AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 + crèvecoeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


BULLETPROOF
Invité
Invité

MessageSujet: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 12:25



lexie wyatt cahill

« citation citation citation citation citation »
NOM(S) : cahill. PRÉNOM(S) : lexie wyatt. son père avait toujours espéré, après quatre filles, avoir un garçon qu’il aurait prénommé wyatt. mais le sort en décida autrement et lexie, la cinquième fille cahill, surnommée « lex » par M. cahill lui-même. AGE : trente ans. LIEU DE NAISSANCE : new york. ORIENTATION SEXUELLE : assume totalement son attirance pour les personnes du sexe opposé. al contrario elle n'admet en aucun cas celle que peut avoir envers la gente féminine. SITUATION AMOUREUSE : femme en couple avec carl. mais est surtout amoureuse d'une autre. SITUATION FINANCIÈRE : plutôt fourmi que cigalle, elle n'a pas à s'en plaindre. MÉTIER/ÉTUDES : gérante du Stone Red Bar. SI MILITAIRE, GRADE : écrire ici. GROUPE : IGNORING WAR. AVATAR : . CRÉDITS : tumblr.


this time i'll be bulletproof

Lexie est éprise de liberté et si elle apprécie le changement, c'est cependant dans la continuité. Elle est aussi maniaque dans certains domaines, aussi fait-elle preuve de méticulosité et n'apprécie pas que l'on touche à ses affaires. On pourrait lui reprocher de manquer parfois de fantaisie, de n'être pas très démonstrative dans ses sentiments, mais certainement pas de fuir ses responsabilités. Capable de colères violentes lorsqu'elle fait face à une iniquité, elle est alors redoutable. Mystérieuse, elle possède une incapacité à parler d’elle-même. Handicapée des révélations un peu trop personnelles. C'est ainsi qu'on la qualifierait. Pas du genre à parler de ses problèmes, de sa vie personnelle, de quoique ce soit en fait, elle n'en parle pas que très rarement. Comme la mer sur laquelle elle vogue sans lassitude, son caractère et sa nature restent parfois imprévisibles. Lexie est dotée d'un humour assez subtile, un peu froid et surprenant, mais qui a son effet, et n'hésite pas à taquiner son monde. C’est une deuxième capacité très prononcée que l’on retrouve chez la jeune femme. Elle est rancunière et éprouve rarement de l’indulgence pour les gens qui la cherche trop. Ne cherchez pas à savoir ce qu’elle peut penser, vous vous brûlerez les ailes tout comme un certain Icare qui s’était trop approché du Soleil, grisé par la nouveauté mais redescendu sur Terre à la manière d’un Ange déchu du ciel… elle donne le sentiment – rarement injustifié – de maîtriser entièrement la situation. Son charisme suffit à faire taire les insolents, et ses yeux parlent pour elle lorsqu’elle est agacée, ou charmée. En bref, Lexie ne donne pas matière à critiquer, et personne ne l’impressionne. Pour ce dernier point, l’inverse est toutefois loin d’être vrai… vous vous en rendrez compte par vous-même si vous avez un jour l’occasion de la croiser. Mais la grande question, ce n’est pas comment cela va-t-il commencer, plutôt comment cela va-t-il finir…


i was meant to be a warrior
femme ambitieuse, passionnante, et incroyablement courageuse, mais ce qui est intéressant, c’est qu’elle est en réalité très vulnérable + volontaire + peu démonstratrice dans ses sentiments. n'exprime que très rarement ses sentiments, ce qu’elle ressent réellement. Elle sera toujours dans la retenue + a en elle une grande fierté qui est mise à rude épreuve + est impétueuse, honnête et ne crois pas aux moyens détournés pour faire ce qu’elle entend faire + se dit indépendante + a toujours d’excellentes répliques assez caustiques + avenante, elle a la réputation de séduire, et pourtant absolument pas +  exigeante avec elle-même, ne supporte pas la défaite et refuse de perdre + aime avoir raison et ne semble pas prête à avouer à quiconque ses torts, c’est une véritable forte tête + Lui résister apparaît très difficile tant sur le plan personnel que professionnel + mange tout le temps et ne grossit pas + travaille également en tant que bénévole à la spa + pourrait adopter tout les animaux de la spa si elle le pouvait + a un chat. un chien, jack, qui malheureusement est très con + est plus froussarde qu'une fillette de dix ans – croit à la magie vaudou, aux esprits, tout ce qui est paranormal + craint de finir vieille fille et de vivre avec trente chats, 15 chiens et 2 poissons rouges + n'aime pas qu'on l'ignore + oublie souvent ce qu'elle doit faire + peut aborder n'importe qui dans la rue pour une raison banale voire stupide + est une bisexuelle dans le placard, et n'a pour l'instant pas l'intention d'en soritr + est une spécialiste quand il s'agit de surprendre des gens à l'improviste + elle devient intenable à l'approche de noël. c'est une véritable fanatique de cette période de l'année + à un son côté très tactile + possède un tatouage derrière son oreille gauche, une croix est achluophobique, c'est-à-dire qu’elle a peur de l’obscurité et du noir + ne porte que des talons hauts, au plus grand regret de ses pieds


Je me présente, je m'appelle prénom mais on me connait plutôt sous le nom de tiber et je suis âgé(e) de vingt-deux ans. Ma fréquence de connexion tourne autour des 5 jours par semaine. La célébrité que j'occupe sur ce forum est sarah shahi, et mon personnage est un scénario. J'ai trouvé Bulletproof sur si je dis où, j'ai le droit à quoi ? et je le trouve parfait, comme moi rooh Le code du règlement est OK par Addie.


Code:
[b]sarah shahi[/b] ✈ lexie cahill



Dernière édition par Lexie Cahill le Jeu 26 Nov - 17:31, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 12:26

this is my riffle, this is my gun. this is for fight, this is for fun…

On dit que le prénom à avoir avec le destin, qu’il raconte notre histoire. Ce n’est pas par hasard que l’on porte un prénom, il dit quelque chose de nous, de ce que nos parents veulent que l’on accomplisse. Les prénoms ont la lourde tâche de porter sur leurs simples lettres tout un destin, toute une vie. Beaucoup pense que ce ne sont là que légendes et fabulations de conteurs. Mais derrière chaque prénom se cache un passé, un présent et surtout un futur. Quelque chose de mystique accompagne ces prénoms aux mille desseins possibles. Celui qui se connaît, connaît l’univers tout entier. Mais qui oserait prétendre comprendre la symbolique de son prénom ? Ce que l’on attend de lui ? Ce qu’il est voué à accomplir ? Est-ce notre prénom qui détermine notre penchant vers le Bien ou le Mal ? Ne serait-on finalement pas que de simples pions sur un échiquier qu’une main Céleste – notre Destin – déplace ? Alors ces choix que nous croyons prendre, provoquent-ils autant de conséquences que l’on veut bien nous le faire croire ? Le simple battement d’ailes d’un papillon peut-il engendrer une tornade, quelque part ailleurs ? Et si finalement cette tornade, c’était chacun de nous ? Et si nous étions les propres acteurs de notre vie et non plus une conséquence d’effets aléatoires ? Ainsi, cela signifierait que notre Histoire est un livre à pages blanches qu’il nous faudra remplir tout au long de notre vie. Ce livre n’aurait pas de fin tant que quelqu’un continuerait de le faire perdurer à travers le temps, en le lisant ou même en le complétant… Chaque livre serait différent… Tous aurait un titre évocateur et définirait ce que nous sommes, ou du moins, ce que nous avons tenté de devenir. Néanmoins, tous les livres commencent de la même manière… « Il était une fois »…

La pluie venait bercer la petite fille qui était étendue dans son lit, le regard posé sur le plafond. Âgé de quinze ans, la jeune fille avait toujours été fière de son père, avait inlassablement éprouvée une grande admiration pour lui, malgré le fait qu’il soit très absent de sa vie. La blonde était sur le point de s’endormir quand un bruit sourd vint la faire sortir de ses pensées, le bruit d’une porte que l’on défonce, le bruit d’un coup de fusil déchirant l’enveloppe sombre de la nuit. Un frisson venait prendre possession de son corps alors qu’elle se glissait dans une cachette, ses yeux rivés sur la petite fente qui donnait sur sa chambre. Pétrifiée à l’idée de ce qui pouvait se passer en bas, elle ne bougeait pas, apeurée. Difficulté à retenir sa respiration trop bruyante, elle ne bougeait pas et le silence revenait dans la pièce. Seul l’écho de son souffle entre ses lèvres était audible. Incapable de bouger, impossible de dire combien de temps elle est restée à attendre. C’est quand les rayons de soleil venaient traverser sa fenêtre qu’elle se décida à sortir de cette cachette, qui avait été la sienne durant toute la nuit. Son petit corps tremblait de peur alors qu’elle descendait les escaliers. Les yeux fermés, le silence était trop lourd. Son pied nu se posait dans quelque chose de froid, une substance visqueuse et étrange. Ses yeux s’ouvraient pour se poser contre le sol. Vision d’horreur qui se dessinait sous ses yeux, son corps basculait, son souffle se coupait et l’image prenait une place bien distincte dans son esprit. Incapable de faire d’autre chose que d’appeler la police, elle pensait que cet acte morbide était un acte de pure vengeance. Son père, béret vert de carrière (forces spéciales américaines), avait participé à une mission en Irak : un saut HALO pour capturer un terroriste dans un village irakien. Son engagement envers son pays entraina sa propre mort.

La douleur pouvait se manifester sous différente formes. Ce pouvait être un petit pincement, une légère irritation, une douleur lancinante ou une douleur que l'on supportait tous les jours. Et il y avait le genre de douleur qu'on ne pouvait pas ignorer ; une douleur si grande qu'elle bloquait tout en vous et faisait disparaître le reste du monde jusqu'à ce que la seule chose à laquelle on pensait c’était à quel point on souffrait. La façon dont on gérait notre douleur dépendait de nous. La douleur, on l'anesthésiait, on la surmontait ou on l'ignorait ; et pour certains d'entre nous la meilleure façon de gérer la douleur c’était de foncer tête baissée.

Quelques années plus tard, elle déménageait à Huntsville. Certains se sont brûlés les ailes et essayent d’effacer leurs souvenirs pour repartir à zéro, alors que d’autres voudraient voir certains instants durer éternellement. Lorsqu’elle était arrivée à là-bas, à l’âge de 23 ans, Lexie avait heureusement quelques économies. Elle avait pu payer un loyer pour vivre avec sa meilleure amie, et s’était dégoté un petit job en soirée pour régler les factures de la vie courante. Elle avait obtenu un emploi de barmaid de nuit et la journée, elle avait commencé un apprentissage pour devenir entrepreneur. Et même si les finances n’étaient pas toujours au beau fixe, la jeune femme avait pris goût à la liberté, cette fameuse liberté d’agir dont on l’avait privé. Après 5 ans de bons et loyaux services dans son bar, la jeune femme, qui avait gagné la confiance du propriétaire, s’est vu confier la gestion du bar.

La douleur vous deviez arriver à la surmonter, espérer qu'elle disparaisse d'elle-même et espérer que la blessure qui l'a causée se referme. Il n'y avait pas de solution, pas de remède miracle. Vous deviez respirer à fond et attendre qu'elle s'estompe. La plupart du temps, on pouvait gérer la douleur mais parfois elle s'abattait sur vous quand vous vous y attendiez le moins, elle vous attaquait en traître et ne vous lâchait pas. Vous deviez juste continuer à vous battre parce que, de toute façon, vous ne pouviez pas l'éviter et la vie en fournissait toujours plus.

Lexie, on peut se parler cinq minutes ? Arthur, l’homme qu’elle avait rencontré il y a quelques années dans son propre bar se tenait près de la sortie des employés. Ils s’étaient revus plusieurs fois depuis leur première rencontre, qui n’avait pas été tout à fait banal et tout s’était enchaîné.

flash back

Lexie était de service, et Arthur  - qui était en réalité le fils du patron - se faisait passer pour un simple client afin de la tester.  Une vodka s’il vous plait. Intriguée par la voix grave de cet homme, la brune regarda d’un coup d’œil discret la personne se tenant en face d’elle, tandis qu’elle saisissait un verre. Son visage lui était familier, cependant elle n’arrivait pas à mettre un nom dessus. L’homme remarqua l’attention que lui portait la barmaid et sur son visage apparut un sourire. Deux vodka finalement. La jeune femme allait répliquer qu’elle ne buvait pas avec les clients mais elle n’eut à peine le temps de prononcer un mot que déjà la bouche de cet homme s’était ouverte.  Je vais vous tenir compagnie.  La mâchoire de sa voisine se crispa, ce que Arthur ne put s’empêcher d’apercevoir. Un problème ?  Le plan marchait comme sur des roulettes. La barmaid ne se doutait pas une seconde des intentions qu'avait ce « client ». Il jubilait et n'attendait qu'une chose: la fin de cette mascarade et voir le visage décomposé de celle-ci. Vous êtes mon problème ce soir. Je ne suis pas très branchée speed dating voyez-vous.  Elle lui tendit son verre puis prépara une autre commande, ignorant à présent la présence de l’homme. Lexie fronça les sourcils, cette barmaid était étrangement distrayante malgré son caractère bien trempé.  Vous finissez à quelle heure ce soir ?  Il se gratta rapidement la nuque en saisissant à pleine main le poigné de la jeune femme.  Il osait remettre le couvert, était-ce une bonne idée ? Il la fixait. An eye for an eye, a tooth for a tooth. Lexie, quant à elle, même si elle avait une énorme envie de le gifler, se contenta  de se rapprocher de lui avec une petite moue adorable mais en apercevant l’air benêt de cet âne, elle l'attrapa par la mâchoire pour qu'il la regarde droit dans les yeux. Dans tes rêves.  Elle sourit, satisfait puis reprit derechef son occupation d'il y a deux secondes ; pour finalement ne plus lui adresser la parole de toute la soirée.
flash back

Depuis leur relation avait énormément évoluée, arthur étant devenu le petit ami de Lexie. La jeune femme s’avança vers lui d’une démarche rapide. Oui, mais fais vite, j’ai François qui m’attend. Tu es libre ce soir ? Je voulais savoir si ça te disait un restaurant, juste toi et moi… ça fait longtemps. Lexie eut un moment de surprise avant de retrouver ses esprits, elle ne savait plus quoi répondre. Euh… je ne sais pas, peut-être oui mais cette semaine ça risque d’être compliqué, je suis assez prise. Elle aurait dû lui dire qu’elle risquait d'être prise toutes les autres semaines, mais il aurait remarqué que quelque chose ne tournait pas rond chez la jeune femme. Lundi prochain alors ? Je passerais te prendre ici. Je ne sais pas, je te rappelle d’accord, je dois y aller. Elle se tourna une dernière fois vers son petit ami avant de lui lancer un petit sourire suivit d’un baiser puis elle se dirigea vers la porte pour aller dans la grande salle. La jeune femme savait si elle était libre ou non lundi, elle savait aussi que cette semaine n’était pas si chargée que ça, mais ce qu’elle ne savait pas c’était ce qu’elle ressentait pour lui, ni ce qu’elle attendait réellement de cette situation, ni que parfois, les attirances peuvent-être réciproques mais sans forcément pour le meilleur.

elle est là, c'est pas pour rien.   les images défilaient devant ses yeux mais elle ne semblait pas comprendre leur sens, la signification de cet enchaînement. son regard était perdu sur l'écran plat accroché sur le mur d’en face. elle releva les jambes, tout doucement, comme si elle ne voulait pas brusquer le déroulement du film qui se tenait devant elle. elle ne savait plus le nom du film, mais à entendre les hurlements que poussait la jeune femme blonde en courant dans ce couloir, ce film ne pouvait être qu'un film d'horreur. La jeune femme entoura ses jambes de ses bras.   tu crois qu'elle va mourir ? moi je crois que oui, c'est toujours comme ça, l'idiote du film se fait tuer en prenant une porte qu'on lui a hurlé de ne pas prendre. demanda-t-elle dans le vide. pas tout à fait dans le vide. elle sortit alors de son état catatonique et tourna la tête sur le côté, un sourire en coin se dessina. tu sais que tu me fais flipper, comment tu peux savoir que j'arrive, j'ai essayé de ne pas faire de bruit. elle pencha la tête sur le côté. tu as juste essayé, mais tu n’es absolument pas discrète. dit-elle en riant. son corps de défigea et se poussa sur le côté, laissant de la place sur le canapé pour sa plus proche, trop proche même, amie. alors qu'est-ce que j'ai raté de ce navet ? demanda-t-elle en croisant ses jambes en tailleurs. Lexie secoua la tête, navrée. pas grand-chose à vrai dire, comme je te l'ai dit, l'idiote blonde de service ... elle sentit alors le regard d’Addison sur elle. elle se tourna et afficha une mine outrée, et la frappa sur l'épaule en guise de réponse. La blonde en perdit l'équilibre, ne s'attendant pas à ça, et se retrouva à plat ventre contre le sol. la jeune femme se pencha alors, à quatre patte sur le canapé.  ben alors, on ne tient plus… ça va ? demanda lexie inquiète.  ne bougeait plus, elle posa alors une main sur son épaule et la bougea un peu. Mais rien. Aucun mouvement.  oh mon dieu, je l'ai tuée !   elle se pencha un peu plus, mais elle manqua de perdre l'équilibre et se rattrapa d'une main à même le sol et l'autre sur son amie. elle était dans une position peu confortable et un peu trop intime. elle sentit son cœur battre plus vite que d'habitude. Addison, cap de me répondre ? elle la secoua. mais rien à faire, elle n’avait pas pu, elle n'avait pas pu la blesser comme ça. elle leva alors la tête, cherchant son téléphone, quand elle sentit un bras encercler sa taille. elle baissa aussitôt la tête et vit la blonde, complètement réveillée. elle n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle se retrouva dos au sol, la jeune femme sur elle. Cap, tu sais que t'es adorable quand tu paniques. la jeune femme essaya de la repousser mais elle était beaucoup plus forte qu'elle, pour le coup. tu n'es qu'une stupide imbécile ! elle arrêta de la taper mais qu'est-ce que tu peux être con ma parole, tu m'as fait tellement peur ! dit-elle en soupirant, levant les yeux au ciel. c'était trop tentant ! la jeune femme lui tira la langue.  dis, ça te dis pas de te relever ?  mais la seule réponse d’Addison fût son mouvement de corps, elle se mit à l'aise sur elle. non je suis bien là, c'est confortable Lexie la regarda outrée. ah ouais ? je suis confortable ? ouais je crois bien elle se releva, lui tendant une main au passage pour l'aider à se relever. La blonde se remit à l'aise sur le canapé, aussitôt la gérante se dépêcha de la rejoindre et posa sa tête sur ses genoux, s'allongeant de tout son long.  on va manger quoi ce soir ? j'ai ramené à manger.  la jeune femme releva alors la tête.   t'es bonne à marier toi ! Addison afficha un sourire en coin, et posa une de ses mains sur sa longue chevelure brune. Elles se côtoient, apprennent à se connaître et malgré leur claire différence, semble beaucoup s'entendre et se plaire. L'air de rien et au fil des jours, un petit jeu de séduction se met alors en place. Jeu auquel Lexie s'adonne non sans faire régulièrement marche arrière, toujours angoissée à l'idée de vivre pleinement qui elle est.


Dernière édition par Lexie Cahill le Jeu 26 Nov - 1:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
avatar
Aliénor L. de Cacqueray
messages : 53
avatar : Ashlyn H.
âge : 26 ans
côté coeur : Célibataire
quartier de résidence : Redstone
métier/études : ESM Saint-Cyr - promotion de Castelnau / Lieutenant du 13e RDP (armée de Terre française)
"Parfois Aigle, Toujours Lion" - devise du 13e RDP
Lieutenant en stage - cherche toujours son mentor
Tirelire : 56

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 14:25

Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Mallory A. Ross
messages : 76
avatar : Jessica Stroup
âge : 28 ans
côté coeur : Célibataire
quartier de résidence : Madison
métier/études : Sapeur pompier

- RP avec Lodrick
- RP avec Kathleen
- RP avec Mana
- RP réservé Ashley
- RP avec Declan
- RP avec Jason (à faire)



pseudo : Callaan
dc : Nope.
Tirelire : 65

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 14:26

Bienvenue Lexie ! I love you

Bonne chance pour ta fiche !

_________________

(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Nicolas Duroy
messages : 194
avatar : Charlie Hunnam
âge : 30 ans
côté coeur : Célibataire
quartier de résidence : Redstone
métier/études : Commandant
Il est commandant au 1er RPIMA, un régiment de forces spéciales de l'armée française.

dc : Non
Tirelire : 17

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 16:12

Bienvenue et bonne chance !

_________________

Frenchy #1:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Lodrick A. Holloway
messages : 36
avatar : Henry Cavill
âge : 28 ans
côté coeur : Célibataire
quartier de résidence : Madison
métier/études : Sapeur pompier

None to guide you to the right way,
Or to take your hand.
But if the faith echoes inside of you,
Out of a child, you'll be a Man!
Son of Man, look up at the sky.
By lifting your spirit,
You'll reach for the rainbow.
Son of Man, you'll become a Man!




pseudo : Squirrel
dc : aucun mon capitaine
Tirelire : 36

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Ven 20 Nov - 16:58

Bienvenue Very Happy

_________________

It's very hard to grow up in a perfect family when you're not perfect
Lodrick against the world ⊹ Raising the ordinary to extraordinary (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Addison Dunphy
messages : 372
avatar : Jennifer Morrison
âge : 30 ans
métier/études : Lieutenant

dc : Matthew
Tirelire : 62

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Sam 21 Nov - 15:23

I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Cassandra T. Robinson
messages : 1753
avatar : Lyndsy Beautiful Fonseca
âge : 27 ans
côté coeur : Fiancée à Annaël, l'homme de sa vie.
quartier de résidence : Une petite maison dans le quartier de la providence avec son frère Samuel.
métier/études : Psychologue Militaire



« Je rentrerais sain et sauf et on se mariera comme prévu, on aura des enfants, un petit garçon d'abord avec ton sale caractère et une petite fille qui aura tes yeux. »
Annaël & Cassandra ♥




« ohana » signifie famille, famille signifie que personne ne doit être abandonné, ni oublié.

Koda & Kenai ♡


pseudo : Tender Kangaroo
Tirelire : -53

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Dim 22 Nov - 14:21

Une lexie ca rime avec Addison sans aucun doute
welcome

_________________
Love stronger than war.

○ Tomber amoureux, c’est sans doute ce qu’il y a de plus merveilleux, de plus extraordinaire au monde. L’amour nourrit nos rêves, c’est notre plus bel espoir alors si vous êtes amoureux, vous devriez en profiter parce qu’il arrive que l’amour ne dure pas.
crackle bones.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Ashley C. Holloway
messages : 122
avatar : Lindsey Stirling.
âge : 29 ans.
côté coeur : Célibataire.
métier/études : Professeur des écoles et professeur de musique.
RPs en cours :

♥️ Mallory

A venir : Lodrick&Mallo ;
pseudo : MelAnge.
dc : /
Tirelire : 127

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Dim 22 Nov - 17:13

Bienvenuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
Invité
Invité

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Jeu 26 Nov - 17:28

merci à vous. I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas


BULLETPROOF
avatar
Addison Dunphy
messages : 372
avatar : Jennifer Morrison
âge : 30 ans
métier/études : Lieutenant

dc : Matthew
Tirelire : 62

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   Jeu 26 Nov - 17:42

C'est tout bon, on va pouvoir voir du Addixie partouuuuuuuut rhaaaa omfg rhaaaa omfg
EDIT : et j'espère avoir des bières gratuites au Red Stone hein



Bienvenue sur Bulletproof !
Bienvenue et félicitations soldat, tu viens tout juste d'être accepté sur BULLETPROOF ! Pour t'aider à t'intégrer au mieux parmi nous, voici quelques points et conseils qui te guideront et t'aideront à faire ton petit bout de chemin :

✈️ Penses à remplir ton profil afin que les autres membres puisse avoir un aperçu direct de ton personnage, ça facilitera notamment les demandes de liens et plus généralement les échanges. Tu peux également faire une petite demande de rang pour personnaliser davantage ton profil.

✈️ Maintenant que ton personnage n'est plus à la rue, à toi de créer ton petit réseau d'amis et d'ennemis ! Alors, file vite poster ta fiche de lien ici et ta demande de RPs . Tu peux également rejoindre la roue du rp juste ici.

✈️ Si ton personnage a besoin d'un camarade, d'un amoureux ou d'un tout autre lien essentiel à son évolution, n'hésite pas non plus à créer ton propre scénario; BP offre aussi un système de  boîte à liens vers lequel on t'invite à te tourner. Il est tout aussi important de s’intéresser aux postes vacants qui sont un bon moyen de se trouver pleins de liens tout en facilitant l'intégration de nouveaux membres.

✈️ Pour finir, n'hésites pas à aller te détendre dans  le flood ou les jeux.

Voilà soldat, tu connais maintenant les secrets de l'armée pour bien s'intégrer. Si tu as le moindre soucis, les soldates du staff sont là pour toi. Et n'oublie pas, le plus important est de s'amuser !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: + crèvecoeur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

+ crèvecoeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crèvecoeur
» + crèvecoeur.
» + crèvecoeur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-