet en plus. Rien de plus disgracieux qu’un homme bien habillé, mais gauche du fait de son non-habitude à s’endimancher de la sorte…

Par habitude, son regard balaya la salle, tandis qu’une coupe de punch se voyait portée pensivement à ses lèvres : Cedric avait pensé aller saluer son bon ami Fenton-Rhodes, et pourquoi pas plaisanter un peu sur tout le cérémonieux de l’évènement ; ce dernier malheureusement se voyait déjà abordé par un autre invité, que Cedric identifia comme étant Doran MacKeegan, patron de la fameuse MacKeegan Society. Travailler dans la presse aidait à connaître le visage des gens plutôt célèbres… Et ce magnat du pétrole, d’après ce qu’il en avait entendu dire, n’était pas franchement reluisant. Un bavardage informel avec le colonel serait donc pour plus tard, toute intervention tombant sous le sceau de l’incivilité plutôt intrusive, du moins d’après le Bostonien –si jamais Jack avait besoin d’aide, qu’il le fasse savoir, ou se secourt tout seul !-. Au fil de son examen sans curiosité déplacée, Cedric tomba sur le visage de Charlotte Gainsborough, ravissante, et surtout détendue, au bras d’un cavalier tout aussi enthousiaste qu’elle. En risquant de copier un peu Marraine la Bonne Fée de Cendrillon, Cedric eut un petit sourire : cela lui faisait plaisir, de la voir se vider la tête, loin du secret qui lui pesait, et dont il ne pouvait que constater les effets négatifs en la croisant chaque matin pour leur café commun.

Pour le moment donc, Dartmore jouait en solo, sans que cela le dérangeât plus que cela ; après tout, il n’avait invité aucune demoiselle à venir avec lui, et ne ressentait pas le besoin vital de trouver dans l’urgence de compagnie. Un peu à l’écart donc, il continua de siroter son rafraîchissement, tout en écoutant distraitement la musique en sourdine qui dans l’air se mêlait au brouhaha ambiant.







Source image (et pour se rincer l'oeil  pour ceux qui veulent rhaaaa omfg) : www.

_________________
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o1_250 INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o3_250
les mots sont tes armes
Time is a valuable thing. Watch it fly by as the pendulum swings, watch it count down
to the end of the day. The clocks ticks life away. It's so unreal. Didn't look out below.
Watch the time go right out the window, trying to hold on. ❧ Linkin Park, In the End


Dernière édition par Cedric H. Dartmore le Sam 14 Sep - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ested.forumactif.org/


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptySam 14 Sep - 19:13

le bal des engagés
Malgré tout, j'étais venue. Malgré mon secret, malgré mon passé, j'étais dans cette salle de bal rempli de militaires. Tous étaient des cibles pour moi. Tous représentaient le criminel qui m'avait violé et je devais procéder par étape pour les éliminer un à un de ma liste de coupable. Je pouvais déjà retirer Ezio. Et c'était avec un grand soulagement que je le faisais (aussi surprenant cela soit-il). « Oui je ne m'attendais pas à ce que tu viennes... Mais ça me fait plaisir que tu sois venue. » Nous étions deux. Je lui souriais alors, lâchant son bras pour prendre position devant lui tout en lui révélant son élégance. « Merci mais est-ce un compliment ? De ta part ? C'est une caméra cachée, quelque chose va m'arriver ? » Je fis la moue et lui donnais un léger coup de poing dans le torse. Il se moquait de moi et, étrangement, j'aimais ça. Je riais alors avec lui. C'était bien la première fois. Tout était une première fois d'ailleurs ce soir entre nous. « Tu es magnifique !  » Je souris. « Merci. » Lui répondis-je avant de me mordre la lèvre inférieure.

Je jetais un œil aux alentours, apercevant des têtes connues, d'autres non. J'aperçus Cedric au loin, le seul avec qui je partageais un café le matin et qui semblait me connaître bien mieux que je ne l'imaginais. Je lui fis alors un léger signe de la main puisqu'il regardait dans ma direction. Au moins, je ne serais pas la seule civil dans ce monde de brute. Je continuais mon chemin et tombait alors sur Jack Fenton-Rhodes. Qui ne le connaissait pas ? Chef de la base, il représentait à lui seul l'autorité même de Redstone. Je me concentrais alors sur son voisin que je n'apercevais que de dos. Enfin, jusqu'à ce qu'il tourne sa tête et que je le reconnaisse. « Le salop... » Chuchotais-je à l'égard de Doran MacKeegan. Je tournais mon visage vers Ezio. « Je reviens dans une minute ou deux. Je dois juste aller saluer un ami. Tu me tiens ça ? » Sans attendre sa réponse, je lui donnais ma pochette et telle une furie je me dirigeais vers Doran en passant devant Cedric à qui j'adressais un nouveau sourire. « Messieurs, excusez-moi de vous interrompre. » Lançais-je à Jack et Doran. Je me tournais alors vers l'irlandais et lui donnais cette gifle qui me démangeais depuis des semaines. « Bonne soirée. » Terminais-je avec un immense sourire sur le bout des lèvres. Je retournais alors vers Ezio, reprenais ma pochette et glissais mon bras sous le sien. « Je t'ai déjà dit à quel point tu es très élégant ce soir ? »
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 15:10


    INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_mp32lnVSdq1qd2pfqo2_250 INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_mp32lnVSdq1qd2pfqo1_250

    Le Bal des engagés
    Un bal. James William Calvin allait se rendre à un bal. Le genre de situation où le port d'un smocking et la chevelure lissée étaient de mise. Où la maladresse et l'humour noir n'étaient pas réellement acceptés. Où un homme comme James ne devrait jamais y mettre les pieds. Il avait déjà refusé quelques invitations du même style, où on lui demandait de se tenir droit et d'être la fierté du Pôle scientifique. Il prétextait des heures de travail à rattraper, ou un repas à organiser en tête à tête avec son frigo, et réussissait toujours à s'extirper de ces situations gênantes. Mais ce soir, il était impossible pour lui de ne pas s'y rendre. Car c'était une demande sa nouvelle thérapeute : il devait se lier un maximum aux mondanités de l'armée, pour y rencontrer de nouvelles personnes et converser un maximum. Jusqu'ici tout était assez simple, mais lorsqu'on y ajoute le mot danser, tout se complique dans la tête du jeune Calvin.
    Plus de trois heures à passer devant son miroir, à se regarder sur toutes les coutures, tel une jeune débutante avant son bal de promotion. Essayer d'écraser le minuscule pli à l'intérieur de sa veste, de dépoussiérer ses chaussures neuves et vernies jusqu'à la semelle, de coiffer ses cheveux dans un sens, puis dans un autre, pour les relever par peur de les avoir rendu trop gras. Et s'entrainer à sourire et à saluer d'un coup de tête toutes ces personnes qui se retrouveraient devant lui. L'agoraphobie faisait partie des symptômes de sa maladie. Quand il s'agissait de donner une conférence, il n'y avait aucun soucis, James aimait parler de ses recherches, fier comme un paon d'être regardé comme le futur Einstein. Mais quand il s'agissait de soirées, la carapace se refermait et tout ses tocs revenaient au galop, comme des gamins qui voient en le nouvel élève la parfaite tête de turc.
    Son défi était clair et précis : discuter, trouver des centres d'intérêts communs avec au moins deux personnes qui lui étaient inconnues. Il devait y rester au minimum une heure, et s'il se sentait au bord de la crise, il devait se rendre dehors, respirer à grandes bouchées et revenir à la charge, aussi pimpant et radieux qu'il savait l'être. Tout devait bien se dérouler, il n'y avait aucune raison que cela se passe mal.

    Après une quinzaine de minute de marche, il s'engouffra dans la grande salle de réception et fut d'abord ébloui par les lumières. Quelques regards se tournèrent vers lui, mais personne ne prêtait réellement attention aux nouveaux qui arrivaient sans compagnon. Son smocking était impeccable, ses cheveux aussi, son oeil était vif et son sourire timide mais bien présent. Ce soir, le charme insoupçonné de James Calvin pourrait faire encore des miracles, car il fallait l'avouer : il était un bel homme, mais habillé de la sorte, il devenait particulièrement attrayant.  Commençant à marcher en direction du buffet, il demanda un verre de punch bien frais, avec amabilité et sourire. Se retournant vers le centre de la salle, il préféra rester dans un coin, avec comme seul ami, une plante verte et son verre d'alcool. Une heure à tenir, une seule petite heure.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 16:09




le bal des engagés.


Les pensées de Jackson furent interrompues par l'arrivée d'une tête familière, dont l'arrivée ne lui déplaisait pas tant que ça : Doran MacKeegan. Connu sous le nom de Black Golden Leprechaun, sobriquet né de la presse et qui faisait bien marrer Jack, à vrai dire. Le chef de la base était réellement intrigué par cette figure imposante, et se prenait étrangement à apprécier ses remarques hautaines. « Peut-être suis-je là pour connaître du monde, aussi peu sage que cela vous paraisse; ça ne fait que du bien à ma réputation, à vrai dire. Mais j'en déduis que vous ne vous considérez évidemment pas pour l'homme lambda, n'est-ce pas. Un peu prétentieux, de votre part, non? » Il sourit en coin au ricanement de l'irlandais, amusé, observant comme son voisin la salle qui se remplissait doucement. Il ne releva pas le commentaire de la soirée de Doran, cependant, se contentant de sourire et de le laisser parler.

Jack n'eut pas le temps de répondre à sa question suivante, cependant, qu'ils furent interrompus par une tête blonde qu'il était certain de n'avoir jamais vu de sa vie. « Messieurs, excusez-moi de vous interrompre. » Haussant les sourcils, un peu agacé d'être coupé dans sa réponse, il hocha la tête en guise de salut, prêt à l'ignorer pour les prochaines minutes. Jusqu'à ce que... CLAC. Surpris, Jack dut se retenir en voyant l'expression de Doran pendant ce centième de seconde où il fut lui aussi pris par surprise. « Bonne soirée. » Et elle s'éloigna. Sans un mot de plus. Sirotant sa boisson d'un air innocent en regardant l'irlandais du coin de l'oeil. S'éclaircissant la gorge pour éviter de rire. « Eh bien, MacKeegan, vous avez du sacrément l'énerver, cette jeune femme. J'espère que votre mâchoire ne souffrira pas trop pendant les prochains jours, vu à quel point elle n'y est pas allée de main morte... » Ah, ces soirées... On y restait toujours surpris.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 17:44



Le Bal des Engagés

Liam n'avait pas tellement réfléchi au pourquoi du comment simplement parce qu'il n'avait strictement pas eu le temps de le faire. Doran l'avait averti lorsque Liam était rentré qu'il allait à une soirée et de le rejoindre à cette adresse avant de partir. Il était resté un peu interdit et avait tenté de le retenir deux secondes mais ses réflexes n'avaient pas été assez rapide et surtout son aîné n'en avait rien à faire de ses remarques. Il avait passé une journée dans une entreprise située non loin qui avait sollicité ses compétences et ce depuis tôt dans la matinée. Ainsi, que son frère le sollicite sans même lui expliquer et sans qu'il ait eu la moindre seconde pour formuler une quelconque question impliquait tout simplement qu'il obéisse sans broncher. C'était toujours comme ça que ça se déroulait et finalement, il avait bon émettre quelques objections, il finissait irrémédiablement par abdiquer. Par conséquent, peu importait vraiment ses dires, il irait de toute façon. Ssa soeur était-elle présente ? En quoi consistait la soirée ? Que pouvait-il bien y faire ? Avait-il seulement sa place là et y connaissait-il quelqu'un ? Devait-il se présenter comme son frère ? Pourquoi Doran s'y rendait-il finalement ? C'était pour le travail ? Ils étaient invités ? Etait-il lui invité ? Toutes ces questions il se l'était posées durant son ascension jusqu'à sa salle de bain, après avoir déposé ses affaires dans sa chambre et s'y être déshabillé. Qu'allait-il mettre d'ailleurs ? Heureusement qu'il avait vu comment était vêtu son aîné, ça donnait une idée. T-shirt et jeans étaient proscrits. Il resta néanmoins un moment sous l'eau tiède qui lui permit de se détendre après une journée assez contraignante. Après un moment et une friction revigorante, il sortit de la douche et commença à se préparer. Il n'avait pas envie de faire trop guindé, un pantalon simple noir et une chemise bleutée sobre suffirait amplement, sans oublier une veste de circonstance, classe et élégante. Une fois fait, coiffé de façon négligée, le portable en poche, l'ordinateur mit dans un coffre et les clés de voiture en main, il quitta la maisonnée familiale afin de se rendre au point de rendez-vous.

La voiture qui débarqué fut celle de tous les jours, pas le gros bolide, juste la raffinée, élégante et gentiment sportive. Noire, classe, et surtout parfaitement propre. Il n'avait pas mis longtemps pour arriver, la ville n'était pas immense et surtout il avait légèrement dépassé les limites de vitesse, mais rien de trop répréhensible. Il ne s'était fait klaxonner qu'une ou deux fois. Le nombre était dérisoire comparé à la sortie de son bébé. Il se dirigea vers l'entrée quand il aperçut le panneau américain familier pour indiquer la thématique de la soirée. « Le bal des Engagés. ». Il continua sa route avant de s'arrêter et de reculer de quelques pas pour revoir l'intitulé. Le bal des Engagés ?! Mais... Qu'est ce que son aîné venait faire là dedans ? Et surtout, principalement, pourquoi diable lui avait-il demandé de le rejoindre ? Sa place n'était pas du tout dans ce genre d'événement où il ne connaissait personne – cela encore n'était pas un drame car il n'était pas de ces timides qui n'osaient pas bouger – mais tout simplement parce qu'il n'avait normalement aucune raison d'être là Le titre était plutôt clair, c'était en hommage aux personnes qui allaient consacrer leur vie à cette base et aux responsabilités qui en découlaient... en somme, il n'en avait lui rien à faire. Sortant son portable, il tenta de joindre l'aîné pour lui signifier sa pensée mais comme il devait s'y attendre, Doran n'entendit strictement rien, lui-même pouvait entendre la musique en bruit de fond jusqu'à son emplacement actuel. Retenant un soupir, il se dirigea vers l'entrée et pénétra dans les lieux observant un peu l 'assemblée tandis qu'ils faisaient quelques pas à l'intérieur... Comme il s'y attendait, il ne connaissait personne mais cela ne l'empêcha pas de sourire et saluer les personnes qui parsemaient son avancée. Lorsqu'il aperçut son frère, une jeune femme venait de le quitter après lui avait asséné une claque qu'il ne vit que vaguement et qu'il crut d'abord n'avoir jamais existé mais vu les divers regards envoyés vers son aîné, il était persuadé que finalement, il avait sûrement bien vu. Qu'avait-il encore fait ? Il ne préférait pas le savoir et se contenta d'approcher avant de poser sa main sur le bras de son frangin pour signifier sa présence.


« Doran.. » dit-il sans signifier qui il était, un sourire aux lèvres, ne sachant nullement s'il pouvait se présenter tout seul vu la personne qui était à ses côtés et qu'il ne connaissait pas.. Il connaissait son frère et ce qu'il pouvait parfois dire ou surtout ne pas dire. « Enchanté » formula-t-il simplement pour paraître poli en tendant sa main vers Jack.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 18:17

Avec un tel thème de bal, une question venait à tarauder l'esprit de l'outrecuidant gaélique : la convergence d'individus était-elle encouragée par une réelle volonté de soutien, ou n'était-ce qu'une affaire conventionnelle ? Il doutait que tous ceux qui daigneraient se déplacer pour l'occasion soient de parfaits chauvins, ici pour prouver aux yeux du monde qu'une petite ville telle que la leur jouissait d'un avantage certain à contrario des grandes agglomérations : la solidarité. Une notion qui lui donnait envie de rendre gorge à même le centre de la salle, tandis que l'on philosopherait sur ces éternels sujets sans fin, les soldats parleraient de leurs coercitions et de la déontologie de leur statut pendant que leurs femmes cancaneraient sur la difficulté de l'éloignement et du corollaire que cela avait sur le couple. Des trivialités pour un quidam tel que Doran, qui n'était et de loin pas venu dans un dessein aussi désintéressé que l'on aurait pu le croire. Il espérait que la soirée serait haute en rencontres opportunes – comme croiser le maire de Huntsville ou bien Reese elle-même. Il osa un instant se demander quelle serait la réaction de cette dernière en l'apercevant, elle qui le connaissait si bien devinerait que sa venue n'était point fortuite. Toutefois, la pugnacité féminine allait frapper beaucoup plus tôt qu'il ne l'aurait jamais pensé.

Tout concentré sur son interlocuteur qu'il fut, il porta son verre à ses lippes et en prit une modeste gorgée, qu'il eut tout juste le temps d'avaler avant que l'hydre ne l'atteigne. Lorsque ses prunelles identifièrent la donzelle, la paume de celle-ci heurta sa joue de plein fouet en un écho significatif et pas même étouffé par la musique de fond. Passée la centième de seconde d'étonnement suite à cet assaut, l'irlandais se pinça les lèvres, les paupières closes avec une mimique de résignation. Promptement, son expression se transfigura en une risette narquoise et il n'hésita pas à mirer la chute de reins d'une Charlotte qui s'en retournait déjà à son cavalier. L'offense comme l'ire auraient toutes deux été flatteuses s'il en avait fait preuve, cependant, il n'accordait pas assez d'importance à la belle pour lui faire cet honneur. Placide et amusé, il ne perdit rien de cette superbe qu'il lustrait à outrance, et guigna Jack lorsque celui-ci ploya son commentaire.


« Je suis habitué à ce genre de scène, encore une désappointée que je ne lui aie jamais été exclusif. C'est une réaction usuelle aux femmes qui ont eu la chance de me coudoyer, elles ne peuvent se contenter de ce que je daigne leur offrir. Je suppose que c'est là le fardeau d'être un homme tel que moi. » Il eut un ricanement d'une morgue suprême, prouvant au Fenton-Rhodes qu'il n'avait encore rien vu de lui en matière de prétention. Qu'importaient les oeillades glissées en sa direction, il les prenait avec une philosophie somme toute personnelle : au moins, il ne passait pas inaperçu, et c'était tout ce qu'il adorait. Il avait horreur de se perdre dans l'anonymat de la foule, Charlotte venait de lui ôter une épine du pied en s'essayant à faire l'inverse. « Ah, la gente féminine... C'est avec ce comportement que l'on sait que les hommes leur resteront supérieurs. » Phallocrate en plus de cela, il avait décidé de déployer toutes ses meilleures facettes ! Mais ce fut alors qu'une poigne lui saisit l'épaule, l'obligeant à faire volte-face pour constater la présence d'un proche qui lui était cher. Un sourire plus franc s'ébaucha sur son faciès, et sans tarder, il s'attela aux présentations. « Voici Liam MacKeegan, mon petit frère. Liam, Monsieur Fenton-Rhodes, il est à la tête de cette base. » Il laissa la poignée de mains se faire puis, tout en appuyant sa main dans l'échine de son benjamin, il conclut. « Veuillez nous excuser, nous devons nous entretenir un moment. Au plaisir de vous reparler un peu plus tard. »

Le PDG le salua succinctement et entraîna l'ingénieur avec lui jusqu'à une encoignure plus ou moins peuplée de la pièce, de là où ils pouvaient avoir une vue d'ensemble sur la population réunie. L'incident Gainsborough déjà oublié, l'heure de quelques explications était venue, ceci, en toute discrétion.

« Jolie tenue, j'espère que tu n'as pas omis tes méninges à la maison, nous allons en avoir besoin. » Il fit une pause énigmatique pour prendre une gorgée de sa boisson, le regard vagabond. « Le Bal des Engagés... Quel nom dérisoire. Mais dans tous les cas, c'est un événement connu et reconnu à Huntsville, et c'est bien pour quoi nous sommes là. Il nous faut faire nos armes ici bas, et quelle meilleure opportunité que ce rassemblement pour partir en chasse ? Cela nous donnera un grand aperçu des gens du coin, je veux savoir à quelle population j'ai affaire, la conjecture des ennemis et des alliés. Celui qui veut la paix prépare la guerre, et j'ai l'intention d'avoir une longueur d'avance. » Il se tourna vers Liam. « L'on se méfie bien moins de toi que de moi, alors ouvre l'oeil et sois attentif. A nous deux, nous pourrons récolter quelques informations utiles. Ai-je été suffisamment clair ? »
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 19:21

Liam se rendit donc compte qu'il pouvait être pour certains le petit frère de Doran. Allez savoir si c'était le cas pour tout le monde, ça restait un mystère. Se présenter pouvait  indiquer uniquement l'utilisation du prénom. Ce n'était pas forcément la politesse dans son entièreté mais il avait vécu assez avec son aîné pour savoir que là où le nom MacKeegan apparaissait, le désappointement et surtout le désenchantement pouvaient se lire sur les faciès de prime abord courtois.  Mais après avoir signifié sa présence, il fut présenté dans son ensemble et salua donc chaleureusement d'une poignée de main ferme et donc assurée l'homme qui était apparemment à la base de ce lieu et par conséquent qui devait être en lien professionnellement avec son aîné. Il avait obtenu son nom, ce serait aisé de se renseigner sur lui via la toile virtuelle. Il ne doutait pas que Doran avait fait le nécessaire de prime abord mais il pouvait avoir beaucoup d'informations et il était toujours intéressant de se renseigner. Si Doran avait besoin de quoique ce soit, il le saurait. En attendant, il devait se montrer poli et courtois comme il en avait l'habitude, un sourire parfaitement aimable sur les lèvres et une assurance douce qui n'avait rien à voir avec l'air si supérieur de son aîné. Il n'eut cependant pas vraiment le temps de parler avec cet homme étant entraîné après des excuses par son aîné dans un coin qui se voulait tranquille et surtout où personne ne pourrait les écouter malgré le monde. Il voulut tout d'abord signifier le désintérêt de sa place dans ce lieu.

« Doran.. »formula-t-il à nouveau avant d'être coupé pour entendre qu'il avait une belle tenue mais surtout qu'il allait devoir faire fonctionner son intelligence ce qui le surprit tout d'abord avant de comprendre pourquoi finalement il avait été sollicité en cet endroit. Ce n'était pas pour faire joli et l'explication qui allait suivre suffirait largement à le convaincre de rester. Il en était toujours ainsi lorsque l'aîné donnait ses ordres. Attentif, regardant tout d'abord son aîné avant de regarder l'assemblée, il écouta les propos avant de tourner son regard vers Doran quand il clôtura son explication en plantant son regard dans le sien. Il n'aimait pas le ton de la dernière question simplement parce qu'il ne supportait pas que son aîné le traite comme un de ses laquais alors que demander suffisait aisément à son obéissance. «Tu sais bien que je suis toujours très attentif à ce sujet et que je ne prends jamais rien à la légère...» Il le regarda un moment avant de regarder les personnes qui se trouvaient autour d'eux et jeta son dévolu sur un homme qui se trouvait non loin du buffet. Il avait justement envie d'un verre... cela ça tombait bien pour faire connaissance. Il ne savait pas trop qui était cet homme – bel homme d'ailleurs mais il n'était pas là pour ça du tout – et ne pourrait le savoir qu'en l'approchant.«A plus tard, mon frère »dit-il en souriant avant de le laisser et d'aller vers le bar où il commanda un whisky « on the rocks ». Il n'avait pas l'intention de boire trop mais ne pas boire du tout serait bien trop triste. Il fit celui qui n'avait pas d'autres intentions avant de se mettre dos au bar une fois le verre servi. Son regard croisa alors cet homme qui semblait ne pas vouloir entrer dans la population restant en retrait près d'une plante... il n'était pas loin de lui et avec un sourire il s'approcha et lui tendit la main «Bonsoir. Vous n'êtes pas sûr non plus de la raison de votre présence ?  » dit-il avec amusement avant de se présenter«Liam MacKeegan. »Finalement se présenter permettrait de voir les réactions de chacun par rapport à son nom. C'était finalement mieux et surtout apporterait pas mal d'informations concernant les relations avec l'entreprise de son aîné.«Désolé pour ma pointe d'humour, mais vous sembliez en retrait et j'en ai déduis que vous n'étiez pas, vous aussi, dans votre élément. Mais je peux me tromper, si c'est le cas je suis désolé de m'être trop avancé.»il ne quitta pas son sourire et trouva son approche assez adéquate ayant les liens sociaux aisés, mais ce n'était pas le cas pour tout le monde.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 15 Sep - 20:19

    Le verre tenu fermement, le regard virevoltant d'une personne à l'autre, James essayait de garder en mémoire chaque personne qu'il connaissait déjà. Il y avait le chef de la base qu'il avait rencontré a quelques reprises lors de son arrivée à Redstone. Puis un homme à ses côtés, qu'il ne connaissait pas, mais qui avait l'air très à l'aise malgré la gifle mémorable qu'il avait reçu. Ils avaient beau tous se trouver dans le cadre militaire, cette soirée était similaire à toutes les autres soirées mondaines, où chacun y met du sien pour être le plus vu. Il y avait toujours l'homme le plus apprécié de la gente féminine qui se pavanait tout en captant chaque regard de chaque midinette de la salle. Il y avait aussi ce couple qui venait de se retrouver, qui semblait à la fois mal à l'aise et déconnecté de la soirée. Oui, ils étaient peut être tous militaires, mais ils étaient d'abord humains, et ce soir, s'était le meilleur moyen de le montrer.
    Prenant une gorgée du punch, James ne vit pas qu'un jeune homme venait de s'approcher de lui, et ce n'est que lorsqu'il s'adressa à lui que le scientifique détourna son regard. Un autre mystérieux inconnu , mais qu'il avait vu dans le petit groupe où le chef Fenton Rhodes se trouvait. Ne bougeant pas d'un cil, James pris une longue inspiration et adressa un fébrile sourire à son nouvel interlocuteur. Il ne répondit pas de suite à sa question, prit au dépourvu et tendit la main quand celle de ce Liam MacKeegan se présenta. MacKeegan, ce nom ne lui était pas inconnu. il avait du le lire dans un journal ou quelque chose de la sorte. James avait cette mémoire photographique propre à sa maladie, qui lui permettait de se souvenir de n'importe quel élément lu ou vu, et ce même après des années. C'était à la fois utile et ennuyeux, se trouvant obligé de réfléchir intensément avant de pouvoir remettre un contexte à cet élément. "James Calvin. Et vous avez tout à fait raison sur ma présence dans ce coin de la salle. Je me sens plus à mon aise prêt des plantes vertes que des militaires aguerris ! "Fit il, en essayant d'agrémenter sa réponse avec une pointe d'humour véridique. Oui il ne se sentait pas à son aise face à des soldats de leur trempe, à l'écoute de la moindre syllabe de leur colonel, et prêt à se sacrifier pour un pays de désillusions. Il travaillait peut-être pour l'armée, mais s'était d'abord pour la recherche qu'il était ici, et non pour ces discours emprunts de règles et de politique.
    Finissant son verre en quelques gorgées, la main tremblotante contre sa jambe, il y eut un léger silence entre les deux hommes. Il ne devait perdre cette conversation, il fallait qu'il essaye de tisser ce lien où les banalités racontées font passer le temps. Relevant le regard vers MacKeegan, il eut cet air qui lui était propre, un air un peu bête, qui lui donner le faciès d'un enfant de huit ans à qui on demandait de réciter sa poésie devant une classe entière. Se reprenant en quelques secondes, James esquissa un sourire et posa son verre sur le buffet. " Et vous, vous avez tout l'air d'un jeune homme bien sous tout rapport, pourquoi ne pas se mêler à la foule ? "Défi relevé, il avait réussit à entamer une conversation, qui resterait dans le cadre de la soirée mais qui lui permettrait de se sociabiliser. Puis un flash, soudain et presque violent. Le nom. MacKeegan, bien entendu qu'il le connaissait. C'était le nom d'une firme pétrolière très importante et côtée en bourse. Que faisait le PDG de cette entreprise parmi les soldats de Redstone? Surtout qu'il avait l'air bien jeune pour tenir les rênes d'une telle société. "Votre nom m'était familier, maintenant je me souviens avoir lu un article sur une firme pétrolière qui porte votre patronyme. Est ce que je me trompe ou je me trouve en face de son plus grand représentant ? Car oui, James avait bien lu cet article, mais il n'y avait pas eu citation du prénom de ce MacKeegan, et il n'aurait pu savoir qu'il avait devant lui le petit frère de ce PDG aux idées faramineuses qu'il avait tant estimé en lisant le journal.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Cedric H. Dartmore
Cedric H. Dartmore
messages : 306
avatar : Tom Hiddleston
âge : 37 ans
côté coeur : Marié à son boulot.
quartier de résidence : Un appartement dans le quartier Harvest, pour pouvoir travailler au calme.
métier/études : Reporter de guerre
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Large

« Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »
- Abraham Lincoln

pseudo : Marie
Tirelire : 6

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyLun 16 Sep - 19:42

Il était quelque part un peu déconcertant de se retrouver plongé en pleine société, lorsque votre mode de vie, allié à vos goûts, vous maintenait la plupart du temps à l’écart, disponible quoi qu’attaché à votre tranquille solitude. Vous vous retrouviez tout d’un coup au milieu de toute une foule, d’une myriade de personnalités en connexion les unes avec les autres, en un écheveau gorgé de vitalité, d’étincelles, de gestes incompréhensibles pour ceux en étant les témoins extérieurs. Cedric n’échappait pas à cette logique, et bénéficiant de sa position en retrait, sans qu’encore personne ne soit venu lui rendre visite en sa petite bulle personnelle, ne rata rien du spectacle.

La gifle qu’osa décerner à MacKeegan la si fluette Charlotte lui fit hausser les sourcils d’incrédulité, ce qui, chez cet homme si placide, signifiait beaucoup. Certes, la demoiselle était policière, et donc en avait dans le ventre, mais de là à humilier un PDG riche à millions, en présence d’un de ses clients, à savoir l’armée américaine, rien que ça… ! Il fallait une bien grande audace, il lui reconnaissait cela sans mal. Rien, dans le petit salut qu’elle lui avait adressé, n’aurait pu prévenir de ce qu’elle allait accomplir la seconde suivante, de même que dans son attitude tantôt. D’évidence, la miss avait un passif avec l’Irlandais, et pas des plus joyeux… Enfin, ce ne devait pas être cela qui semblait lui peser dès qu’entre leurs doigts, la chaleur de leur modeste drogue matinale transparaissait de leur tasse, Charlotte ne l’aurait pas étalé ainsi à la vue de tous… Non, décidément, la jeune femme se révélait pleine de surprises.

En tout cas, pour l’heure, les MacKeegan tenaient un petit conseil de guerre, ce qui eut l’avantage de libérer Jack, quitte à à présent placer toute l’assemblée sous la menace d’une quelconque machination de la part des deux frères. Ce n’était pas que le reporter se méfiait ouvertement d’eux, victime d’un a priori si commun envers celles et ceux portant ce patronyme courant sur tant de lèvres, et si rarement en bien… Mais disons qu’il préférait conserver ses distances pour le moment, l’éloignement permettant d’observer et de concevoir un jugement final sans risquer d’être pris à son propre jeu. Liam, le plus jeune, était déjà entré en contact avec lui, et sans affirmer de but en blanc qu'il pressentait un mauvais coup, le Bostonien conservait un point de vue mitigé, préférant attendre autant que nécessaire avant de choisir un camp -potentiellement lié à eux, ou en dehors de leurs vaste sphère d'influence.

Point positif : Fenton-Rhodes ne serait pas resté seul très longtemps, et son nouvel interlocuteur se verrait vraisemblablement doté d’une compagnie plus positive. Posément, Dartmore le rejoignit, heureux de ne pas avoir eu à attendre longtemps que Doran lui laissât une « ouverture ».

-Eh bien pour un second rendez-vous, on peut dire que tu fais fort… lui glissa en guise de salut le journaliste avec un demi-sourire complice, avant de prendre une nouvelle gorgée de sa boisson, l’occasion d’à nouveau laisser son regard effleurer tous les visages.

Par « second rendez-vous », il faisait ironiquement référence à leur soirée entre garçons au Stone Red Bar, une entrevue très sympathique, quoi que nullement du même standing que la présente réception. Mais à ce trait d’humour s’ajoutait tout de même une note de sérieux, en référence à MacKeegan, qu’un discret coup d’œil de la part de Cedric montra à Jack : non pas qu’il voulut savoir par le menu la teneur des relations entre son ami et le chef d’entreprise… Cela ne le regardait pas, et de toute façon, le colonel se devait d’aussi envoyer des invitations à des personnes importantes pour la base, qu’il les appréciât ou non. Néanmoins, être à présent au fait qu’un homme comme l’entrepreneur tournait autour de Jackson ne le laissait pas indifférent : le militaire n’avait pas besoin d’ennuis maintenant, et encore moins d’êtres mal intentionnés pleinement capables de lui en fournir avec une malveillance hypocrite. Et ce, aussi futé soit ce cher Jack…

_________________
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o1_250 INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Tumblr_n63b4p6XqZ1rz0ey2o3_250
les mots sont tes armes
Time is a valuable thing. Watch it fly by as the pendulum swings, watch it count down
to the end of the day. The clocks ticks life away. It's so unreal. Didn't look out below.
Watch the time go right out the window, trying to hold on. ❧ Linkin Park, In the End


Dernière édition par Cedric H. Dartmore le Mar 17 Sep - 7:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ested.forumactif.org/


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyLun 16 Sep - 23:37

Le temps qu'il fallut à l'homme pour lui répondre lui fit tout d'abord douter de son ouïe. Etait-il sourd ? Car l'immobilité d'abord relative puis la poignée de main cependant toujours silencieuse et le sourire léger entraînèrent un questionnement logique. Il était prêt à se répéter plus lentement ou à quémander une explication quand finalement l'homme s'exprima. Un léger soulagement car avoir affaire à une personne avec des difficultés auditives ne devaient pas être évident. Il n'aurait nullement fui et il n'aurait porté aucun jugement, ce n'était pas son genre, il était quelqu'un de sensible et de gentil, mais le doute n'indiquait pas clairement la marche à suivre. Maintenant qu'il lui avait répondu, il était donc au fait qu'il entendait très bien et savait parler parfaitement. Il ne put s'empêcher de sourire amusé lorsqu'il confirma que sa place était plus agréable près d'une plante. C'était une conception amusante d'un déplacement dans un contexte mondain. Généralement quand on venait dans ce genre de soirée, on s'attendait forcément à devoir côtoyer du monde. Mais il était un peu dans le même cas, finalement il était venu ici dans un but assez inconnu et finalement maintenant il se devait à devoir observer et obtenir des informations sur autant d'invités que possible. Il avait jeté son dévolu sur cet homme et même son nom ne l'aiguilla guère sur qui il était. Mais la conversation venait de débuter, il avait le temps de se renseigner davantage tout en faisant bien sûr passer ça comme une conversation normale. Après tout, il fallait bien qu'il occupe sa soirée aussi même si Doran avait donné des exigences. James ne sembla d'ailleurs pas avoir mal pris son audace humoristique qui était la traduction d'une certaine aisance sociale et de plus, il ne le contredisait pas non plus dans le sens qu'il était aussi à l'aise que lui dans ce groupement de militaires.

«  JE vous comprends tout à fait ! Autant que nous nous soutenions en tant qu'externe alors. » dit-il avec amusement de nouveau tandis qu'il prit ensuite une nouvelle lampée de whisky.

Pourtant, il remarqua très vite le malaise qui prit place chez cet homme et ne put s'empêcher de se retenir de parler à nouveau.  Il ne savait pas si c'était finalement une bonne chose d'être venu le trouver. Peut-être que cet homme s'était éloigné pour une bonne raison. Il voulait bien aider son frère mais pas au détriment des personnes qu'il allait côtoyer. L'air qui lui fut adressé le laissa un peu pantois. Il avait l'impression d'être en face d'un homme à cet instant qui tentait de feindre une émotion derrière un faciès très... puéril. C'était clairement étrange de la part d'un homme d'âge mûr.Mais finalement il reprit plus ou moins naturellement la parole et il fit semblant de rien le laissant gérer la situation comme il l'entendait, se contentant de l'écouter. Il rit aux paroles avant de sourire.

«   Bien sous tout rapport ? Vous me flattez ! Vous savez, je ne suis pas tellement de ce milieu, alors se mêler à autant de monde d'un coup n'est pas si aisé qu'on veut se le prouver ! Et puis, je suis venu vous aborder, c'est une façon de me mêler à la soirée. »

La suite le fit comprendre que l'absence de réaction face à son nom n'était qu'une question de temps finalement car ce dernier sembla finalement se remémorer à quoi ce titre était associé. Il avait l'habitude et cela ne le dérangeait point. C'était une fierté d'être associé à une filière pétrolière de cet acabit... Ce n'était cependant pas toujours rose simplement parce que son aîné ne faisait pas les choses toujours dans les règles. On le prenait d'ailleurs souvent pour Doran quand on ne connaissait pas le concerné ou qu'on avait pas assez d'informations pour savoir qu'il était plus âgé et avec un charisme bien différent et supérieur au sien.

« Non pas du tout. C'est mon frère le représentant de l'héritage familial. Il est là bas. » le désigna-t-il d'un mouvement de tête «  Comme vous pouvez le voir, il est bien plus imposant que moi. » dit-il avant de rire doucement « Je ne suis que le cadet de la famille et mon boulot me cantonne aux ordinateurs. Je suis ingénieur et je concocte des programmes. »

Il but une nouvelle gorgée de son whisky n'ayant pas encore fini son verre. Il n'avait nullement cherché à faire valoir son boulot dans ses propos, c'était une façon de se présenter comme une autre. Il était passionné par son travail mais ce n'était pas parce qu'il commençait à avoir une très bonne réputation professionnelle derrière lui qu'il devait l'exposer avec un gros cou. Il regarda à nouveau son interlocuteur et continua la conversation.

« JE suis donc ici entraîné par mon aîné. Et vous ? Est-ce votre travail qui vous emmène ici ? Enfin, si je peux me permettre de connaître ce qui vous occupe durant vos journée. Je sais déjà que vous n'êtes pas un militaire. » fit-il amusé en adressant un sourire complice par rapport aux premiers propos qu'ils avaient échangés. Il ajouta « Vous êtes venu seul d'ailleurs ? Car je suis un homme « bien sous tout rapport» mais vous n'êtes pas en reste non plus ? » dit-il amusé.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMer 18 Sep - 12:45




“Le bal des engagés”



Les soirées, les bals et autres trucs ce n'était pas mon fort, je ne connais pas toutes les personnes présentes dans la salle, seulement je n’étais pas vraiment à mon aise, j'étais simplement venu pour faire bonne figure rien de plus. La vie de militaire se résumer à très peut des choses et pourtant j’étais là dans cette salle avec une superbe cavalière. Elle me surprend beaucoup d'ailleurs, malgré les choses qu'ont pouvait ce dire, ou faire elle était quand même venue pour passer la soirée avec moi. Elle qui voyait les militaires d'un mauvais œil. Sa robe lui allait très bien et la met en valeur, et je ne m'étais pas privé de lui dire. C'était bien la première fois qu'elle riait avec moi et me sourit de cette façon. Je répondis par un petit sourire timide avant de scruter la salle, il y avait déjà pas mal de monde, certain au bar à discuter entre militaires d'autres danser, d'autres étaient assis et parler autour d'un verre. Bref une soirée assez calme, trop calme à mon gout. Comme les soirées passées avec Angélica les soirées après qu'elle est jouer sa pièce, il y avait souvent des soirées de ce genre après ... je sortis de mes pensées quand la jeune femme me donne sa pochette et pars d'un pas décidé dans la foule.

-Euh ... je suppose que je n'ai pas le choix !

À vrai dire elle était déjà partie, je ne sais ou d’ailleurs, mais la gifle qu'elle venait de donner avait attiré l'attention de tout le monde, la voyant revenir je sourie doucement. Prenant son bras sous le mien.

-Arrête de dire sa je vais vraiment finir par croire que tu me caches quelque chose. Et pourquoi tant de violence, que ce qu'il t'a fait ! pour que tu le frappes comme ça ?


Je n'attendais pas vraiment une réponse de son par, elle n'avait rien à me confier, ou autres ... bien au contraire, mais pourtant je voulais savoir pourquoi elle avait réagi d'une telle façon.

-Bref, on ne va pas rester planter là, tu veux que j'aille te chercher un verre, ou qu'on aille danser ? je sais je ne suis pas très fêtard les soirées de ce genre ce n'est pas mon truc !



(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMer 18 Sep - 14:45

le bal des engagés
Lui donner cette gifle m'avait fait le plus grand bien et surtout ce geste avait réveillé en moi cette bonne humeur que j'arborais désormais fièrement. Doran avait simplement mérité ce qui lui arrivait. PDG ou non ? Clients ou pas ? Je venais de régler une affaire qui me trottait dans la tête depuis des semaines même si, dans le fond, cette histoire resterait à jamais graver en moi. « Arrête de dire ça, je vais vraiment finir par croire que tu me caches quelque chose. Et pourquoi tant de violence, qu'est-ce qu'il t'a fait pour que tu le frappes comme ça ? » Je tournais mon visage vers Ezio et lui souriais. Cela serait mon unique réponse car si je devais parlais de ma colère contre Doran, cela reviendrait aussi à parler de mon agression et du viol. Et je n'avais pas le courage de tout avouer, encore moins au jeune Silva-Audifreddi. Après tout, je ne le connaissais pas suffisament pour lui faire cette confidence. Personne n'était au courant. Personne ne savait ce qu'il s'était passé. Seul Doran connaissait une partie. Il savait que j'avais été agressé la nuit où il m'avait posé un lapin. Le viol restait toujours secret.

« Bref, on ne va pas rester planter là. Tu veux que j'aille te chercher un verre ou qu'on aille danser ? Je sais, je ne suis pas très fêtard. Les soirées de ce genre, ce n'est pas mon truc ! » Je resserrais mon bras contre le sien en apercevant tous ces militaires qui arrivaient. La pièce en serait rempli et je ne me sentais pas du tout en sécurité. Le violeur était parmi eux. J'en étais certaine. Il ne pouvait échapper à ce genre de soirée. « Un verre, ça serait parfait. » Lui répondis-je après m'être éclaircie la gorge. Je le laissais alors aller chercher nos boissons pendant que j'observais chaque homme en uniforme, espérant ainsi reconnaître mon agresseur et lui faire payer son crime. Je marchais à travers la foule, seule, avec le cœur qui battait la chamade. J'étais terrifiée à l'idée de me retrouver face à cet homme. Je savais très bien qu'il n'oserait agir ici mais le reconnaître et le revoir dans des flashs de cette nuit-là me déstabiliseraient probablement. J'étais bien contente d'être avec Ezio. Et même si je n'avais que de la haine à son égard, je devais bien avouer qu'il faisait un parfait garde du corps. De plus, il n'était pas si horrible que je ne l'avais cru au départ. On pourrait même dire qu'il était un parfait gentleman. Ce qui devenait extrêmement rare chez la gente masculine. Je posais alors mon regard azuré sur lui tandis qu'il nous prenait deux verres. Souriante, je retournais à mes occupations en continuant d'observer, d'analyser tous ces militaires mâles.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyMer 18 Sep - 15:21




“Le bal des engagés”



J'avais l’impression qu'elle se faisait grandement chier avec moi ... c'est vrai que je n'étais pas très bavard, ni très agréable mais je n'avais du mal à me sentir moi-même. Bref j'avais plus l’impression de parler dans le vide, mais elle finit toute de même à me répondre. Un verre ? Ok pas de problème, la laissant quelques instants pour aller chercher deux verres. Les mains dans les poches je gardais quand même un œil sur elle, c'était comme si elle chercher quelqu'un, elle regarder la salle et tournais en rond dans la foule sans vraiment trouver ce qu'elle cherche. Je prenais alors les deux verres puis je reviens enfin vers ma cavalière après quelques longues minutes.

Lui donnant son verre je lui adressais un sourire avant de regarder autour, reposant mon regard sur elle en buvant une gorgée de mon verre.

-Voila ...

Je gardais les silences un petit moment avant de lui poser cette question qui me trotte dans la tête depuis que je suis revenue près d'elle

-Tu cherches quelqu'un ? je peux peut-être t'aider . Tu en as déjà marré de moi ? tu cherches déjà un autre cavalier !

Je le disais bien sur en rigolant, seulement elle n'avait pas l'aire de s'amuser mais elle avait l'aire de se sentir mal à l'aise.

-Tu n'as pas l'aire de te sentir bien ... ?C'est tout ses militaire qui te font tourner la tête ?

Je posais beaucoup de questions, et je savais qu'un moment ou un autre j'allais me faire insulté par la belle, je ne la connais pas tant que sa et pourtant je sais qu'elle va m'envoyer boulé dans un futur très proche.

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyJeu 19 Sep - 14:19

le bal des engagés
Observer tous ces hommes n'étaient pas dans mes habitudes. Voir tous ces militaires regroupés en un seul et même endroit était l'occasion rêvé pour retrouver mon violeur. Malheureusement pour moi, plus j'y pensais et moins son visage me revenait. Tout était flou. Ce qu'il m'avait fait resté gravé dans ma mémoire mais ses traits disparaissaient peu à peu. C'est pourquoi je devais absolument le retrouver ce soir tant qu'il me restait une certaine image de son identité. « Voilà... » Ezio était déjà de retour. J'attrapais alors mon verre sans en boire une gorgée. J'étais bien trop préoccupée par la présence de tous ces soldats. Ainsi, je ne remarquais pas le silence qui s'installait. Pour moi, le temps s'écoulait normalement et le manque de parole ne me dérangeait pas. Au contraire, il était le bienvenue dans cette chasse à l'homme que j'entreprenais ce soir. « Tu cherches quelqu'un ? Je peux peut-être t'aider. Tu en as déjà marre de moi ? Tu cherches déjà un autre cavalier ! » Je portais mon attention sur l'italien, levant les yeux au ciel pour lui montrer la stupidité de ces paroles. Il plaisantait mais connaissant notre passé commun, chercher un autre cavalier aurait pu être une possibilité. « Tu n'as pas l'air de te sentir bien... C'est tout ses militaire qui te font tourner la tête ? » Encore des questions. Je soupirais, buvant cul sec le verre que le militaire, mon cavalier de la soirée, m'avait apporté. « J'en veux bien un autre. Merci. » Boire n'était probablement pas la solution. Mais écarter Ezio de mes problèmes était là l'idée que j'avais en tête. Je ne voulais pas qu'il se mêle de mes affaires et encore moins qu'il apprenne mon passé peu glorieux. Comment réagirait-il s'il découvrait qu'un de ces compagnons m'avait agressé puis violé ? Que ferait-il ? Me traiterait-il de 'pute aguicheuse' ou, à l'inverse, tenterait-il de déceler la clef du mystère m'entourant ? Dans tous les cas, je n'avais pas besoin de lui. Je le laissais à nouveau partir, le suivant du regard jusqu'à ce que mes prunelles azurées descendent machinalement sur son postérieur musclé. Réalisant ce que je faisais, je relevais instinctivement mon visage et souriais. « Ezio n'est pas l'homme qu'il te faut... » Commentais-je dans un murmure inaudible. Je reportais alors mon attention sur la foule, cherchant à nouveau mon agresseur. Tenant ma robe ma robe dans une main pour éviter de marché dessus avec mes talons, je faisais ma ronde et apercevais toujours les mêmes personnes en plus d'autres têtes nouvelles. Mais aucune trace du criminel. Je contournais tout le monde, dévisageant chaque homme que je croisais et je finis par retomber sur Ezio au bar. « Tu connais tout le monde ici ? » Demandais-je par simple curiosité. Il répondrait peut-être à certaines de mes interrogations sans que je n'éveille de soupçons sur mes intentions. « Merci pour ce deuxième verre. Je pourrais presque croire que tu n'es pas le même homme que celui que j'ai rencontré en forêt ou sur ce passage piéton. » Je lui souriais, sirotant petite gorgée par petite gorgée ce verre.


Dernière édition par Charlotte Gainsborough le Ven 20 Sep - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Annaël J. Archer
Annaël J. Archer
messages : 670
avatar : Ian Somerhalder
âge : 34 ans
côté coeur : il l'aime depuis des années, c'est pas près de changer, envers et contre tout et il est enfin avec elle ! Cassie ♥
quartier de résidence : la base Redstone, aile est mais possède un pied à terre dans le quartier Providence
métier/études : pilote de chasse & capitaine
INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés 162328tumblrn77qmjJitV1qb8godo3250

Mais d’où vient le feu qui s'empare
De mon âme a moitié ivre.
Soudain court un simple regard
Je veux vivre au bord du vide.
Je veux vivre au bord du vide.

Pour tomber dans ses yeux, tomber
M’abandonner au désir qui s’embrase.
Danser dans ses yeux, danser
Je veux tanguer aux accents de l’extase.

pseudo : Larme d'Etoile
dc : pas de troubles mentaux pour le moment
Tirelire : 86

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyVen 20 Sep - 15:13

que désirs deviennent souvenirs.

Si d'ordinaire Annaël appréciait les bals que pouvaient organiser la base, ce jour, il n'était pas du tout à la fête, et pour cause. Son meilleur ami, qui avait depuis toujours été comme un frère, avait péri durant la dernière mission et traumatisme était encore vivace en lui. Il se disait même qu'être venu ici était une erreur mais tous ses coéquipiers l'ayant encouragé à venir, il avait finalement enfilé son uniforme de circonstance pour venir ici. Son cœur saignait et n'était guère à la fête mais quand il vit les visages d'autres participants, il comprit que la majorité des personnes présentes s'étaient elles-aussi forcées à venir. La tristesse n'était cependant pas le voile dont beaucoup s'était couvert la face mais on pouvait y lire de l'ennui, de l'agacement, certains semblaient même déjà chercher une échappatoire. En définitive, peu étaient les convives à être satisfait de leur présence en ces lieux. A défaut d'avoir le sourire d'un joyeux luron, il ne se sentira pas trop mal à l'aise parmi les autres blasés du genre.

Ne prêtant qu'une attention distraite au groupement de la foule, Annaël conclut simplement que tout ceux qui se connaissaient s'étaient retrouvés ensemble et qu'en définitive, il avait sous les yeux ces sempiternels clans que personnes ne pourraient intégrer si ce n'est par l'invitation d'un des membres du cercle. De loin, il aperçut bien certains de ses coéquipiers qui l'avaient poussé à venir mais étrangement, il préféra se faufiler discrètement vers la bar. Il avait déjà fait l'effort de venir, il ne fallait trop lui en demander non plus et bavasser ne l'intéressait guère. Il savait qu'il ferait un très mauvais interlocuteur et décidait alors de rester dans son coin pour ne pas briser l'ambiance. Si quelqu'un l'approchait, ce serait à ses risques et périls.

Tournant son regard dénué de vie vers le punch, il se prit un verre. Quitte à être ici, autant s'occuper et il préférait - du moins le croyait-il à ce moment-là - passer pour un dépressif alcoolique plutôt que comme un chien perdu. Et puis comme chacun le sait, l'alcool avait tendance à réchauffer les âmes amères, ou du moins à les rendre plus joyeuses et au point ou il en était, il n'en demandait pas plus. S'enfilant trois verres l'un derrière l'autre, il reporta ensuite son attention sur l'assistance, non sans s'être rempli un quatrième verre au préalable qu'il gardait avant un instant avant de le porter à ses lèvres. Mise à part le chef de la base et quelques militaires, il ne connaissait pas grand monde.
bohemian psychedelic

_________________
❝Je fais de toi mon essentiel❞
Tu sais mon amour, tu sais les mots sous mes silences, ce qu'ils avouent, couvrent et découvrent. J'ai à t'offrir des croyances pour conjurer l'absence, j'ai l'avenir gravé dans ta main, j'ai l'avenir tracé comme tu l'écris. Tiens, rien ne nous emmène plus loin qu'un geste qui revient. Je fais de toi mon essentiel, tu me fais naître parmi les hommes. Je fais de toi mon essentiel, celle que j'aimerais plus que personne. ♡ ARCHERSON
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyVen 20 Sep - 18:28

    Fronçant les sourcils, James fut très surpris de la réponse du jeune MacKeegan. Il ne s'agissait pas de lui, mais de son grand frère. Tournant le regard vers la direction qu'il lui indiquait, le scientifique ne pu s'empêcher de sourire en voyant le bellâtre qu'était l'illustre PDG. Visiblement, le charme était une caractéristique familiale. Et l'article qu'il avait pu lire ne rendait pas compte du physique attrayant de cet homme. Restant quelques secondes les yeux fixés sur le chef de famille, il le détailla, intrigué par sa manière de scruter le public. Ce MacKeegan avait l'allure d'un homme particulièrement bien accepté par la gente féminine, et James était certain qu'il était ce genre de personne à chercher une conquête dès que le soleil se couchait. Reportant son attention sur le jeune homme, il émit un léger rire sur la notion "d'imposant" dont venait de parler Liam. Il était vrai que le petit frère n'avait que du grand, le charme mystérieux et plaisant à regarder. Il était plus fin, plus petit aussi, mais il n'en perdait pas pour autant l'intérêt de James. " Ce n'est pas la stature qui fait l'homme, mais ce qu'il y a à l'intérieur de sa tête. Et étant donné votre manière de vous exprimer, je peux imaginer qu'elle est plutôt bien remplie !" Sans s'en rendre compte, James avait arrêté de triturer ses pauvres doigts déjà bien abimés, il avait relâché quelques uns de ses muscles et sa posture était plus avenante. La discussion lui avait permis d'oublier un instant, le stress d'être en contact avec des inconnus et la peur de ne pas les comprendre. A son âge et avec sa profession, il était toujours difficile de se rendre dans une soirée comme celle-ci et passer pour le nigaud de la bande. Surtout avec un QI dépassant les 150.

    Programmeur? Il travaillait dans l'informatique ? Le scientifique n'avait donc pas eu tort sur la capacité de sa boite crânienne, et il lui adressa un franc sourire. Ne travaillant pas dans le même domaine, James avait pourtant l'habitude de se lier plus facilement avec des personnes exerçant dans l'informatique. Il y avait un langage propre à ce domaine, une manière d'illustrer la réalité et de la comprendre, que la science et la technologie informatique avaient en commun. Totalement omnibulé par la construction, la création de choses, James avait eu sa période où la programmation l'avait fasciné. A chaque chiffre, à chaque mots, à chaque signes correspondait une fonction, une structure, et il s'était pris d'un amour fou pour les langages internet par la même occasion. Mais sa passion pour l'électroménager l'avait vite rattrapé, et il se cantonnait maintenant à comprendre chaque système de chaque aspirateur ou micro-onde se trouvant à porter de main. "Ingénieur ? C'est impressionnant dites moi, vous allez l'air plutôt jeune en plus ! Je vous félicite de vous être lancé dans une branche aussi délicate que la programmation, c'est un domaine tellement complexe qu'il en devient parfois indéchiffrable."Attrapant un verre qui jonchait sur la table, le scientifique en prit une gorgée et se remit à parler avec une facilité qui aurait impressionné sa thérapeute. "L'armée n'a été qu'on pont pour me permettre de travailler dans un domaine que j'affectionnai particulièrement. Je suis docteur en nanotechnologie, et spécialisée dans la création de nouveaux systèmes d'armes de pointes. Et ce métier implique de souvent se retrouver seul à ce type d'obligation sociale. Je ne me permettrais pas d'ennuyer une quelconque personne avec les horaires et les demandes particulièrement prenantes de ma profession.
    Prétexte ou non, le visage juvénile de James affichait un large sourire. Il était presque fier d'avoir trouvé une excuse pour expliquer sa situation de célibataire. La soirée ne se prêtait pas le moins du monde à une explication sur son comportement étrange et décalé. Regardant le reste de la foule, il fut à nouveau intrigué par le frère de Liam. Pourquoi cet homme si important avait-il quémander la venue de son frère sur la base ? Les programmeurs ici ne manquaient pas, James avait pu en prendre conscience lors de nombreuses réunions avec eux. "Puis je me permettre de vous demander pourquoi vous avez accepté l'invitation de votre frère à Redstone? Ce n'est pas le lieu le plus accueillant pour un ingénieur aussi jeune que vous... Sauf si vous avez un réel intérêt pour le bruit incessant des cours de tirs et la nourriture peu ragoutante.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 22 Sep - 21:20



Succes is the best revenge
Sage galérait toujours autant, comptant le moindre pauvre centime. Vouloir être musicienne quand on habite une petite ville perdu d’Amérique, c’est pas toujours facile. C’est même plutôt difficile. La vérité, c’est qu’elle n’arrivait pas à finir le mois correctement, ni même à le commencer et que personne ne semblait s’intéresser à elle. il n’y avait pas de casino ici, pas de bar branché et peu de recruteur de maisons de disques. Alors elle se retrouvait cantonner au bar du coin et au parc le samedi après-midi.

Alors forcément, quand elle avait vu cette petite annonce comme quoi la base cherchait une musicienne pour animer la soirée du bal, elle s’était tout de suite portée volontaire. Elle n’était pas forcément une grande animatrice de soirée, parce qu’elle ne chantait pas forcément des chansons pour danser, mais elle avait un peu revu son répertoire pour l’occasion. Elle avait besoin d’argent, désespérément. Alors elle ferait un effort, elle chanterait des trucs qui bougent.

L’audition s’était très bien passée et heureusement pour elle, elle avait été choisie. Le cachet de la soirée lui permettrait de payer son mois de loyer. C’était déjà ça. Il ne lui resterait pas grand-chose pour elle quand elle aurait vu son propriétaire, mais au moins elle n’aurait pas de soucis à se faire à ce sujet. Et aujourd’hui, c’était le grand jour. Elle allait chanter devant plus de gens que ce dont elle avait l’habitude, dans un registre auquel elle n’était pas habituée, et elle devait avouer qu’elle était profondément stressée. C’était un jour important. On ne savait jamais qui pouvait se trouver dans cette salle. Alors elle avait mis sa plus belle robe et ses plus belles chaussures avant de monter sur scène.

Après une 45 minutes sur scène, un autre groupe vint pour prendre la place de Sage sur scène et elle  sortie avec le sourire au lèvre. Elle pensait avoir eu un succès plutôt sympathique. Et puis de toute façon, jouer la mettait toujours de bonne humeur et lui redonnait toujours espoir en l’avenir. Elle décida d’aller chercher un truc à manger au buffet. Autant profiter de la soirée non ?
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyDim 22 Sep - 23:13

De base, il avait decide de se mêler aux gens dans le but de satisfaire son aîné. Mais finalement, il avait peut-être choisi une bonne personne pour commencer et se mettre dans l’ambiance. James était un interlocuteur agréable qui avait une bonne capacité à rendre une conversation intéressante. Sans oublier que d’une gentillesse exemplaire, il n’était pas en reste en ce qui concernait des compliments à son encontre. Bien qu’il se doutait que ce n’était nullement une technique de drague, il appréciait et ne pouvait nier la réciprocité de l’appréciation. «Vous aussi vous pratiquez un beau parlé ! » dit-il amusé face à ses premiers propos. Finalement, l’homme à ses côtés semblait plus enclin à discuter normalement et les débuts difficiles semblaient être désormais dépassés. Peut-être était-il quelqu’un de timide qui avait besoin d’un peu de temps pour arriver à se laisser aller par un échange verbal avec quelqu’un. Il se savait quelqu’un d’assez cool pour habituellement ne pas mettre de pression, mais après, cela dépendait forcément de la personne en face. Si jamais cet homme avait du mal en général, qu’il soit agréable ou non pouvait aider mais ne faisait pas tout non plus. De plus, la conversation avait été amenée par ses soins sur le travail, tant pour en apprendre davantage que pour continuer la discussion, et cela semblait avoir suscité un vif intérêt chez James qui affichait un sourire plus prononcé. Cela était de bon augure puisque concrètement, il affectionnait fortement ce qu’il faisait de ses journées. Il avait d’ailleurs fortement apprécié la description, certes succincte, formulée.

«Sans cette complexité, ce travail n’aurait aucun intérêt. Je suis peut-être encore jeune mais j’affectionne l’informatique depuis mon plus jeune âge, j’ai donc eu le temps de pouvoir en arpenter les méandres aussi profondément que possible, même si je n’ai pas encore tout vu ! Mais je suis loin d’abandonner cet objectif ! »dit-il une nouvelle fois amusé.

Suivit alors l’explication de son domaine de prédilection professionnel. Docteur en nanotechnologie. Effectivement ils se rejoignaient dans l’étendue de la complexité du domaine, néanmoins il fut impressionné. Ce n’était pas n’importe quoi et ça méritait qu’on s’y attarde. Il ne put s’empêcher de sourire en comprenant ce qu’il voulait dire par les horaires. Il n’était pas dicté par ces règles, il était indépendant, mais il était le genre d’hommes à passer des heures et des heures à la suite d’un perfectionnisme aigu, il lui arrivait donc souvent de ne pas pouvoir avoir de contacts sociaux plusieurs jours d’affilés par soucis professionnels.


«Je comprends parfaitement, quand on aime son travail on ne peut s’empêcher d’en perdre la notion du temps. Mais je suis impressionné d’avoir en face de moi un docteur en nanotechnologie. Je serais curieux d’en apprendre davantage sur le domaine et le travail en soi. »

Il était tout à fait sérieux et ne disait pas ça en l’air. Mais il n’avait surtout pas oublié qu’il était spécialisé dans les armes de pointe. Ce n’était pas un domaine inintéressant du tout. Il fut néanmoins amusé de la suite et du questionnement qui taraudait l’esprit de son comparse actuel. Il était en réalité tout à fait d’accord avec la logique de cet homme : il n’avait objectivement rien à faire là. Mais concrètement, il ne travaillait pas réellement sur la base – voire pas du tout – et il n’était uniquement présent que parce que son aîné avait décidé soi-disant de se mettre au vert dans cette ville. Sinon, à l’heure actuelle, il serait toujours à Dublin. Un petit rire ponctua la fin des propos du docteur avant qu’il ne réponde.

« Rien ne vaut de la nourriture bien de chez moi à mes yeux vous savez ! Mais concrètement, je ne suis pas là pour le boulot. Mon frère a décidé de faire une petite retraite dans cette ville et il m’a tout simplement embarqué dans son aventure. Bien que je fasse des allers-retours avec Dublin, si je peux travailler ici aussi je ne vais pas me refuser du travail en plus. Je suis en quelque sorte un passionné… là où on m’appelle pour jouer avec les codes, je ne peux qu’accourir ! »il tourna la tête vers James avant de sourire amusé et de reprendre la parole « En somme, je suis là en touriste si vous voulez. »Son frère avait bien spécifié qu’il serait mieux tolérer que lui, autant passer pour un innocent et faire croire qu’il n’avait rien à faire là. Ce serait finalement plus simple. « Et vous alors ? Vous êtes un brillant spécimen. Pourquoi vous cantonner à Redstone ? Vous pourriez faire bénéficier des instances supérieures de votre intelligence. Rencontrer des experts tout aussi doués que vous et vous épanouir davantage. Qu’est ce qui vous pousse à rester ici ? »Après tout, James aussi avait tout le potentiel pour s’élever. Son âge n’était nullement avancé pour qu’il se sente obligé de rester cloisonné en ces lieux. Il se rendit compte que la musique venait de s'arrêter et regarda vers la scène. Cela annonçait un changement de groupe apparemment.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyLun 23 Sep - 18:11

La demoiselle était partie tête baisser dans la foule, je ne sais ou pendant que moi j'allais chercher à boire, bref j’étais dans mes pensées, repensant au passé et ce qui c'étais passé dans ma vie d'avant. Une fois de retour auprès d'elle, elle ne répond pas à toutes mes questions simplement qu'elle désire un autre verre, rigolant je retourner près du Bar pour aller lui chercher un nouveau verre. Je ne savais quoi penser de cette soirée, ça ne changer rien entre elle et moi ! je ne ressens aucune chose pour elle, elle ne m'attire pas du tout. Pourtant quand je posais mon regard sur la belle j'avais beaucoup de mal à le détourner, surtout de son regard ! Elle avait un regard tellement perçant qu'il était difficile de ne pas la fixer.
Je restais un petit moment au bar à attendre son verre, jusqu’à ce qu'elle vienne me rejoindre, pourtant mon attention sur elle je regarde autour de moi en hochant légèrement la tête.

-Je ne connais pas tout le monde, juste quelques têtes qui me revienne, juste des noms par-ci par-là mais sans plus ! Pourquoi tu cherches quelqu'un ?

Buvant une gorgée de mon verre je la regarde de nouveau, hochant la tête en souriant.

-Tu n'as pas vraiment cherché à savoir quel genre d'homme j'étais, tu t'es simplement dit un militaire connard je t'aime par toi ! Nan sans rire tu n'as encore rien vu ... et j'ai du mal à croire que c'est toi qui à essayer de me renverser et qui m'a insulté dans les bois. Tu n'es pas la même ... qu'avez-vous fait à Charlotte !

Je souris doucement en buvant une gorgée de mon verre.
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés EmptyLun 30 Sep - 18:29




le bal des engagés.


« Voici Liam MacKeegan, mon petit frère. Liam, Monsieur Fenton-Rhodes, il est à la tête de cette base. » « Enchanté. » Jack sourit presque poliment d'un haussement de sourcils, en serrant la main que le fameux Liam lui tendait. Il n'avait jamais eu l'occasion de parler au plus jeune McKeegan; et, visiblement, l'occasion ne viendrait probablement pas ce soir-là, Doran s'éclipsant avec son cadet en s'excusant. Il les observa s'éloigner, notant l'air étrangement mystérieux des deux frères, les fixant le plus discrètement possible comploter au loin, suspicieux. Jack avait beau étrangement apprécier et estimer l'aîné pour ses qualités de beau parleur, il était loin de lui faire confiance. Surtout lorsqu'il adoptait des attitudes soupçonneuses sur SA base.

Son observation des deux hommes fut interrompue par une voix familière, cependant. « Eh bien pour un second rendez-vous, on peut dire que tu fais fort… » Il tourna la tête pour se retrouver face à Cedric et ses piques ironiques légendaires. Il ne comprit pas immédiatement le sous-entendu cependant, jusqu'à ce qu'il indique discrètement Doran du regard... Jack rit doucement, son sourire en coin lui aussi habituel au lèvres. « Seriez-vous jaloux, Dartmore? » Il se retourna vers la salle, cherchant du regard les McKeegan qui avaient désormais disparu. Bon... La musique battait à son plein, animée par une chanteuse très agréable à regarder. Lorsque celle-ci finit son répertoire et quitta la scène, remplacée par le groupe suivant, les deux hommes la suivirent sans même s'en rendre compte des yeux -comme probablement une grande partie de la salle, d'ailleurs, même ci la demoiselle s'efforçait de se faire discrète. Jack donna un coup de coude joueur à son ami. « Elle est pas mal, la chanteuse, là. Je suis sûr qu'elle apprécierait une bonne danse avec journaliste aussi canon que toi... » Regardant Cédric les sourcils haussés et un sourire malin, il prit un malin plaisir à le taquiner. « Bon, j'te laisse à ta demoiselle, j'ai d'autres gens à rencontrer mon vieux. J'suis un homme occupé, comme tu le sais. » Donnant une légère tape sur l'épaule de son camarade, il s'éloigna d'un pas nonchalant, n'ayant à dire vrai aucune personne précise en tête avec qui discuter. Se contentant d'observer la salle d'un air satisfait, marchant sans même regarder où il se dirigeait... Jusqu'à ce qu'il se cogne contre quelqu'un assez violemment. « Oh, pardon. »

vous pouvez vous incruster hein INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés 2145037518 
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty
MessageSujet: Re: INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés   INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE COMMUNE ✈ le bal des engagés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: Annonces et sujets commums-