AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 elliot — always bringing me problems, never solutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


BULLETPROOF
avatar
Elliot I. Gilmore
messages : 34
avatar : michael fassbender.
âge : quarante ans.
côté coeur : marié.
quartier de résidence : aile nord de redstone.
métier/études : colonel.

pseudo : femdevil.
Tirelire : 110

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   Dim 8 Nov - 15:35

alastair, t'inquiètes pas lick lick oui, c'est parfait I love you

jude, comment pourrais-je refuser? j'ai parcouru rapidement ta fiche et je me disais qu'elliot et jude pourraient se connaître depuis pas mal de temps, bien avant qu'il ait été porté disparu. elliot pourrait même connaître la femme de jude enfin voilà    ils auraient pu se rencontrer dans une autre base ou je ne sais pas étant donné qu'elliot est arrivé il y a un peu plus d'un an à redstone. enfin faut trouver où ils auraient pu se rencontrer, si tu as une idée dis moi Arrow quand elliot aurait apprit que jude était vivant, il aurait été soulagé enfin normal quoi il l'aiderait à vivre cette passe difficile étant donné qu'il a vécu quelque chose de presque similaire il y a un an alors qu'il était en Afghanistan.

Citation :
the war, il y a un an, Afghanistan ✛ Il est partit, juste après avoir été muté à Redstone, sur le terrain pour la dernière fois jusqu'à maintenant en octobre 2014 et y est resté pendant deux mois. Ce fut le pire des déploiements. Elliot se rappelle de tout. Des cris, des pleures, des bruits de balle. De tout. Ce jour-là, ils devaient partir en mission dans un petit village afin d'évacuer les villageois. La mission qui semblait être simple de base fut la pire de toute. Ils étaient six. Quand ils arrivèrent tout était plutôt calme ce qui les surprirent. En dehors de quelque personne dehors, il n'y avait aucun signe qui nous donnait voir qu'ils étaient en guerre. C'est pas normal que ce soit aussi calme mon Colonel! Elliot observa les alentours en se disant la même chose. Sans qu'aucun des six soldats comprennent, une grenade fut lancer à un mètre d'eux. Courrez! L'homme se mit à courir le plus vite possible et sauta avec le choque que la grenade provoqua. Il y avait un sifflement affreux qui lui transperçait les oreilles. Il se rendit compte qu'il avait également un bout de verre planté dans sa jambe. Elliot serra les dents pour réprimer un cri de douleur. Quand son ouïe redevint normal, il entendit les cris des femmes, hommes et enfants. Les pleures des personnes qui avaient retrouvé leurs enfants, leurs parents, leur compagnon ou leurs amis déchiquetés ou de ceux qui souffrait le martyr. Il se leva difficilement, le bout de verre lui faisant terriblement mal, et déchira un bout de son t-shirt afin de faire un garrot et de le retirer. Il réprimanda un cri en se mordillant la langue. Il commença à avancer, boitant, pour retrouver ses soldats. Il n'en trouva que trois. Les deux autres étaient introuvables et sûrement déjà morts. L'un des trois soldats était assez amochés. Il avait le visage en sang, l'épaule déboîtée et le bras cassé, mais il pouvait avancer. Faut qu'on vous re boite le bras sinon vous allez souffrir comme ça pendant longtemps. Le jeune homme hocha la tête. C'était un gamin qui n'avait pas plus de dix neuf ans. Il ne pouvait pas être infirme jusqu'à la fin de sa vie, il était trop jeune. Ca va faire mal. Il fit un signe de tête aux deux autres soldats pour qu'ils viennent le tenir. Ne le lâchez pas! Il regarda attentivement le jeune homme. C'est parti, courage! Elliot remit rapidement l'épaule du jeune homme, qui laissa des larmes coulés de ses yeux bleus, en place. Il remercia son lieutenant d'un hochement de tête n'arrivant pas à parler sur le coup. Elliot savait qu'ils avaient déjà perdu trop de temps et que s'ils restaient plus longtemps, ils allaient mourir. Ils ne pourraient pas sauvés ces citoyens, c'était trop tard. Il fit une attelle avec un bout de tissu de son t-shirt pour le garçon. Faut qu'on y aille, maintenant! Mais mon Colonel! Faut qu'on les sauve, on peut pas les laisser comme ça! Elliot se retourna afin de regarder le soldat qui avait osé le contredire dans les yeux avec un regard agressif. Ils sont déjà morts, regardez autour de vous! On peut pas les sauver. Ils ont encore une chance d'être sauvé, s'il vous plait mon Colonel! On peut pas les laisser comme ça! L'homme en face de lui avait raison, il le savait. Il ne se pardonnerait jamais d'avoir laissé tomber ces villageois. Il commanda au troisième soldat d'accompagner celui qui souffrait en dehors du village et de l'emmener au camp où il pourrait être soigné. Il acquiesça directement et partit, l'arme aux bras. Sauvez ceux qui peuvent l'être. On a pas beaucoup de temps, vous m'entendez soldat? Oui, mon Colonel! Ils s’avancèrent doucement, enjambèrent les débris et les corps sans vie faisant extrêmement attention. Ils firent sortir de nombreuses personnes qui se précipitèrent jusqu'au camion de sauvetage. Seulement, c'était trop tard. Quand ils sortirent, ils se firent tous tirer dessus. Même les enfants. Elliot se cacha derrière un mur avec le soldat, une femme et deux enfants. Il leur fit signe de ne plus dire un mot. Des larmes silencieuses coulaient des yeux des trois personnes qui étaient avec eux. Ils avaient peur. Elliot aussi. Il avait peur de ne jamais revoir Maria, de ne plus jamais la prendre dans ses bras et l'embrasser. Un bruit et ils étaient morts. Le soldat qui s'appelait Parson, lui murmura un plan complètement absurde à l'oreille. Ca va pas? Vous allez mourir si vous l'faites, vous pouvez pas! Sans l'écouter, il se précipita vers les hommes armés jusqu'aux dents et leva les mains au ciel. Ecoutez moi messieurs, on peut s'arranger, pas vrai? Il cachait sa peur autant qu'il le pouvait. Elliot essaya tant bien que mal de retenir les larmes qui menaçaient de dégringoler de ses yeux. Parson allait mourir pour qu'ils s'en sortent. Regardez j'vais même poser mon arme à terre pour qu'on puisse parler calmement. C'était le signal. Elliot qui avait un enfant dans les bras et la femme qui en avait un autre dans les siens se mirent à courir le plus vite possible alors que toute l'attention des hommes étaient sur Parson. Deux secondes après qu'il ait posé son arme à terre, ils lui avaient tiré dessus sans hésiter. Quand Elliot se crut tiré d'affaire, la femme et l'enfant qu'elle avait au creux de ses bras se firent tirer dessus. Il n'eût pas le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait et se mit à courir de plus en plus vite malgré sa jambe qui lui faisait terriblement mal l'enfant dans ses bras. Ils arrivèrent, deux heures plus tard, tous les deux à la base. Elliot qui croyait qu'il allait revoir les deux autres soldats, ne les revit jamais.

enfin c'est pas tout à fait similaire, mais voilà. l'idée est une peu brouillon donc si tu en as une mieux, je suis ouverte à toute proposition I love you

_________________
I'll be good, I promise
I thought I saw the devil, this morning, looking in the mirror, drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. I never meant to start a fire, I never meant to make you bleed, I'll be a better man today. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Jude D. Hastings
messages : 43
avatar : Ewan McGregor
âge : 39 ans
côté coeur : Marié, mais sa femme le croit mort
métier/études : Lieutenant-Colonel | Tireur d'élite

Deep in the ocean, dead and cast away, where innocences burn in flames. A million mile from home, I'm walking ahead,I'm frozen to the bones, I am, a soldier on my own, I don't know the way.I'm riding up the heights of shame, I'm waiting for the call, the hand on the chest, I'm ready for the fight, and fate. The sound of iron shocks is stuck in my head, the thunder of the drums dictates, the rhythm of the falls, the number of deads, the rising of the horns, ahead. From the dawn of time to the end of days, I will have to run, away. I want to feel the pain and the bitter taste of the blood on my lips, again



Sweet home Alabama, where the skies are so blue. Sweet Home Alabama, lord, I'm coming home to you
pseudo : strawberry
dc : aucun
Tirelire : 107

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   Dim 8 Nov - 18:20

Ils pourraient déjà avoir intervenu ensemble pendant plusieurs missions, même si ils n'étaient pas de la même base. Après avoir fait une mission ensemble, ils auraient pu par hasard se retrouver a refaire plusieurs autres missions tout les deux, de là, ils seraient devenu amis, même frères d'armes et garder contact après les missions. Même que, si ils s'entendaient bien, Jude aurait pu être le témoin du mariage d'Eliott et Maria, et Eliott aurait été le témoin du mariage de Jude, enfin un truc du genre quoi, ils auraient vraiment été meilleur pote ! Après, quand Jude à été porté disparu, Eliott aurait pu se dire que si ça se trouve, il allait revenir dans peu de temps, peut-être même que des missions de reconnaissances pour le retrouver auraient pu être mises en place et Eliott y aurait participé ? Bref, et quand Jude à été déclaré mort, et bah, Eliott aurait perdu un ami. Et hop, un an et demi plus tard, la chaîne locale annonce que Jude est vivant et à été rapatrié en Amérique, du coup, il y aurait les retrouvailles, mais Jude à changé, Eliott le remarquera sûrement et, comme tu l'as dit, il l'aiderait à vivre cette passe difficile. Si ça te vas, on fait ça :)

_________________
I should have died
Il savait bien pourtant que ce n’était pas une apparition, que les morts ne reviennent point, et que son âme malade, son âme obsédée par une pensée unique, par un souvenir inoubliable, était la seule cause de son supplice, la seule évocatrice de la morte ressuscitée par elle, appelée par elle et dressée aussi par elle devant ses yeux où restait empreinte l’image ineffaçable. - Maupassant.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Elliot I. Gilmore
messages : 34
avatar : michael fassbender.
âge : quarante ans.
côté coeur : marié.
quartier de résidence : aile nord de redstone.
métier/études : colonel.

pseudo : femdevil.
Tirelire : 110

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   Mar 10 Nov - 20:38

c'est parfait, je t'ajoute de ce pas I love you

_________________
I'll be good, I promise
I thought I saw the devil, this morning, looking in the mirror, drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. I never meant to start a fire, I never meant to make you bleed, I'll be a better man today. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Maria S. Gilmore
messages : 182
avatar : Lana Parrilla
âge : 37 ans
côté coeur : Mariée
quartier de résidence : Aile Nord de Redstone
métier/études : Médecin traumatologue / Médecin humanitaire

Your love hurt me so deeply... I don't know if i'm strong enough to keep smiling on those people...



I love you so much! I really do...


We are family. Now that i'm here, i will never give up on you!


pseudo : AloneAsEver
Tirelire : 49

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   Ven 13 Nov - 18:40

J'ai à l'oeil toutes les femmes que tu fréquentes, ne l'oublie pas XD

Trève de jalousie... J'ai proposé à Jude d'être le parrain d'Isaak green face ce n'est pas du tout intéressé mouahahahah. Est-ce que ça te vas? Oh et si il a disparu il y a un an et demi. Nos tourtereaux pourraient fêter leurs deux ans de mariage non? Histoire que tout s’emboîte convenablement ^^

_________________

I'll give my life for you
No one else will ever know the strenght of my love for you. After all you're the only one who knows what my heart sounds like from the inside.
P!A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
avatar
Elliot I. Gilmore
messages : 34
avatar : michael fassbender.
âge : quarante ans.
côté coeur : marié.
quartier de résidence : aile nord de redstone.
métier/études : colonel.

pseudo : femdevil.
Tirelire : 110

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   Ven 13 Nov - 22:09

j'aime ça pervert look

oui ça me va, c'est plutôt cool même I love you et tout à fait, je suis d'accord   (je suis toujours d'accord quand c'est ma femme qui parle)  
(btw je répond au rp demain normalement hihi)

_________________
I'll be good, I promise
I thought I saw the devil, this morning, looking in the mirror, drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. I never meant to start a fire, I never meant to make you bleed, I'll be a better man today. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


BULLETPROOF
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: elliot — always bringing me problems, never solutions   

Revenir en haut Aller en bas
 

elliot — always bringing me problems, never solutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» elliot — always bringing me problems, never solutions
» ELLIOT Berger Mâle 6 ans
» HAITI COMPLOT CONTRE ET POUR LA DERIVE !PATI DE PWOBLEM ET DE SOLUTIONS
» Il n'y a pas 36 solutions
» J'avais dit que je trouverais un prétexte pour avoir un perso nommé "Elliot".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BULLETPROOF :: ✈ as you were. :: version une. :: fiches de presentation + liens-